Enerzine

Vers un encadrement des tarifs gaz et électricité ?

Partagez l'article

Lundi, dans sa déclaration sur la politique énergétique de la France, le premier ministre a fait état de l’évolution des tarifs dans le secteur du gaz et de l’électricité.

GAZ :
" Concernant les prix du gaz, qui sont indexés sur les coûts d’approvisionnement à l’étranger, la révision des tarifs va devenir annuelle, au lieu de trimestrielle. Il n’y aura donc pas, après la hausse intervenue début mai, de nouvelle évolution des tarifs de Gaz de France avant le 1er juillet 2007."

ELECTRICITE :
" Pour l’électricité, les tarifs des particuliers n’augmenteront pas plus vite que l’inflation durant les 5 prochaines années : c’est l’un des engagements importants du Contrat de Service Public d’EDF que j’ai signé avec Thierry BRETON et Pierre GADONNEIX en octobre dernier. François LOOS, pour sa part, a réuni ce matin même les producteurs et obtenu des résultats concrets, avec un objectif : que le coût de l’électricité préserve la compétitivité de nos entreprises industrielles, y compris les petites et moyennes entreprises. "

Ces mesures ne vont elles pas à l’encontre de l’ouverture des marchés de l’électricité et du gaz pour les particuliers, prévue en juillet 2007 ? Sachez que Bruxelles pourrait être en position de sanctionner EDF par une amende incitative pouvant atteindre les 10% de son chiffre d’affaires, si les prix tarifaires appliqués se révèlaient être inférieurs au marché.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "Vers un encadrement des tarifs gaz et électricité ?"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    mac
    Invité

    Sans doute mais Bruxelles commence sérieusement à nous casser les pieds!

    nano
    Invité

    Bruxelles par ci, bruxelles par la…on ne nous à jamais demandé notre avis sur la libéralisation du marché de l’électricité. Bruxelles semble ne pas avoir d’autre préocuppation que de faire faire faillite au plus grand nombre possible d’entreprises francaises en fixant des tarifs très élevé pour l’énergie !

    virtuel
    Invité

    Merci Bruxelles pour cette brillante idee, les tarifs electricité du monde eligible sont superieurs de 30% à ceux du monde non eligible. L’ectricite ne deviendrait t il pas un produit de luxe?

    Vince
    Invité

    Les Directives Européennes sont validées en conseil de ministres, c’est à dire par nos gouvernements. Arrêtons de jeter la pierre à Bruxelles et traitons la question là où elle doit être traitée : chez nous, et par le bulletin de vote…

    wpDiscuz