Vers une interdiction des sacs plastiques à usage unique

Devant les militants de Surfrider et les participants réunis lors du premier festival Ocean Climax à Bordeaux, Ségolène Royal leur a annoncé la publication imminente du décret d’interdiction des sacs plastique en application de la loi de transition énergétique.

Ségolène Royal a déclaré en présence d’Hubert Reeves que "la pollution par les sacs plastique est un fléau contre lequel il faut lutter, créant 5 continents de sacs plastique dont un dans le pacifique nord équivalent à 6 fois la France".

17 milliards de sacs plastique sont encore consommés chaque année en France dont 8 milliards sont abandonnés dans la nature. Ces sacs sont utilisés quelques minutes mais mettent plusieurs centaines d’années à se dégrader, et sont ingérés par les animaux marins et les oiseaux. 75 % des déchets abandonnés en mer sont en plastique.

Le cas le plus emblématique est celui des tortues marines, qui confondent les sacs plastique avec des méduses : 86 % des espèces de tortues marines sont touchées par ce phénomène. Les oiseaux sont également très concernés : en mer du Nord, les estomacs de 94 % des oiseaux contiennent du plastique. En tout ce sont plus de 260 espèces qui sont impactées par les sacs plastique.

Ainsi, le décret prévoit :

♦ que les sacs de caisse à usage unique devront disparaître complètement à partir du 1er janvier 2016 au profit des sacs réutilisables, c’est à dire plus épais,

♦ que les sacs "fruits et légumes" à usage unique devront également disparaître à compter du 1er janvier 2017.

Le dispositif n’autorise pas l’utilisation de stocks.

80 % des sacs plastique consommés en France sont importés. Ce taux s’élève à 90 % pour les sacs "fruits et légumes" qui sont quasi intégralement importés depuis l’Asie.

Pour le gouvernement, la loi de transition énergétique pour la croissance verte constitue donc une véritable opportunité de créer des emplois dans un secteur innovant pour les entreprises françaises.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Vers une interdiction des sacs plastiques à usage unique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
pierreerne
Invité

Entre nous, je ne vois vraiment pas comment le fait d’interdire l’utilisation de sacs plastiques va créer des emplois. Mais peut-être que quelqu’un a des idées…

Dan1
Invité

Ben si on fait comme pour le photovoltaïque, on trouvera forcément des dizaines de milliers d’emplois ! Suffit de le dire très fort et très souvent et surtout de pas trop chercher à rentrer dans le détail de la comptabilité.

Fra
Invité

Et pourquoi trouvons-nous si difficile de réutiliser les sacs plastique ? C’est peu encombrant , dans une poche , un sac à main , uncoffre dee voiture etc …

Devoirdereserve
Invité

… polymère d’amidon de maïs bio-dégradables, ils deviennent interdits aussi ? (je ne parle pas des sacs en polypropylène additionés de catalyseurs pour les rendre oxo-dégradables).

Sicetaitsimple
Invité

sacs en “matières plastiques” seulement, cf article 75 de la LTE.

Greenwash
Invité

Et les milliers d’articles préemballés, on en fait quoi…? on interdit le préemballage plastique des fruits et légumes voire de l’eau…? ils les bouffent pas ces plastiques les tortues…? Si on va jusqu’au bout de la démarche faut aller plus loin les petits… ca c’est encore de la poudre aux yeux…

l_oled
Invité

Pas vraiment utile, en effet. Comme si la polution était la faute des sac plastic… Si chacun prenait soin de ne pas les jeter dans la nature et par exemple, de les réutiliser en sac poubelle (comme pas mal de gens le font déja je pense), ça règlerai en partie le problème ! Par analogie, et pour reprendre le dicton connu des informaticiens, je dirais que le problème se situe encore entre la chaise et le clavier (et interdire les souris n’y change rien) !!!

Sicetaitsimple
Invité
Le problème vient de la gratuité (fausse gratuité, quelque part ça se retrouve dans les prix) et de l’incivilité de certains. la gratuité on peut y faire quelque chose, l’incivilité c’est beaucoup plus compliqué… Même si le plus souvent j’apporte mes cabas, il m’arrive de faire une petite course en passant et dans ce cas le petit sac est quand même bien pratique, et s’il faut payer 1 ou 2 c€ pour ça ne me gène pas. Effectivement je vais acheter plus de sacs poubelles en plastique l’année prochaine qui serviront comme les autres à contenir mes déchets. Pas grave,… Lire plus »
wpDiscuz