Enerzine

Viessmann dévoile sa pompe à chaleur à adsorption « zéolithe »

Partagez l'article

A l’occasion du salon Interclima+elec, le fabricant de chaudières et de pompes à chaleur Viessmann annonce le développement d’un nouveau concept destiné aux maisons individuelles : un combiné compact zéolithe d’une puissance de 1,6 à 10/16 kW.

Le Vitosorp 200-F comprend une pompe à chaleur à adsorption associée sous le même habillage, à une chaudière à condensation d’une puissance jusqu’à 16kW, fonctionnant au fioul à faible teneur en soufre (50ppm maximum) ou au gaz.

Concrètement, le module pompe à chaleur zéolithe (1,6 à 4,8 kW) couvre les besoins de base du chauffage et utilise pour ce faire l’énergie du milieu naturel, idéalement en association avec des capteurs solaires. La chaudière gaz à condensation intégrée couvre, quant à elle, les besoins de pointe.

Selon Viessmann, son modèle s’adapte de manière optimale aux besoins des maisons individuelles grâce à la large plage de modulation du brûleur (de 1 à 7), mais aussi à ceux des bâtiments à faibles besoins énergétiques et autres maisons passives. Le brûleur fioul en particulier, "modulant à prémélange", est conçu selon le principe de la technologie de “flamme froide”. Il offre l’avantage de produire "une réaction exothermique" très stable, permettant ainsi une large modulation de puissance.

Par rapport aux chaudières à condensation traditionnelles, cette innovation abaisse les dégagements de CO2 de 20% environ et fait en même temps passer le rendement global cumulé jusqu’à 139% (sur PCI) en association avec un système solaire.

Enfin, le Vitosorp 200-F est intégrable à chaque installation de chauffage existante – sans limitation. Avec ses dimensions compactes, elle s’intègre selon le fabricant "aux éléments d’une cuisine."

Le Zéolithe, comment ça marche ?

La zéolithe est une roche cristalline étonnante qui est capable d’adsorber de larges quantités de substances, occupant ainsi jusqu’à la moitié de son volume, comme une éponge.

La zéolithe se caractérise par une structure extrêmement dure, microporeuse et en nid d’abeille tridimensionnel. C’est un matériau qui cède de l’eau lorsqu’il monte en température. Les propriétés d’adsorption ont pour base les grandes surfaces intérieures ainsi que des forces d’adsorption électrostatiques élevées. Ces forces d’adsorption, en particulier, confèrent à la zéolithe la propriété d’aspirer les molécules d’eau et de les piéger. Cette adsorption des molécules d’eau sous forme de vapeur permet de capter la chaleur du milieu ambiant par évaporation de l’eau, tout en cédant de la chaleur. L’arrivée de chaleur fournie par un brûleur gaz permet d’expulser à nouveau de la zéolithe, l’eau piégée. Le cycle se déroule donc en deux phases.

Phase d’adsorption : la zéolithe et l’eau sont logées dans un module placé sous vide. La chaleur de l’environnement, le sol, par exemple ou, idéalement le rayonnement solaire par l’intermédiaire de capteurs thermiques, vaporise l’eau qui est captée et piégée par la zéolithe. Il en résulte une chaleur d’adsorption – la zéolithe devient chaude. Dans cette phase, la zéolithe cède la chaleur d’adsorption au circuit de chauffage.

Phase de désorption : lorsque la zéolithe est saturée d’eau, elle est chauffée par un brûleur gaz et cède son eau sous forme de vapeur. La vapeur se condense dans le condenseur et revient à l’évaporateur.  Dans cette phase, le condenseur cède sa chaleur au circuit de chauffage.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    6 Commentaires sur "Viessmann dévoile sa pompe à chaleur à adsorption « zéolithe »"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    meminick
    Invité

    Dommage que ce ne soit pas une société Française qui ait pris l’initiative. cela aurait généré des emplois basés non sur la consommation et la croissance mais sur la maitrise et l’utilisation des technologies .dont nous aurons besoin dans la décennie à venir

    Mamouth
    Invité

    Vaillant travaille aussi sur cette technologie, avec un produit très similaire. Il existe des acteurs sur le marché français travaillant sur cette technologie, mais ils ne sont pas à ce stade d’industrialisation.

    meminick
    Invité

    Vaillant GmbH est une entreprise d’origine allemande fondée il y a 135 ans et dont le siège social se situe à Remscheid.

    Pastilleverte
    Invité

    produisons français, restons français, et vive le 22 mai ! Bon, à part ça, excellente nouvelle, et pour rappel l’Allemagne fait partie de l’Europe.

    rouget
    Invité
    Viessmann emploie 500 personnes en France pour la seule production Quest-ce qui est plus important ? Des entreprises françaises qui emploient en France pour les consommateurs français ? Ou des entreprises étrangères qui investissent en France ? Des entreprises françaises qui investissent à l’étranger mais en même temps garde une production en France alimentée par les marchés étrangers ? Pas simple. A ce titre par exemple General Electric fabrique des turbines à gaz en France pour le reste du monde. Et je ne parle par du nucléaire, franco-français par execellence. Et si on abordait les EnR ? 90% des éoliennes… Lire plus »
    Quelleenergie
    Invité
    Cette pompe à chaleur est très économique grâce à sa performance. En fait c’est la réunion d’une chaudière gaz à condensation, de panneaux solaires et d’une pierre aux propriétés calorifiques.Un régulateur permet de distribuer la production de chaleur et d’eau chaude. Lors de journées ensoleillées, les panneaux travaillent seuls, ce qui permet d’avoir une production d’énergie gratuite. Lorsqu’ils ne sont plus suffisants, les panneaux solaires agissent sur la pierre et le brûleur de la chaudière se met en route. C’est seulement à ce moment-là qu’il y a consommation d’énergie, pour l’assèchement de la pierre et pour l’apport supplémentaire en eau… Lire plus »
    wpDiscuz