Enerzine

Vingt équipes sélectionnées pour le Solar Decathlon Europe 2014

Partagez l'article

A dix-huit mois de la compétition, la préparation du Solar Decathlon Europe 2014 qui, pour la première fois, se tiendra en France, vient de franchir une étape clef : la sélection des 20 projets admis à concourir.

Le Solar Decathlon est une compétition internationale organisée tous les deux ans aux Etats-Unis par le Département d’Etat à l’énergie (DOE). Depuis 2010, en alternance avec la compétition américaine, un Solar Decathlon est organisé en Europe et les deux premières éditions ont eu lieu à Madrid.

La prochaine édition, en juin / juillet 2014, est organisée par la France et se déroulera à Versailles. Une compétition se déroulera aussi, en 2013, aux Etats-Unis et en Chine.

L’appel à candidatures, lancé par le comité d’organisation sous l’égide de l’Etat Français le 10 octobre 2012, a connu un grand retentissement : 44 dossiers émanant de 23 pays sont parvenus à l’équipe d’organisation.

Parmi les équipes candidates, figuraient des propositions provenant de pays de l’Union européenne, mais aussi d’Asie et des d’Amériques (Nord, centrale et latine). De plus, des équipes transnationales se sont également présentées : les Etats-Unis en association avec l’Allemagne, la France et l’Italie, ou encore le Chili avec la France, et l’Espagne avec le Danemark. Une multiplication d’origine et de projets qui annonce peut-être une nouvelle ère pour la compétition Solar Decathlon et la collaboration scientifique en matière de R&D sur l’énergie solaire.

Le concours, qui se déroule sur une période de 15 jours, ouverte à la fois au public et aux professionnels, accueille physiquement sur un même espace, chacune des 20 équipes et leur maison solaire.

Chaque maison fait l’objet d’une notation sur 10 épreuves (décathlon) par un jury composé de professionnels du bâtiment, techniciens et scientifiques. Les performances de la maison sont relevées par des appareils de mesures puis notées selon des critères prédéfinis.

L’équipe qui accumule le plus de points remporte le concours.

Noté sur une base totale de 1000 points, le Solar Décathlon se décompose, comme son nom l’indique, en dix épreuves, notées chacune sur 100 points :

1 – Architecture
2 – Ingénierie et construction
3 – Installations solaires
4 – Bilan d’énergie électrique
5 – Confort
6 – Equipement et fonctionnement
7 – Communication et sensibilisation sociale
8 – Industrialisation et viabilité du marché
9 – Innovation
10 – Durabilité

Il est à noter qu’à l’occasion de chaque Solar Décathlon, les épreuves connaissent quelques évolutions pour tenir compte des apports de nouvelles technologies, des nouvelles découvertes ou tout simplement de nouvelles préoccupations environnementales.

D’une manière générale le règlement de la compétition et les épreuves qui en découlent ont progressivement vocation à s’intéresser, au-delà de la seule énergie solaire, à d’autres énergies renouvelables.

[DVID]

Après la tenue le 18 décembre du conseil scientifique du Solar Decathlon Europe 2014, présidé par Alain Maugard, le comité de sélection a procédé le 19 décembre à la constitution officielle de la liste des 20 équipes admises à concourir à Versailles en juin – juillet 2014.

Les 20 équipes suivantes ont été sélectionnées, elles sont issues de 16 pays différents : (*le classement ci-après est proposé par ordre d’arrivée des dossiers de candidature en France)

– Suisse, Lucerne Team (University of applied sciences and arts, school of engineering and architecture)
– Espagne – Plateau Team (Universidad de Castilla – La Mancha / Universidad de Alcala de Henares)
– Japon – Chiba University Japan (Chiba university)
France – Atantic challenge (ENSA Nantes, ESB, Ecole des mines de Nantes, ISSBA, IUT Nantes, institut des matériaux Jean Roussel)
– Danemark, DTU Team (Technical university of Denmark)
– Inde, Team SHUNYA (Academy of architecture, IIT Bombay)
– Chili – France, CASA FENIX – UTFSM (Universidad tecnica Federico Santa Maria, Valparaiso – Université de la Rochelle, Espace bois de l’IUT)
– USA – France, Team réciprocité (Appalachian state university – Université d’Angers)
– Allemagne – Team Rooftop (University of the arts and technical university of Berlin)
– Roumanie – Team Bucharest 2014 (Technical university of civil engineering, University politehnica, University of architecture and urbanism "Ion Mincu", Bucharest)
– USA – Allemagne – Team inside out (Rhode island school of design and Brown university and university of applied sciences of Erfurt)
– Pays-Bas – Delft Versailles 2014 (Delft university of technology)
– Allemagne – Ontop (University of applied sciences, Frankfurt am Main)
– Costa Rica – TEC team (Costa Rica institute of technology, Cartago)
France – UPE team (Université Paris-Est, ENSA Paris Malaquais, ENSA Marne-la-Vallée, ESTP Paris, Ecole des ponts Paris-Tech, ESIEE Paris, ENSG, IFSTTAR)
– Italie – Rhome4 DenCity (Università degli Studi di Roma TRE, Rome)
– Thaïlande – Kmutt team (King Mongkut’s university of technology Thonburi)
– Espagne – Barcelona tech 2014 (Universitat politècnica de Catalunya, Barcelone)
– Taïwan – NCTU – UNICODE (National Chiao Tung university)
– Mexique – Mexico (Universidad nacional autonoma de Mexico, the center of research in industrial design and the school of engineering and the scholl of arts)

Ces 20 équipes disposent maintenant de 18 mois pour travailler à la conception, à la fabrication et à la réalisation concrète de leur projet respectif, qui sera assemblé et présenté en France à Versailles. Les équipes devront ainsi relever le défi de concevoir et construire intégralement une maison solaire autonome en énergie.

Vingt équipes sélectionnées pour le Solar Decathlon Europe 2014

[ En septembre 2012, c’est d’ailleurs le projet Canopéa® conçu et développé par l’équipe Française de Rhône-Alpes qui a remporté l’édition 2012 du Solar Décathlon ]

En cas de désistement d’une ou plusieurs équipes lors de la phase de préparation de leur projet, et conformément aux règles du Solar Decathlon, le comité d’organisation français a sélectionné sur une liste complémentaire de 7 équipes, selon l’ordre de classement suivant :

1 – Italie – SunSlice (Politecnico di Torino)
2 – Espagne – Danemark – VIA – UJI – SD Europe 2014 (Universitat Jaume I and Via univeristy College, Horsens)
3 – Roumanie – upTim (Politehnica university and west university of Timisoara)
4 – Suède – Team Sweden (Chalmers technical university)
5 – Croatie – Team UNIZG (University of Zagreb)
6 – Turquie – Turkey team (Istanbul Kultur University and Istanbul Technical University)
7 – Dubaï – EAU Team (Faculty of Business, the British University in Dubai)

Le comité d’organisation s’est dit réjouit du succès de l’appel à candidatures lancé à travers le monde et plus généralement par le grand intérêt que les universités candidates ont porté à cette nouvelle édition du Solar Decathlon Europe organisée à Versailles :  "Cela permettra à la France d’être pendant un mois la vitrine internationale de l’énergie solaire et du bâtiment à énergie positive."


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz