Vitismart : en route vers une viticulture durable

La productivité améliorée de la vigne associée à une tolérance aux stress biotiques et abiotiques par la combinaison de variétés cultivées résistantes et l’utilisation de micro-organismes bénéfiques, tel est défini le projet Vitismart.

Autrement dit, Vitismart a pour objectif d’améliorer la résistance de la vigne par une approche intégrée de type agronomique et biocontrôle. Les objectifs semblent ambitieux, mais selon les promoteurs du projet, la synergie des partenaires et leur expertise complémentaire dans ce domaine en font un projet novateur et réaliste.

L’appel à projet FACCE-SURPLUS (Agriculture résiliente et durable pour les systèmes alimentaires et non-alimentaires) doit permettre des collaborations à travers l’espace de recherche européen dans les domaines divers, mais intégrés, de la production de biomasse alimentaire et non alimentaire et les systèmes de transformation y compris les bio-raffineries.

Il a également pour objectif de soutenir l’innovation et la création de valeur à partir de la biomasse et des bio raffineries en synergie avec l’intensification d’une agriculture durable pour l’environnement, et d’autres systèmes de production de biomasse prenant nécessairement en compte les conditions économiques, environnementales et sociales et la résilience au changement climatique.

Un aspect important du projet Vitismart est de proposer de nouveaux systèmes de gestion de vignoble associé à des stratégies plus respectueuses de l’environnement afin d’obtenir des impacts positifs sur la qualité du produit fini ou sur les conditions de culture. Le projet Vitismart aura un impact scientifique notamment dans le domaine du bio-contrôle.

Ce projet regroupe 9 pays de l’UE (France, Belgique, Chypre, Italie, Pologne, Espagne, Pays-bas, UK, Allemagne) et 16 équipes de recherche. Le montant global du projet est de 2,4 ME dont 1,5 ME seront financés par le projet, le reste étant de l’autofinancement.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Vitismart : en route vers une viticulture durable"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tech
Invité

on nous prépare les véhicules qui tourneront sans modération au calva ou au cognac ;o)) ou même à la poire, la prune ou la framboise ;o) chaque région aura son jaja

Grisette
Invité

Rien ne vaut l’installation de panneaux solaires au dessus des vignes pour conserver une bonne qualité à la récolte. ère-mondialeagrivoltaïsme-du-vin-catalan-transcendé-par-lénergie-solaire.html La transcendance photovoltaïque du vignoble. Avec une densité d’ombrage au sol de 30% ou de 60% pour expérimentation. Une première mondiale dans les vignes de Tresserre, mais ce système existe au Japon au dessus des cultures maraichères.

wpDiscuz