Enerzine

Vitrage photovoltaïque transparent : SUNPARTNER lève 5,2 ME

Sunpartner Technologies, inventeur français du composant photovoltaïque invisible Wysips® et spécialiste des NTE (Nouvelles Technologies de l’Energie) vient de lever 5,2 millions d’euros avec notamment la participation du fonds ACAPITAL.

L’entreprise  aixoise annonce  par ailleurs  son  intention de  lancer  en  France  la  fabrication  de sa technologie de  vitrage  photovoltaïque transparent Wysips® Glass destinée aux secteurs du transport et du bâtiment. Une nouvelle levée de fonds pour lancer la fabrication en France du composant Wysips® Glass Sunpartner Technologies vient de boucler une nouvelle levée de fonds 5,2 M€, la 8eme depuis sa création en 2008.

Wysips® Glass : fenêtre ouverte sur le vitrage intelligent

Cette opération permettra à la société de financer le futur outil de production basé en France des modules photovoltaïques transparents Wysips® Glass pour de larges surfaces. Ce dernier devrait être opérationnel d’ici 2017 et visera à fabriquer ces modules « nouvelle génération », qui seront intégrés dans les vitres en partenariat avec les acteurs industriels du marché, au service du secteur des transports et des bâtiments « intelligents » et à énergie positive dit BEPOS. Cette unité de fabrication aura une capacité de 30 000m2 par an.

Grâce à sa technologie Wysips® Glass, Sunpartner entend se positionner comme un acteur essentiel sur les marchés prometteurs du vitrage intelligent. Le secteur des vitres intelligentes devrait connaître une croissance exponentielle en passant de 88 millions de dollars par an en 2013 à plus de 3 milliards de dollars à horizon 2022 (source: Net Research, Dec 2015 « Electrochromic Glass and Film Markets 2016-2023 »).

Le parc immobilier est le premier consommateur d’énergie. En France, le bâtiment représente à lui seul 40% de la consommation d’énergie totale. Pour pallier cette dépense énergétique, l’objectif, via les réglementations européennes, est de constituer d’ici 3 à 5 ans un parc de bâtiments à énergie positive, les BEPOS.

La technologie Wysips® Glass de Sunpartner répond aux besoins de cet ambitieux objectif. Ce composant intégré dans le vitrage des bâtiments permet, lorsqu’il est couplé à un film opacifiant, de rendre autonome en énergie les fonctions d’occultation mais aussi de produire de l’électricité grâce à la lumière, contribuant ainsi à la tendance générale vers des bâtiments BEPOS.

Wysips® Glass est un composant photovoltaïque semi-transparent rigide d’un rendement de 10 à 90 Watt/m² pour une transparence de 10 à 80% selon les besoins.

La technologie Wysips® Glass peut rendre autonome en énergie de nombreuses fonctions : elle permet par exemple d’alimenter des stores à enrouleurs, des capteurs, des dispositifs d’éclairage, des automatismes d’ouverture et fermeture ou des systèmes d’occultation ou de protection solaire sans nécessité de raccordement au réseau électrique, simplifiant d’autant l’installation tout en utilisant une énergie renouvelable.

Une technologie d’ores et déjà opérationnelle. L’équipementier aéronautique Vision Systems a présenté le premier hublot d’avion dynamique auto-obscurcissant et autonome en énergie grâce à Wysips® Glass. L’énergie solaire captée au sol et en vol est stockée dans une batterie intégrée au hublot. L’énergie électrique ainsi obtenue permet d’alimenter le système de protection solaire pendant le vol mais aussi de recharger la batterie d’un appareil numérique (tablette, téléphone mobile, ordinateur, etc.) grâce à un port usb intégré au hublot.

Vision Systems et Sunpartner Technologies travaillent actuellement au développement d’un pare-soleil opacifiant.

Au delà des applications dans le bâtiment, les modules Wysips® Glass répondent également à des besoins dans le secteur du transport que ce soit pour le marché automobile, du nautisme ou du ferroviaire en quête d’innovations de rupture durables et économes en énergie.

L’automobile représente un marché très important avec plus de 100 millions de nouvelles immatriculations par an à horizon 2020.

L’énergie solaire apporte de l’électricité pour l’autonomie de certaines fonctions locales de la voiture ou pour constituer une réserve d’énergie pour l’utilisation d’applications à l’arrêt du véhicule.

Sunpartner Technologies se déploie en Asie

En 2016, Sunpartner Technologies réalisera près de 50% de son chiffre d’affaires au Japon avec plusieurs partenaires dont NTT DOCOMO et KYOCERA. Pour accélérer son positionnement en Asie, l’entreprise compte nouer des partenariats au Japon où des discussions sont en cours avec une dizaine d’acteurs dans le secteur du vitrage, des montres, des écrans ou des accessoires.



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "Vitrage photovoltaïque transparent : SUNPARTNER lève 5,2 ME"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    trimtab
    Invité

    Si sa nature ‘transparent’ semble se prêter bien a des utilisations ‘spécifiques’ de type écrans, hublots, vitrage voiture etc, pour les ‘vitrages’ ordinaires des batiments, dans le domaine du BIPV (building integrated PV) des solutions assez performantes sont déjà disponibles, pour produire du ‘jus’, « …mais aussi de produire de l’électricité grâce à la lumière, contribuant ainsi à la tendance générale vers des bâtiments BEPOS…… » Un exemple parmi d’autres: trimtab

    Nature
    Invité

    On commence à voir qu’on peut produire de l’électricité intégrée au contexte urbain et donc sans recourir à des éoliennes lointaines dénaturant les sites Un vrai progrès technique .

    trimtab
    Invité

    « ….On commence à voir qu’on peut produire de l’électricité intégrée au contexte urbain……. » Mais c’est déja vu…..! ce n’est pas des exemples qui manque: Il y a des batiments comme le CIS Tower de Manchester qui envoye ses kwh au réseau depuis 2006….! trimtab

    Fl-idees
    Invité

    Par contre il faudra voir comment cela s’intègre dans le bilan thermique, parce que pour le moment le vitrage apporte des calories qui viennent en déduction des déperditions, mais si ces calories servent à alimenter du solaire photovoltaique, pas sûr que le bilan thermique en sorte positif

    Seboumat
    Invité
    si pour un si faible resultat on exploite encore la terre et son sous sol c’est inutile . si en plus l’energie captée ne sert qu’a fermer les volets ; il vaut mieux mettre des volets manuel. si en plus le vitrage est en partie occultant, pour capter l’energie, cette derniere sera utilisé pour compenser le manque d’eclairage genere par la vitre elle meme…..encore une histoire de gros sous qui transforme l’habitat de demain en veritable usine a gaz…avec necessite d’avoir une formation d’ingenieur pour comprendre et optimiser les systemes mis en place….a quand une conception de bon sens plutot… Lire plus »
    wpDiscuz