Enerzine

Volatile : Arnold Glas a conçu un verre anti-collision

Partagez l'article

Selon certains spécialistes, les collisions avec des surfaces vitrées seraient la première cause de mortalité non intentionnelle liée aux activités humaines chez les oiseaux.

D’après l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), ce phénomène causerait la mort de centaines de milliers d’oiseaux chaque année en France car, même s’ils semblent indemnes, une fois sur deux ils sont victimes de lésions internes.

Trompeur à double titre, le verre est dangereux tant en raison de sa transparence que de sa capacité de réfléchissement des éléments extérieurs tels que le ciel et les arbres, donnant l’illusion aux volatiles d’être face à leur milieu naturel.

Pour lutter contre ce fléau, une société allemande nommée Arnold Glas a conçu un verre spécial appelé Ornilux. Inspiré des toiles d’araignée, le verre comporte un revêtement ultraviolet réfléchissant qui le rend visible aux yeux des oiseaux, tout en étant quasi-transparent pour nous, les humains.

Volatile : Arnold Glas a conçu un verre anti-collision

Le verre traité a été développé en collaboration avec l’Institut Max Planck pour l’ornithologie. Ce dernier a testé l’Ornilux au jardin central européen et selon les dernières estimations, le revêtement peut non seulement réduire les impacts d’oiseaux d’environ 75 %, mais il s’avère également efficace pour l’isolation du bâtiment.

Volatile : Arnold Glas a conçu un verre anti-collision

Le nouveau verre ORNILUX MIKADO optimisé pour le marché a été récompensé par le prestigieux Red dot award, en mars 2010.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz