Volkswagen : la gamme Caddy met les gaz

Les français peuvent désormais acquérir un Volkswagen Caddy fonctionnant au gaz naturel. Aussi bien la version utilitaire que la version destinée aux loisirs.

Il s’agit d’une voiture réellement conçue pour le gaz naturel (GNV). Elle est bivalente, capable de fonctionner aussi bien à l’essence qu’au GNV, mais son réservoir d’essence n’a qu’une contenance de 13 litres, ce qui fait clairement comprendre que ce n’est pas le carburant principal. C’est le gaz naturel qui a cet honneur, et les réservoirs de l’auto peuvent en contenir 26 kg. Les consommations étant les suivantes : 8,2 kg/100 km en cycle urbain, 4,7 kg/100 km en extra-urbain, et 6 kg/100 km en cycle mixte, l’autonomie est d’environ 440 km, auxquels peuvent s’ajouter 150 km à l’essence, soit une autonomie totale de 590 km.

Les bonbonnes de gaz sont placées sous le plancher, et l’installation étant assurée par Volkswagen, l’auto bénéficie d’une garantie constructeur complète. Le moteur est un 2 litres, 109 ch à 5400 tr/mn, et 160 Nm de couple à 3500 tr/mn, permettant d’atteindre une vitesse de pointe de 169 km/h, avec une accélération de 0 à 100 km/h en 13,8 s. Mais la donnée que tout le monde attend est celle des émissions de CO2, qui sont de 157/158 g/km. Ce semble excellent, mais VW ne propose malheureusement pas de Caddy 2 litres essence pour comparer. Par contre, le Caddy 1.6 essence (102 ch) rejette 202 g/km, et le 1.9 litres TDI (105 ch), 181 g/km. Le Caddy gaz naturel rejette moins de CO2 que le Caddy TDI, formidable !

Du moins s’il existait un réseau de distribution de GNV dans le pays, mais sauf en quelques points isolés (exemple : Grenoble), ce n’est pas le cas. Alors que le gaz naturel est un carburant qui peut être produit de manière renouvelable. Faut-il rappeler qu’il y a des gens qui ont intérêt à ce qu’il n’y ait aucune station de GNV en France ? Les compagnies pétrolières sont tout aussi contre le GNV que les biocarburants, puisque l’un comme l’autre attaquent leur pain quotidien. Il est temps de débloquer le marché des énergies de l’automobile, et si GDF ne parvient pas à ouvrir des stations de GNV en France, on se demande qui le pourra. Mais pour un futur où les énergies seront libres, ou pour les gens qui habitent près de la frontière allemande, ou suisse, ou italienne, le VW Caddy GNV version utilitaire coûte 15.900 € HT, alors que la version familiale, avec climatisation, vaut 20.950 € TTC.

 
Source : MoteurNature.com
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz