Enerzine

Voltalia sécurise 100 MW et élargit son portefeuille

Partagez l'article

voltalia a depuis 3 ans accéléré son développement avec la concrétisation de nouveaux projets et la mise en construction de 4 chantiers. Le producteur d’électricité à base d’énergies renouvelables et opérateur en crédits carbone possède désormais 100 MW sécurisés sur un pipeline qui atteint les 1 912 MW.

voltalia dispose de 100 MW sécurisés à travers 12 usines :

Usines en production (25,5 MW)

  • Centrale de cogénération biomasse BIOBAR, France (7,5 MW)
  • Ferme éolienne du Bois, France (10 MW)
  • Ferme éolienne de La Lande, France (8 MW)

Usines en construction (18,4 MW)

  • Centrale biomasse de Kourou, Guyane (1,7 MW)
  • 1ère tranche de panneaux solaires photovoltaïques intégrés, Guyane (0,2 MW)
  • Centrale hydraulique de Mana, Guyane (4,5 MW)
  • Ferme éolienne de La Faye, France (12 MW)

Usines autorisées (55,7 MW)

  • Centrale de cogénération biomasse de Champdeniers, France (17 MW)
  • Centrale de cogénération biomasse de Corbenay, France (25 MW)
  • Ferme éolienne, France (12 MW)
  • Licences d’exceptions solaires, Grèce (1,1 MW)
  • Ferme solaire en Grèce (0,6 MW)

Parallèlement à ces concrétisations, voltalia continue d’enrichir son portefeuille de projets qui passe désormais à 1 912 MW.

100 MW sécurisés, 12 implantations

1108 MW : 74 implantations en développement

  • 19 implantations en France (294,25 MW)
  • 7 implantations en Guyane (25,8 MW)
  • 14 implantations au Brésil (200 MW)
  • 34 implantations en Grèce (588 MW)

704 MW : 38 projets à l’étude

  • 13 projets en France (173 MW)
  • 6 projets en Guyane (25 MW)
  • 9 projets au Brésil (254 MW)
  • 10 en Grèce (252 MW)

Conformément à sa stratégie de production multi-énergies, ce pipeline diversifié permettra la mise oeuvre de 688 MW d’ici 2013, répartis de manière suivante par pays : France métropolitaine (32 %), Guyane (5 %), Brésil (33 %), Grèce (30 %) et par énergies : éolien (51 %), biomasse (13 %), hydraulique (22 %), solaire (14 %).

Afin d’élargir le potentiel de développement de ses deux activités coeurs de métier (producteur d’électricité à base d’énergies renouvelables et opérateur en crédits carbone), Voltalia est engagé dans un processus avancé avec des partenaires industriels et financiers. La concrétisation de ses partenariats stratégiques devrait se réaliser d’ici la fin de l’année 2008.

Voltalia emploie 50 collaborateurs experts en énergies renouvelables et crédits carbone et compte plus de 11 partenariats avec des sociétés spécialisées.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz