Enerzine

Windlider 2015 projet éolien de grande puissance

Partagez l'article

Les entreprises espagnoles Gamesa et Ecotecnia développent un projet de recherche industriel subventionné par le Gouvernement et dont l’objectif principal est de maintenir l’Espagne à l’avant-garde de la technologie éolienne.

Windlider 2015 est un projet de fabrication de nouvelles machines de grande puissance. Le but est de concevoir rapidement de grands aérogénérateurs en réduisant leur temps de lancement sur le marché et en augmentant la performance des premières séries. Il s’agit de conditions essentielles pour dominer le marché éolien à partir de 2015. Concrètement le projet reposera sur la création d’un programme de simulation intégrale pour grands aérogénérateurs reproduisant leur comportement en fonction des différentes conditions du vent, du terrain et du réseau électrique. Le modèle sera validé et ajusté grâce à des essais réalisés sur des aérogénérateurs installés et sur des composants individuels (générateurs, multiplicateurs, convertisseurs…), ayant une puissance proche de 5 MW, avec l’intention par la suite d’extrapoler le fonctionnement du programme à des puissances supérieures à 10 MW. Le budget total du projet s’élève à 28,5 millions. Le Gouvernement versera une subvention à fonds perdus de 13 millions d’euros.

Gamesa investira 21 millions d’euros, et bénéficiera d’une subvention de 10 millions d’euros. L’entreprise prévoit d’engager des activités de recherche externe pour un budget de 12,2 millions d’euros. La compagnie Ecotecnia qui codirige le projet apportera 4,6 millions d’euros et disposera d’une subvention de 2,1 millions d’euros. Elle prévoit de signer des contrats de recherche externe pour un budget de 1,7 million d’euros. Ces activités de recherche externe seront déléguées à divers centres scientifiques et technologiques, parmi eux le CENER, le CIEMAT ou encore l’Institut de Recherche IDR. D’autres sociétés du secteur des énergies renouvelables participent au projet Windlider 2015 : Barlovento Recursos Naturales, Samtech Iberica Engineering, Hine S.A, MS Techno et des filiales de Gamesa.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz