Yvelines : projet Seine Aval Véhicules Electriques

L’Alliance Renault-Nissan et EDF confirment un projet d’expérimentation de véhicules électriques dans les Yvelines soutenu par le fonds démonstrateur géré par l’Ademe.

A l’occasion de la présentation par Jean-Louis Borloo, mardi, de son Plan de déploiement de l’infrastructure de recharge publique pour les véhicules décarbonés, l’Ademe (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a confirmé que le projet SAVE (Seine Aval Véhicules Electriques) bénéficiera du soutien de son fonds démonstrateur à hauteur de 6,5 millions d’euros.

Ceci est rendu possible grâce à un partenariat technique et financier impliquant l’ensemble des acteurs publics et privés concernés**, avec notamment la coordination de l’EPAMSA (l’Etablissement Public d’Aménagement du Mantois Seine Aval).

Ainsi, une centaine de véhicules électriques Renault et Nissan (berlines et véhicules utilitaires légers) seront expérimentés par des clients particuliers et professionnels, sur le territoire de l’Opération d’Intérêt National Seine Aval, dans les Yvelines. Ils disposeront d’une infrastructure de charge, aussi bien à domicile, qu’en entreprise, et dans les parkings, ou sur la voie publique.

A chacun son rôle :

L’Alliance Renault-Nissan fournira les véhicules électriques, pilotera l’expérimentation et étudiera les usages clients et les services associés, notamment ceux liés à la communication embarquée et débarquée. EDF participera au déploiement de l’infrastructure de charge, à l’analyse des comportements des utilisateurs vis-à-vis de la charge, ainsi qu’à l’expérimentation des modèles économiques. Schneider Electric contribuera à la réalisation des infrastructures de charge et aux dispositifs de gestion de l’énergie associés. Better Place implantera et gérera les stations d’échange de batterie et testera les offres commerciales associées.

Ce projet avait fait l’objet d’un dossier déposé auprès de l’Ademe, dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt du 26 juin 2009 sur les véhicules décarbonés. Mardi, l’Ademe a annoncé que le projet SAVE a été retenu et sera financé afin d’expérimenter des solutions opérationnelles de mobilité électrique.

** Partenaires principaux du projet : Alliance Renault-Nissan, EDF, Région Ile de France, Conseil Général des Yvelines, Schneider Electric, Better Place

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Yvelines : projet Seine Aval Véhicules Electriques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Initiative très heureuse pour avancer sur ces sujets ! Différents protagonistes complémentaires avec des tâches bine définies; Très Bien ! ya+ka ! QQ questions cependant: Timing? Qui sont ces 100 pélerins (ou plus puisque 100 véhicules –> on peut faire des roulements pour élargir le terrain de test) particuliers et professionnels? En fonction de quels critères et avec quel CdC de test sont-ils recrutés? Impatient d’en savoir plus et de voir ces test se dérouler dans les faits ! A+ Salutations Guydegif(91)

Energies-sol
Invité

Pourquoi ne pas aller jusqu’au bout de la démarche et aider les solutions de recharge (lente) via l’énergie solaire ? Aujourd’hui avec des batteries ayant une autonomie de 250Km, on peut très bien charger les véhicules électriques soit dans le parking des entreprises ou/et le soir chez soi (si place disponible) Nous avons des solutions dejà installés (Groupe Bolloré) Pour tout renseignement contacter : Mario PEREZ (+33(0)6 03 31 16 48

wpDiscuz