Zambie : Alstom finance un kiosque à énergie pour 500 personnes

Financé grâce à des économies réalisées dans le cadre du programme « We share the power », le groupe Alstom a annoncé le financement d’un projet de kiosque à énergie en Zambie pour répondre aux besoins de populations non connectées au réseau.

Véritable service de proximité pour les habitants, le kiosque offre un accès à une énergie renouvelable et moins chère. Ce projet est mené en partenariat avec l’université américaine de Seattle et l’association « Kilowatts for Humanity ».

Equipé de panneaux solaires, le kiosque sera capable de produire de façon autonome sa propre énergie et permettra d’alimenter en électricité environ 500 personnes de la région de North Kariba. "Les familles utilisent aujourd’hui un éclairage de mauvaise qualité, onéreux et polluant et doivent parcourir des kilomètres afin de pouvoir recharger leurs équipements électriques", explique Antoine Desclos le Peley, responsable du programme « We share the power ». Grâce au kiosque à énergie, les habitants du North Kariba pourront charger une batterie portable leur procurant de l’électricité à domicile à un coût moins élevé. Le démarrage des travaux est prévu en avril 2016.

La mise à disposition d’un éclairage durable a un impact positif sur le quotidien des familles en leur permettant de poursuivre leurs activités en soirée, que ce soit dans le cadre de leur travail ou de leurs études. Géré par un entrepreneur originaire de la région, le kiosque à énergie constitue également une activité rentable qui contribue au développement de l’économie locale. A terme, ce type d’installation pourra distribuer de l’électricité à des écoles ou des hôpitaux.

Lancé en 2012 par le secteur Energies Renouvelables d’Alstom, « We share the power » a mobilisé des centaines d’employés principalement en France, en Chine, en Inde et au Brésil, et a déjà permis d’économiser 2,2 millions d’euros. "Il s’agit d’un projet conçu pour s’inscrire dans la durée, explique Antoine Desclos le Peley. Avec « We share the power », nous démontrons qu’Alstom fabrique des produits durables de façon responsable. Au-delà de la maîtrise de la consommation d’énergie, il s’agit aussi de répondre à un autre défi qui est de promouvoir l’accès à l’énergie, véritable levier de développement".

Le programme « We share the power » d’Alstom vise à réduire la consommation d’électricité sur les sites du Groupe à travers le monde. Il a reçu le soutien de personnalités du monde scientifique telles que l’astrophysicien Hubert Reeves, l’astronaute Jean-François Clervoy ou encore le climatologue et Prix Nobel de la Paix Jean Jouzel. Alstom partage également ses pratiques de réduction de consommation d’énergie avec d’autres industriels comme Renault, Airbus ou Michelin.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz