Areva envisage un partenariat avec Vinci

Areva envisagerait un "partenariat exclusif" avec le groupe de BTP Vinci, révélait le magazine Challenges vendredi.

 

Ce rapprochement, confirmé par les deux groupes, permettrait d’assurer le génie civil pour la construction des réacteurs EPR au Royaume-Uni, au Maroc, en Algérie, en Egypte et en Europe de l’Est.

Plusieurs rencontres ont déjà eu lieu entre les dirigeants des deux groupes et des équipes, ajoute le magazine, en vue du lancement des discussions à la fin du mois.

Selon lui, ce rapprochement viserait notamment à écarter le groupe Bouygues, qui convoite depuis plusieurs mois une participation au capital d’Areva. En décembre dernier, Anne Lauvergeon exprimait devant une commission de l’Assemblée nationale son opposition à un rappprochement avec Alstom, détenu à 30 % par Bouygues.

C'est maintenant ou jamais !
Fournisseur Mint-Energie

21% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité verte !

Néanmoins, un porte-parole d’Areva rappelait au journal Le Monde dimanche, que "le capital d’Areva appartient à l’Etat, il fera ce qu’il veut". Le quotidien annonce que les "patrons d’Alstom, d’Areva et de Bouygues devraient êtres reçus au ministère de l’économie dans les prochaines semaines".

 

 

 

Partagez l'article

 

         

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jerome

“le capital d’Areva appartient à l’Etat, il fera ce qu’il veut”, cela semble signifie que tout est joué… A moins que l'”Etat” est aussi des amis chez Vinci, non ? Qq’1 le sait-il ? Cela donnerait un peu de suspens.