EUSEW2008 : la semaine européenne de l’énergie durable

Le 28 janvier, la Commission européenne donnera le coup d’envoi de la deuxième semaine européenne de l’énergie durable (EUSEW 2008).

Il s’agit du plus grand forum public au monde consacré à l’énergie durable, qui rassemble des acteurs des niveaux local, régional, national et européen pour débattre de stratégies en faveur d’un avenir plus durable, que ce soit en matière de sources d’énergie renouvelables, d’efficacité énergétique, de transports «propres» ou de carburants de substitution.

Du 28 janvier au 1er février, 80 événements seront organisés dans huit pays différents par plus de 100 acteurs économiques et sociaux majeurs.

«Aujourd’hui, il est évident pour tous que l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’utilisation accrue de sources d’énergie renouvelables constituent la principale réaction à adopter face au changement climatique et diminuent la dépendance de l’Europe vis-à-vis des importations d’énergie. Cependant, nous ne pouvons lutter efficacement contre le changement climatique que si nous réussissons à rassembler toutes les parties intéressées et à renforcer la participation de la population. C’est précisément là l’objet de la semaine de l’énergie durable», a déclaré Andris Piebalgs, membre de la Commission européenne chargé de l’énergie.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PasNaif

La remède de la Commission est: Passons aux renouvelables en premier. Le long terme d’abord! C’est comme si un pompier venait avec un architecte se planter devant votre maison en train de brûler et rechercheraient les matériaux inifugés à utiliser pour la reconstruction. C’est une attitude idéologique des verts qui du fond de leur âme rejettent la société industrielle actuelle en tous ses aspects centralisés. Quand il y a le feu, on inonde: Commençons pendant 20ans à développer le stockage Carbone (CSC), et ENSUITE développons industriellement les énergies non carbonées propres les plus satisfaisantes, quitte à les financer modérément dès maintenant pour leur permettre d’atteindre l’optimum industriel au rendez-vous. Mais pas massivement comme de nos jours et sans résutat probant, cf le Danemark qui reste le plus émetteur de CO² par habitant de toute l’Europe magré son investissement éolien plus que massif.

1
0
Laissez un commentairex