La réévaluation du prix de l’ARENH reportée au 1er juillet 2015

Le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, et le ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, complètent la réforme des tarifs de l’électricité.

Après le décret du 29 octobre, fixant la nouvelle méthode de calcul, et l’arrêté du 1er novembre, fixant le niveau des tarifs de l’électricité, le Gouvernement s’apprête maintenant à réformer le prix auquel est commercialisée l’électricité nucléaire (ARENH).

EDF a en effet l’obligation de céder l’électricité nucléaire à un prix régulé par l’État, calculé de façon transparente pour que tous les consommateurs bénéficient de la compétitivité du parc nucléaire historique, quel que soit leur fournisseur d’électricité.

Cette nouvelle méthode a déjà été examinée par le Conseil supérieur de l’énergie, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), l’Autorité de la concurrence et le Conseil d’État. Le projet de décret a été transmis début juillet à la Commission européenne qui poursuit actuellement son examen du texte.

En attendant la fin de ces travaux, et afin de préserver le pouvoir d’achat des français, le Gouvernement a décidé de maintenir le prix de l’Accès Régulé à l’Électricité Nucléaire Historique (ARENH) à son prix actuel, c’est-à-dire 42 € par mégawattheure.

Cette décision donne de la visibilité à tous les fournisseurs d’électricité, ainsi qu’aux industriels concernés.

Cette décision conduit aussi à reporter au 1er juillet 2015 la réévaluation du prix de l’ARENH, qui était initialement prévue au 1er janvier 2015. L’évolution sera proposée par la Commission de régulation de l’énergie et arrêtée par le Gouvernement.

Sur la base des informations disponibles aujourd’hui, la CRE a estimé à environ +2€/MWh l’évolution nécessaire du prix de l’ARENH en 2015.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
b api

4,2 cent/kWh, c’est pas cher l’électricité à coût historique du nucléaire. Les anglais payent 109 €/MWh le nouveau nucléaire fait par le même EDF en Angleterre. Quelle chance nous avons d’avoir un historique ! Mais qui a payé, paye ou payera la différence ?

Math

Qui paye la différence ? ==> Bein nous… Purement financierement : Ce 42€/MWh n’est qu’une vision très partielle du prix : le prix global “all-all-inclusive” en industrie se joue plus en moyenne à 80 – 85€ qu’à 42… car si l’ARHEN n’augmente pas jusqu’en juillet, les couts de distrib’ d’ERDF eux augmentent bien de 3 à 5% par an (en aout), plus la CTA et la CSPE qui ont leur propre évolutions… donc dire que le prix ne varie pas jusqu’en juillet, c’est vrai, mais sur 50% du prix global seulement. D’autres ficelles existent pour le legislateur. Et c’est d’ailleurs tout à fait normal que le prix augmente… l’énergie n’est pas encore assez chère pour vraiment faire accélérer l’énergie (mentale et financière) que l’on met sur les économies d’énergie ! çà viendra… c’est pas de gaité de coeur que l’on sortira de notre petit confort connu depuis 1 siècle, mais çà viendra…

2
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime