Les 1ers modules du démonstrateur de capture de CO2 montés sur le site ArcelorMittal

Le 6 janvier 2022 – Une étape importante a été franchie pour le projet « 3D » de capture et de stockage du CO2 : le site ArcelorMittal de Dunkerque (Hauts-de-France) a reçu et monté les premiers modules du démonstrateur DMX™. Construits par l’entreprise ETCI sur son site de Lens, sous la supervision d’Axens, ces modules comprennent notamment une tour de 22 mètres. Le génie civil sera bientôt achevé, marquant la fin de la phase de construction et permettant la connexion du pilote à l’usine.
Un pilote démontrant la capacité à capter et stocker le CO2 à l’échelle industrielle

Soutenu par l’Union Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020, le pilote industriel vise à valider des solutions techniques reproductibles de captage et de stockage du CO2. Il a pour objectif de démontrer l’efficacité du procédé du captage de CO2 par solvant démixant, DMX™, à l’échelle industrielle.

Cette unité sera capable de capter environ 4 400 tonnes de CO2 par an pour traiter les gaz de hauts-fourneaux de l’usine d’ArcelorMittal et permettra de démontrer le potentiel de cette technologie. Le projet « 3D » devrait jouer un rôle majeur en permettant aux industries à forte consommation d’énergie et à fortes émissions de CO2, comme la production d’acier, de réduire leurs émissions.

Le projet « 3D » réunit 11 partenaires engagés dans la transition énergétique

Le projet « 3D », annoncé en mai 2019 et basé sur un démonstrateur de la technologie DMX™, est un levier essentiel pour décarboner l’industrie et contribuer aux objectifs de l’Accord de Paris sur le réchauffement climatique. Il regroupe 11 partenaires de la recherche et de l’industrie de 6 pays européens : ArcelorMittal, Axens, IFPEN, TotalEnergies et son tiers Greenflex, ETHZ, DTU, AirProduct, John Cockerill, Gassco, Brevik Engineering et Uetikon Novacap Group.

ArcelorMittal est leader de l’industrie de l’acier et des mines dans le monde avec 168 000 salariés, une présence dans 60 pays et des installations de production d’acier primaire dans 17 pays. En 2020, ArcelorMittal a réalisé un chiffre d’affaires de 53,3 milliards de dollars et une production d’acier brut de 71,5 millions de tonnes, tandis que la production de minerai de fer a atteint 58,0 millions de tonnes.

Notre objectif est de contribuer à construire un monde meilleur avec des aciers plus intelligents. Des aciers fabriqués à l’aide de procédés innovants qui consomment moins d’énergie, émettent beaucoup moins de carbone et réduisent les coûts. Des aciers plus propres, plus résistants et réutilisables. Des aciers pour les véhicules électriques et les infrastructures d’énergie renouvelable, qui accompagneront la transformation des sociétés au cours de ce siècle. Avec l’acier au cœur de notre action, la créativité de nos équipes et notre culture d’entreprise, nous aiderons le monde à réaliser ce changement. Voilà, selon nous, ce qui fait l’entreprise sidérurgique de demain.

En France, ArcelorMittal compte 15 500 salariés dont plus de 800 chercheurs, répartis sur ses 40 sites de production, ses centres de distribution et de services et ses trois sites de R&D. ArcelorMittal a produit environ 8 millions de tonnes d’acier liquide en 2020 en France. La France représente environ un tiers de la production d’aciers plats d’ArcelorMittal en Europe.

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : france.arcelormittal.com

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ecolami

Capter les gaz de haut fourneau se fait depuis bien longtemps. Voir ce très bon article EXHAUSTIF sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_de_haut_fourneau