Nucléaire : N.Sarkozy appuie l’Inde auprès de l’AIEA

En visite officielle en Inde, le Président français a mené des discussions concernant la poursuite du programme nucléaire indien. En vue une possible coopération avec la France.

Selon Nicolas Sarkozy, l’Inde devrait recevoir tout prochainement l’aval de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) pour développer son programme nucléaire civil. L’Inde n’est pas signataire du traité de Non Prolifération nucléaire (TNP), cette autorisation de l’AIEA constituerait donc une exception qui permettrait à l’Inde de poursuivre un programme interrompu depuis 1998.

Nicolas Sarkozy a insisté sur le fait que la "France serait l’avocate de l’Inde pour l’accés au nucléaire civil" auprès de l’Agence internationale. Avec en vue, la conclusion d’un accord bilatéral de coopération en matière d’énergie nucléaire.

"Cet accord formera la base d’une coopération nucléaire très large, de la recherche fondamentale et appliquée à une coopération totale incluant des réacteurs, l’approvisionnement en combustible et l’encadrement" précise un communiqué de l’Elysée.

 

 

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
condor7

Etonnant de constater qu’un accord de coopération nucléaire puisse être signé avec un pays non signataire du Traité de non Prolifération! De plus l’accord de l’AIEA n’a pas de base juridique. Effet d’annonce ? Enfin la France ignore t elle qu’elle fait partie de l’Union européenne et que tout accord de coopération DOIT lui être soumise en vertu du Traité EURATOM ? Sans laval de l’UE cet accord serait illégal et pourrait être cassé par la Cour de Justice!

1
0
Laissez un commentairex