Toute 1ère interconnexion HVDC à grande échelle au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Hitachi ABB Power Grids annonce être le chef de file du consortium qui vient de se voir attribuer un contrat de plusieurs centaines de millions de dollars US par la « Saudi Electricity Company » et « l’Egyptian Electricity Transmission Company ».

Le contrat porte sur la première interconnexion HVDC* à grande échelle au Moyen-Orient et en Afrique du Nord grâce à laquelle l’Arabie saoudite et l’Égypte pourront échanger jusqu’à 3000 MW d’électricité dont la majorité devrait, à terme, provenir de sources renouvelables. Cette interconnexion, qui assurera le transport de l’électricité dans toutes les directions entre trois terminaux, sera la première à permettre le partage d’énergie électrique entre les deux pays.

Cette liaison HVDC*, qui donnera accès à l’Égypte aux réseaux électriques interconnectés du Golfe et à l’Arabie saoudite à ceux de l’Afrique du Nord, renforcera dans le même temps la résilience du réseau et la sécurité de l’approvisionnement électrique. Les deux pays se sont fixé des objectifs ambitieux en matière de neutralité carbone. L’Arabie saoudite met tout en œuvre pour augmenter la part du gaz naturel et des sources d’énergie renouvelables à environ 50 % d’ici à 20302, tandis que l’Égypte entend porter à 42 % la part de son électricité produite à partir de sources renouvelables à l’horizon 20353. La nouvelle liaison contribuera directement à la réalisation de ces objectifs. Les retombées de l’investissement pour les deux pays seront considérables, avec notamment la création d’emplois et la transmission de savoir pour les nationaux.

S.A.R. le Prince Abdulaziz Bin Salman – Ministre saoudien de l’Énergie – a fait savoir que l’atteinte de tels objectifs mettait en avant le bien fondé et la pertinence des directives et orientations annoncées par les deux pays frères, remarquablement représentés par le Gardien des Deux Saintes Mosquées – le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud et son Excellence le Président Abdelfattah Al-Sisi. Parmi toute une série d’accords économiques, politiques et de développement conclus entre les deux pays, ressort tout particulièrement le protocole d’entente renforçant la coopération fructueuse entre l’Arabie saoudite et l’Égypte dans le cadre de l’interconnexion de leurs réseaux électriques.

S.A.R. le Ministre de l’Énergie a indiqué que les projets d’interconnexion électrique en Arabie Saoudite s’inscrivaient dans la droite ligne de la Vision 2030, bénéficiant ainsi de la plus haute bienveillance de S.A.R le Prince Mohammed bin Salman, prince héritier, Vice-Premier Ministre et Ministre de la Défense. En s’appuyant sur son implantation stratégique et en optimisant sa position au cœur du plus vaste réseau électrique du Moyen-Orient et du monde arabe, l’Arabie saoudite entend être un pôle régional d’échange énergétique et un acteur de tout premier plan du marché.

Le ministre égyptien de l’Électricité et des Énergies renouvelables ajoute que cette connexion entre les deux plus importants réseaux électriques de la région garantirait la stabilité et la fiabilité de l’alimentation en énergie électrique, et que cet échange de quelque 3000 mégawatts d’électricité s’avérerait des plus bénéfiques sur le plan économique et du développement.

Mettant en avant la réussite de leurs projets d’expansion de leurs ressources en énergies renouvelables, cette coopération se veut une véritable soupape de sécurité au regard du caractère instable des énergies renouvelables. D’énormes investissements devront être réalisés dans un avenir proche pour faire face à ce caractère d’instabilité.

« Face à l’urgence et à l’importance de la transition vers une énergie propre, nous nous devons d’innover et de collaborer pour parvenir au plus vite à la neutralité carbone, déclare Claudio Facchin, CEO d’Hitachi ABB Power Grids. Nous sommes fiers de cette opportunité de travailler avec nos prestigieux clients et partenaires de l’Arabie saoudite et de l’Égypte dans le cadre de ce projet ambitieux. Hitachi ABB Power Grids facilite les interconnexions d’un continent à l’autre et offre des capacités hors pair pour échanger de l’électricité de manière fiable et à l’échelle souhaitée, au-delà des frontières et des fuseaux horaires. »

À plus long terme, la liaison pourra être raccordée à un système énergétique interconnecté de plus grande envergure comprenant l’Europe et la Méditerranée orientale, ce qui permettra l’échange d’énergie solaire en provenance du sud et de l’est, et d’énergie éolienne et hydraulique produite au nord.

Quelques précisions sur l’interconnexion HVDC* entre l’Arabie saoudite et l’Égypte :

L’interconnexion HVDC* transportera jusqu’à 3000 MW d’électricité sous 500 kV sur 1350 km à l’aide de lignes aériennes et d’un câble sous-marin à travers la mer Rouge. L’électricité sera transportée dans toutes les directions entre les trois terminaux, par exemple de Tabuk à Badr et de Tabuk à Médine simultanément. La technologie avancée du système MACH™ permet de contrôler et d’inverser le flux d’énergie entre les stations sans rompre sa continuité et offre ainsi aux deux pays une flexibilité, une résilience de réseau et une fiabilité d’alimentation maximales.

La technologie HVDC* est l’une des clés de la transition vers des énergies durables, et Hitachi ABB Power Grids renforce ses capacités en continu pour répondre à la demande croissante de solutions de ce type dans le monde entier. Ainsi, Hitachi ABB Power Grids a participé à la mise en service de la liaison en mer du Nord dont l’exploitation commerciale a commencé au début du mois. Avec ses 720 km, il s’agit du câble sous-marin de transport d’électricité le plus long au monde. Il relie les marchés énergétiques de la Norvège et de la Grande-Bretagne et permet aux deux pays d’échanger de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables. Pionnier de la technologie HVDC* et de sa commercialisation entamée il y a plus de 70 ans, Hitachi ABB Power Grids a fourni plus de la moitié des projets HVDC* dans le monde.

* HVDC : High Voltage Direct Current – (Courant Continu Haute Tension)

Notes de bas de page :

  1. Médine est la quatrième ville d’Arabie saoudite, et Tabuk se situe à proximité de la zone du projet de vitrine technologique Neom. Badr est une ville industrielle en plein essor située près du Caire et du canal de Suez.
  2. Les objectifs de neutralité carbone pour l’Arabie saoudite sont publiés ici
  3. Les objectifs de neutralité carbone pour l’Égypte sont publiés ici
Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : www.hitachiabb-powergrids.com

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires