Dubaï ajoute 200 MW de solaire, portant la part du renouvelable à 4% de la capacité installée

La première étape de 200 mégawatts (MW) de la troisième phase des 800MW du Parc Solaire de Mohammed bin Rashid Al Maktoum à Dubaï, Émirats Arabes Unis, a été inauguré mercredi dernier.

L’Autorité de l’Electricité et de l’Eau de Dubaï (DEWA) met en œuvre la troisième phase en utilisant le modèle Independent Power Producer (IPP) ou Producteur d’Energie Indépendant, à un coût d’énergie actualisé de 2.99 de centimes américains par kilowattheure, en utilisant des panneaux solaires photovoltaïques.

La 3ème phase est mise en œuvre en partenariat avec un consortium mené par la société Abu Dhabi Future Energy Company (Masdar) et le groupe Électricité de France (EDF). Les deuxième et troisième étape de cette phase, d’une capacité de 300 MW chacune, seront achevées en 2019 et 2020 respectivement.

SE Saeed Mohammed Al Tayer, Directeur Général et PDG de DEWA, a noté que cette usine est la première du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord à utiliser un système de suivi solaire à un axe qui augmente l’efficacité énergétique de 20-30%. Ce système utilise plus de 800.000 cellules solaires autonettoyantes qui maintiennent un niveau de performance élevé. Le projet fournit plus de 60.000 résidences avec de l’énergie propre, réduisant ainsi plus de 270.000 tonnes d’émissions de carbone par année.

Al Tayer a noté que le projet a augmenté la part de l’énergie propre à 4% de la capacité installée totale de Dubaï. La capacité des projets IPP photovoltaïques et d’Energie Solaire Concentrée (CSP) actuellement en construction est de 1500 MW.

« Masdar et DEWA ont joué un rôle actif dans l’amélioration de la rentabilité et de la productivité des énergies renouvelables en déployant les dernières avancées technologiques. Dans cette région, l’énergie solaire complète l’énergie conventionnelle dans une relation économique parfaite, compte tenu du nombre de jours clairs et ensoleillés de l’année, en aidant à réduire les coûts énergétiques grâce à un écrêtage », a déclaré Dr. Sultan Ahmed Al Jaber, Ministère d’Etat et Président de Masdar.

« C’est un grand honneur pour le groupe EDF de contribuer à la transition énergétique de l’Emirat de Dubaï. Je suis ravi de la relation de confiance que nous avons forgée avec nos partenaires, DEWA et Masdar, pour développer une énergie sans carbone dans la région et au-delà », a déclaré SE Jean-Bernard Levy, Président-Directeur Général du Groupe EDF.

Partagez l'article
  • 11
    Partages

 



[ Communiqué ]

         

Articles connexes

Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
Me notifier des