Enerzine

Les agriculteurs se tournent vers le photovoltaïque [II]

Partagez l'article

Dans notre série consacrée aux exemples d’installation solaire chez les agriculteurs,  nous vous présentons aujourd’hui des cultivateurs du Lot et Garonne qui ont décidé d’équiper leur maison d’habitation et leur hangar agricole de panneaux photovoltaïques.

Convaincu du rôle décisif des agriculteurs dans la modernisation des ressources énergétiques, Monsieur Hernandes voit dans le «choix judicieux» du photovoltaïque une occasion unique de valoriser ses infrastructures existantes tout en bénéficiant de retombées financières immédiates et durables dues à la production d’électricité.

Dans le contexte difficile que traverse le monde agricole, tributaire des fluctuations du marché de l’énergie, ce concept photovoltaïque permet aux agriculteurs d’entrevoir de nouvelles perspectives économiques, de maintenir les emplois sur leurs exploitations et de garantir la pérennité de leur activité.

La société SUNNCO GC s’est vue confier l’intégralité de l’installation des panneaux photovoltaïques sur leurs bâtiments.

Les agriculteurs se tournent vers le photovoltaïque II

Le premier bâtiment réservé à l’habitation représente une surface de toiture de 240 m², équipée de 156 modules photovoltaïques monocristallins. Le second bâtiment destiné à entreposer le matériel agricole comprend 36 modules photovoltaïques monocristallins sur une surface de toiture de 60 m².

Cet aménagement procure une puissance totale de 33 600 Wc (33,6 kWc), ce qui permet au final d’obtenir une production électrique annuelle de 36 MWh, ce qui équivaut à la consommation énergétique d’une quinzaine de foyers. Comparativement à une centrale à énergie fossile, une réalisation de cette envergure entraîne une réduction d’émission de CO2 équivalente au rejet de dioxyde de carbone d’une voiture effectuant 20 000 km par an.

Les agriculteurs se tournent vers le photovoltaïque II

[DEVIS|14]
Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    12 Commentaires sur "Les agriculteurs se tournent vers le photovoltaïque [II]"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité
    Grâce à la crise et au désarroi du prix du lait et autres produits de l’agriculture pour raisons diverses, l’évidence de l’intérêt du PV sur les toits existants a fini par germer ! Très Bien ! Surtout aux conditions de revente et rachat à ERDF ! Et ce qui profite à chacun d’eux nous profite à tous, en MW en plus et GES en moins ! Il eût été intéressant dans les chiffres listés de trouver dans le comparatif le coût net (dont revenu) de possession sur 10 ans d’une telle installation comparée à une installation fossile:  »Comparativement à une… Lire plus »
    Pastilleverte
    Invité

    petit terme affectif bien connu des agriculteurs. Le PV, en l’état actuel est la pire des solutions d’un point de vue économique;Si ça marche c’est avec 2 voire 3 niveaux de subventions 1/ rachat par EDF à environ 5 fois le prix public refacturé (une paille) 2/ déductions fiscales 3/ éventuellement subventions locales (répartemnts et/ou régions et/ou communes) ça fait cher l’économie de GES, dont notre ami le CO², par ailleurs indispensable à la croissance de la végétation Le point positif ,c’est l’utilisation de surfaces existantes (toitures en l’occurence), c’est déjà moins impactant visuellement que les ventilateurs.

    Fred73
    Invité
    La production d’électricité à partir d’énergies renouvelables est une technologie qui n’est pas mature, elle coute encore bien plus cher que les grosses productions centralisées et amorties (grosse hydraulique, nucléaire, thermique à flamme). Les unités sont bien plus petites, le coût unitaire du kWh est plus cher. Afin de favoriser la recherche, accumuler des expériences et avoir un parc significatif, ces productions sont largement subventionnées en rapport avec leur écart aux énergies fossiles. le PV est le plus subventionné car c’est le plus cher et en fort développement. Le problème vient aussi des installateurs de PV qui font payer bien… Lire plus »
    Steph
    Invité

    Bon ok, c toujours bien d’apprendre que quelqu’un s’equipe mais cet article tient de non information tellement ce genre de realisation a cette faible puissance est generalisee. J’ignorais que Enerzine etait devenu un forum de pub. D’ailleurs c’est quoi le photovoltaique II ? Un concept bien foireux destine a enfumer les clients pour mieux les pigeonner ?

    fx26150
    Invité
    Avant de crier haro sur les installateurs, vous devriez vous renseigner sur leurs marges réelles. Il s’agit de commerce pas de philantropie. Encore une fois, les divers posts l’ayant déjà démontré, le coût du soutient à la filière nucléaire (recherches, subventions, contrats…) avec les deniers publics est loin d’être anodin. N’oublions pas non plus que ce que erdf paye comme surcoût représente tellement moins que si EDF avait dû effectuer les investissements toute seule. Enfin oui, les communiqués de pub abondent sur ce site. L’actualité n’étant pas toujours très riche, et l’espace publicitaire ne se résume pas qu’à des vignettes… Lire plus »
    Fred73
    Invité
    pour erdf pas de philanthropie non plus, les tarifs de rachat spécifiques pour les EnR sont payés en partie grace à la CSPE soit une taxe de 0,45 cts par kWh vendus. C’est bien aussi les consommateurs qui financent obligatoirement le PV. Il est clair que chaque technologie bénéficie a ses débuts de soutiens y compris le nucléaire. Par contre la somme de petites unités à un rendement plus mauvais qu’une grosse installation de même puissance. c’est pourquoi pour les EnR il faudrait plusieurs gros programmes, avec des sources différentes, mais de taille indstrielle, et non pas tout miser sur… Lire plus »
    enerZ
    Invité

    Enerzine publie des cas concrets d’installation photovoltaïque provenant de plusieurs fournisseurs sur le marché français : SEBDO Enr, Evasol, Suncco Libre à vous de considérer cela comme de la publicité, mais les exemples cités ont au moins le mérite de fournir à nos lecteurs quelques repères en matière d’installation solaire. La rédaction

    Guydegif(91)
    Invité
    En reprenant qq points, dont certains véridiques, de ci-dessus en vrac: – PV pas matûre: OUI, certes mais il s’améliore tous les jours et les tests grandeurs nature grâce aux propriétaires-testeurs actuels permettent cette amélioration. Merci aux pionniers, car dans 2 ans le m2 de PV sera plus productif….mais dans 4 ans encore plus. Donc on fait quoi? on attend? mais si tout le monde attend, rien n’avance !! – Post de Fred73:  »…le coût cumulé de toutes les installations PV individuelles en France ou Europe (prod, install, maintenance, subvention) et de le comparer à un coût théorique pour une ou plusieurs unités… Lire plus »
    fx26150
    Invité

    @ enerzine.  Votre politique éditoriale ne m’appartenant pas je réagissais simplement que dans la forme, d’un communiqué de presse, on peut aussi faire une vraie brève ou un article avec plus de fond. Cordialement, fx26150

    Pedro 998
    Invité

    En individuel, c est rentable avec 10m2 de panneaux maxi (3KWH max), apres adieu les subventions, et en plus il faut faire un trou dans son toit. Prenez un coteau ensoleillé de 1Km2, il y a en a des milliers dans le Sud, soient un million de m2 , soient l’equivalent de 100 000 maisons, avec un cout d achat de cellules et d’installation diminué d’au moins 50% par rapport a un particulier. Ca devrait etre rentable!! Et bien non, ca n existe pas en Ptotovoltaique, alors où est la gabegie ? Et qui paye?

    Vim69
    Invité

    Quels sont les subventions auxquelles ils ont droits avec une installation de plus de 30m2 ? Et EDF rachete t il aussi 5 x plus chère aussi pour les installations de plus de 30 m2 ?  Je serais heureux d’en savoir plus 😉

    Fred73
    Invité

    Concernant les subventions je ne connais pas les limites, par contre pour le tarif de rachat, il n’y a pas de plafond de puissance installée. C’est 30cts€ par kWh (à actualiser) plus une prime de 25cts€ pour intégration au bati et ceci pendant 20 ans.

    wpDiscuz