Deux “Totems” énergétiques sur la plage du Prado

La Ville de Marseille et Cofely ont signé une convention de partenariat de trois ans destinée à favoriser la maîtrise des besoins énergétiques de la ville et la mise en œuvre des énergies renouvelables dans ses projets.

Cofely apportera à la municipalité ses compétences dans la gestion des réseaux de chaleur et de froid, la gestion des énergies pour les infrastructures et bâtiments communaux, le déploiement des énergies renouvelables et assurera des missions de conseil dans le cadre de son Plan Climat Territorial voté en décembre 2008.

Par ailleurs, deux "totems" énergétiques seront installés sur la plage du Prado afin de sensibiliser la population à la production d’énergie "verte".

Le premier est matérialisé par une éolienne urbaine d’une puissance de 1 200 W, silencieuse grâce à la forme de ses pales, produira une partie de l’électricité nécessaire à l’éclairage du poste de secours de la plage.

Le second est constituté de capteurs photovoltaïques qui aura pour fonction de produire une électricité injectée dans le réseau d’éclairage public de la ville.

Ces deux équipements permettront d’éviter le rejet de 2 tonnes de CO2 dans l’atmosphère sur toute la durée de la convention. Un boîtier électrique installé sur le bâtiment alimenté permettra de visualiser la quantité d’énergie produite ainsi que la quantité de CO2 évitée, en temps réel.

Enfin, un Forum des Energies est prévu dans les mois à venir, pour mobiliser l’ensemble des acteurs publics et privés de la vie économique, les élus et les responsables institutionnels dans la mise en oeuvre du Plan Climat de la Ville.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Deux “Totems” énergétiques sur la plage du Prado"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
maxxxx
Invité
mdr !!! Beau coup de pub pour la mairie ça, l’éclairage public alimenté par le photovoltaïque… soit l’éclairage public est très mal géré et il est allumé même quand il fait jour, soit les marseillais croient avoir trouvé des panneaux solaires qui fonctionnent de nuit, soit ils stokent dans les batteries pour la nuit sans savoir que c’est vraiment stupide actuellement, soient le “réseau d’éclairage public de la ville” n’est en fait que le réseau EDF… mais là tout de suite ça fait moins de pub pour la ville. En tous cas félicitations au commercial qui a réussi à vendre… Lire plus »
X555
Invité
maxxxx  écrit : “une éolienne de 1 kWc c’était pas évident à faire passer non plus !! (brancher les vélos du fitness club de la plage sur des dynamo fournirait plus de courant)” . Voilà une idée à creuser : Sur les 62.5 millions de Français métropolitains,on en faisait pédaller 20 % de temps en temps sur des génératrices bien adaptées et à bon rendement,à raison de 1200 watts par cyclistes-générateurs,cela donnerai : 62.500.000 * 0.2 * 1200watts =15.000.000.000 de watts ,soit  15 Gigawatts en pointe maximum. Bien sur,cela créerait un gros problème d’injecter au meme moment toute cette puissance .… Lire plus »
wpDiscuz