L’OPA d’E.ON sur Endesa acceptée sous conditions

Dans le cadre de l’OPA lancée par le groupe allemand E.ON sur Endesa, la Commission nationale de l’énergie espagnole (CNE) impose à E.ON de céder la gestion des actifs nucléaires d’Endesa.

Les conditions juridiques contraignantes posées par le régulateur espagnol obligent E.ON à se séparer d’environ un tiers de la capacité installée d’Endesa en Espagne, soit plus de 7.000 mégawatts correspondant selon le quotidien El Pais à 40% des actifs du groupe espagnol dans le pays.

Le groupe allemand a immédiatement réagi dans un communiqué publié à Berlin en jugeant ces conditions "sans fondement", tout en soulignant la "grande importance" que conserve pour lui cette transaction.

 
 
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz