L’OPA d’E.ON sur Endesa acceptée sous conditions

Dans le cadre de l’OPA lancée par le groupe allemand E.ON sur Endesa, la Commission nationale de l’énergie espagnole (CNE) impose à E.ON de céder la gestion des actifs nucléaires d’Endesa.

Les conditions juridiques contraignantes posées par le régulateur espagnol obligent E.ON à se séparer d’environ un tiers de la capacité installée d’Endesa en Espagne, soit plus de 7.000 mégawatts correspondant selon le quotidien El Pais à 40% des actifs du groupe espagnol dans le pays.

Le groupe allemand a immédiatement réagi dans un communiqué publié à Berlin en jugeant ces conditions "sans fondement", tout en soulignant la "grande importance" que conserve pour lui cette transaction.

 
 
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
Me notifier des