ImmerSUN : chauffer l’eau à l’aide de panneaux photovoltaïques

Autoconsommer en France n’est pas impossible mais reste encore compliqué. Les tarifs d’achat élevés proposés par les fournisseurs d’électricité ont rendu l’autoconsommation peu courante.

Cependant, les tarifs d’achat baissent progressivement et les producteurs tendent de plus en plus à adopter un mode de vie écologique et autonome.

Distribué en exclusivité en France par Rtone, bureau d’étude lyonnais spécialisé dans le suivi énergétique, ImmerSUN permet ainsi aux propriétaires d’installations photovoltaïques d’utiliser leur production pour leur propre consommation. Au lieu d’être immédiatement envoyé sur le réseau d’électricité en journée, le courant requis est automatiquement redirigé pour chauffer l’eau du ballon électrique. L’eau reste chaude jusqu’à utilisation du producteur et lui permet de faire des économies d’énergie.

Pourquoi ?

La solution ImmerSUN apporte une nouvelle logique d’autoconsommation aux particuliers producteurs d’énergie, qui ne produisent plus seulement pour le réseau mais pour eux-mêmes. ImmerSUN leur permet de tirer un profit direct de la production accumulée durant la journée et évite ainsi d’importer de l’électricité pour chauffer l’eau le soir, en heure creuse. ImmerSUN est une forme alternative au stockage qui propose d’utiliser le courant dont le producteur n’a pas forcément besoin de manière immédiate mais qu’il utilisera à coup sûr par le biais de son ballon d’eau chaude électrique.

ImmerSUN : chauffer l’eau à l’aide de panneaux photovoltaïques

Comment ça marche ?

Une partie de l’énergie produite par les panneaux sert directement aux appareils de la maison qui consomment (réfrigérateur, TV, chauffage électrique,…), le reste est normalement exporté sur le réseau. A l’aide d’un capteur, immerSUN mesure cette quantité “perdue” et redirige, grâce à un dispositif électronique, le courant nécessaire vers le ballon d’eau chaude (en totalité ou en partie selon les besoins du chauffe-eau). Ainsi, le producteur peut utiliser sa production au lieu d’importer du courant.

Combien ?

Le boitier est proposé à un prix de 499 euros TTC, l’amortissement variant de 2 à 4 ans selon l’utilisation de l’eau chaude par les habitants.

** Rtone est le distributeur officiel de ImmerSUN pour la France, la Belgique et l’Italie au nom de la société anglaise 4eco ltd.

[ article original ediffuseur.com ]

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
77 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pas compris

j’ai dû raté une étape on utilise donc l’énergie solaire (qui arrive principalement sous forme de chaleur sur terre) pour faire avec un rendement assez médiocre de l’électricité pour ensuite faire de la chaleur … on aurait pu mettre de l’énergie mécanique (moteur qui alimente un agitateur qui secoue les molécules d’eau pour les échauffer) au milieu histoire de perdre encore en efficacité non ? l’autoconsommation d’élec PV est putôt une bonne idée mais pas pour des utilisations chaleur…

Bon sens

Sauf erreur de ma part on continue de vendre l electricite photovoltaique bien plus chere que ce que l’on achete aupres d’EdF. Donc, pourquoi ne pas vendre son kwh a env.30cts€ et consommer le soir a env.12cts€? Complètement d’accord avec le post precedent, soleil/elec/chaleur == tres mauvais rendement energétique.

energiestr

A Pas Compris Ce n’est pas plus idiot de faire ça que de faire de la chaleur dans une centrale nucléaire, de la transformer en électricité, puis de la retransformer en chaleur dans un ballon d’eau chaude. Avec la chute du prix du photovoltaïque, cela peut coûter moins cher qu’une installation solaire thermique (très chère en France car petit marché). Je m’interroge sur la rentabilité : il est plus intéressant de revendre la production solaire au réseau pour toucher la généreuse subvention que de l’autoconsommer pour remplacer des kilowattheures bon marché. J’avais déjà entendu dire que cela se fait en Allemagne où l’autoconsommation est rentable (tarif de rachat inférieur au prix de vente).

seb

Cette solution, comme toutes celles poussant à l’autoconsommation de l’électricité d’origine renouvelable, me parait relever d’une forme de repli sur soi, et nous éloigne de solutions plus globales… Il me semble que l’on peut obtenir des résultats plus intéressant avec un smart-grid et une énergie revendue en intégralité : – Qui nous dit que le moment ou votre centrale PV produit ne correspond pas à un moment où le réseau a besoin d’énergie ? – En revanche un smart-grid sera capable de lancer votre chauffe eau (ou tout autre appareil pilotable), au moment le plus judicieux (en fonction de la production de votre maison mais aussi des champs éoliens, de la consommation des autre utilisateurs, etc…). De plus ceci constitue une solution généralisable, ce qui devrait permettre une économie d’échelle… En outre j’aimerais que l’on m’explique comment on calcule un amortissement (qui plus est rapide : 2 à 4 ans), à auto consommer une électricité que l’on pourrait revendre 30cts d’Euro le kWh, au lieu de l’acheter 12 cts au réseau !

Jenny rtone

Bonjour, le chauffe-eau électrique est pourtant le seul appareil qui puisse accaparer un maximum de l’électricité produite par les panneaux solaires pendant la journée et en l’absence des personnes à la maison. Cela évite d’exporter l’électricité et de devoir ensuite en importer de nouveau, le soir par exemple. L’idée de ce produit est simplement d’ajouter un boitier intelligent qui redirige l’électricité en fonction des besoins du chauffe-eau, non un nouvel appareil type moteur. Nous restons à votre disposition si vous avez d’autres questions. Jenny Baur, Rtone

trimtab

D’abord: “…..il est plus intéressant de revendre la production solaire au réseau pour toucher la généreuse subvention que de l’autoconsommer pour remplacer des kilowattheures bon marché…..” Vaste débat, parfois très ‘chaud’, selon son ‘positionnement’ au départ et si sa ‘vision’ est à courte moyenne ou long terme ? Vous trouverez pleins de commentaires ici sur Enerzine en faisant une recherche ‘PV autoconsommation’. Après vous aurez des éléments pour répondre à votre question. En suite: “…….J’avais déjà entendu dire que cela se fait en Allemagne où l’autoconsommation est rentable (tarif de rachat inférieur au prix de vente)…..” Si j’ai bien compris (et corriger moi si je me trompe !) en Allemagne (comme dans bien d’autre pays d’ailleurs pour du ‘feed tarifs’ PV) l’autoconsommation avec vente de surpus au réseau est plutot la règle que l’exception dans le PV domestique. Et en fin, dans une installation PV ‘branché’ pour autoconsommer d’abord (certes une rareté encore en France – voir plus haut), toute production ira automatiquement à tous les appareils électriques ‘en service’ à ce moment là, y compris le chauffe eau, sauf si celle ci et programmé pour fonctionner qu’en heures creuses (ou a déjà un apport solaire thermique – comme chez nous). Alors pourquoi payer 499€ pour un dispositif, quand il suffira de pousser disjoncteur en ‘jour’ si on pense que Râ va être généreux ce jour là. C’est contraignante ? Il faut y penser ? Certes, mais c’est un petit geste qui vaut 499€ ? trimtab

Luis

¤ L’autoconsommation de l’électricité produite est la seule solution valable de nos jours. Elle devient aussi la plus économique, dans le sud de la France pour commencer, sur la base des nouvelles installations en intégration simplifiée au bâti (ISB). Dans ce cas, le tarif d’achat actuel est de 15,21 c€/kWh (16,73 c€/kWh si tout en européen). Comme le tarif d’achat est calculé pour une situation moyenne en France, amortie sur 20 ans, le coût de production réel doit tourner autour de 13 c€/kWh en PACA (14c€ avec majoration maxi). Ce qui est inférieur au tarif bleu en heures pleines (14,67 c€/kWh). Donc il vaut mieux consommer ce que l’on produit la journée et vendre seulement le surplus. Si l’on a un chauffe-eau électrique à accumulation, cela coûte moins cher de le charger la nuit (10,02 c€/kWh en heures creuses) … et cela donne un peu de débouché pour les centrales nucléaires qui s’useront plus vite. A noter qu’une installation en IAB (intégration totale au bâti) ne coûte guère plus cher qu’en ISB et que la différence pour le tarif d’achat (presque le double) n’est pas justifiée à ce jour. Cela conduit à faire payer sa toiture par les consommateurs d’électricité, sans rien apporter de plus pour la production d’électricité (un peu moins même à cause d’une mois bonne circulation thermique). Cela a pu être justifié au début, pour lancer le mouvement, mais la situation a changé et le tarif IAB devrait soit être supprimé, soit limité à 10% ou 20% de plus que l’ISB. Dans tous les cas, pas de vente en totalité mais seulement la vente du surplus de production. Ensuite, avec l’augmentation des tarifs d’électricité et la baisse constante des coûts du photovoltaïque, avec aussi la baisse prochaine des systèmes de stockage avec batterie lithium, le stockage permettra d’augmenter la part d’autoconsommation. Dans ce cas, tout appel à l’électricité du réseau pourra être supprimé aux heures de pointe de consommation, y compris le soir en hiver.

Lionel_fr

Bon hardware , pas trop cher. J’ai fait ma propre version avec motorisation des potars de thermostat pour ceux qui n’ont pas envie de charcuter la ferraille de 200 kg ! bon, chauffer l’eau du ballon en dessous de sa puissance nominale n’est pas très satisfaisant donc il faut s’attendre à ce que ce système utilise le complément délectricité du réseau aux heures ensoleillées (exit le tarif nuit) ou alors une partie du bidouillage m’échappe. L’utilisation du ballon en stockage ultime n’est pas aussi optimale que des batteries anyway mais c’est moins désespérant que de court-circuiter les panneaux .. Comme la logique des prix PV nous emmène vers des surproductions monstrueuses de mai à septembre, ce système devrait permettre d’encaisser des puissances assez effrayantes en plus des batteries utilisées simultanément… Soyons pragmatique : ce système est génial pour absorber 2 à 3 kw de puissance mais pas optimal pour 1 kW ou 10kW. Mon opinion est qu’il va se développer lentement, puis les batteries pas chères vont s’ajouter, pour finalement utiliser ballon+batteries+réseau . C’est là que ça devient intéressant et que le smart grid a son mot à dire. De toutes façons , le smart grid est complètement bridé jusqu’à ce que les batteries soient la règles (à cause du blocage des tarifs) … Donc oui , ce système est génial AVEC des batteries ET de la revente sur réseau ET du smartgrid pour orchestrer tout ça… Quand on pourra ajouter les extensions à cette box pour gérer tout cela , on sera du bon coté de la ligne

gaga42

Un peu débile de chauffer l’eau avec du PV, sauf éventuellement en cas de gros surplus national. L’avenir pourrait être aussi au solaire thermique, dès qu’il bénéficiera des mêmes aides que le solaire, et que les fournisseurs et installateurs se gaveront moins. Rêvons un peu: le rendement du PV est de l’ordre de 10%, donc 90% de la puissance solaire pourrait être en partie récupéré sous forme de chaleur (cogénération solaire en quelque sorte), on pourrait même améliorer le rendement du PV en le refroidissant ainsi… L’avenir est aussi aux smart grids et au réseau, certainement pas à l’autonomie, phantasme de 68tard ardéchoix. Mon petit doigt me dit qu’EDF travaille sur le stockage des surplus dans les ballons des particuliers, pour l’eau chaude sanitaire ET le chauffage, mais que ça reste entre nous… Quand à dire “Ce n’est pas plus idiot de faire ça que de faire de la chaleur dans une centrale nucléaire”, moi je veux bien sauf que c’est pas demain la veille qu’on saura faire autre chose que de l’électricité avec le nucléaire, à part quelques serres ou fermes à crocodiles à proximité des centrales…

trimtab

@lionel: “……nous emmène vers des surproductions monstrueuses de mai à septembre……” Et pourtant ceci semble indiquer que la ‘petite bosse jaune’ de milieu journée (prod PV) en été correspond assez bien à la ‘pointe’ de conso ? Ou est ce qu’encore un ‘mirage’ de celui qui voit ce que veut bien voire ? @gaga: “….L’avenir pourrait être aussi au solaire thermique, dès qu’il bénéficiera des mêmes aides que le solaire, et que les fournisseurs et installateurs se gaveront moins……..” Déjà fait ? Ou est ce qu’il y a 10, quand j’ai installé un chauffe eau solaire thermique, l’aide de la région ET le credit impots étaient aussi des mirages ? Mauvaises langues tous les 2 ? trimtab

Lionel_fr

C’est si important que ça de récupérer les 90% qui restent ? En plus , ce n’est pas 90% puisque le soleil ne brille pas plus la nuit pour le thermique que pour l’électrique. c’est donc plutôt 80% .. Et pour être plus précis, le but du solaire thermique est d’obtenir des T° élevées et non pas des m3 d’eau tiédasse, on ne peut donc pas faire du multijonction PV + thermique à moins de ne rien comprendre au besoin. Je sais que vous avez le cerveau formatté par des Jancovisteries et que le rendement théorique est plus important pour vous que le fait d’alimenter votre télé avec un simple panneau… mais toute cette théorie sans aucun esprit pratique ne risque-t-elle pas de vous revenir sous forme de perte d’emploi ou de situation économique catastrophique ? Beaucoup de gens en France s’imaginent encore qu’il suffit que leur monopole siffle la fin de la récré et hop , on démonte tous ces panneaux disgracieux et on refait du nuke comme dans les années 70’s.. il n’en est rien Peu importent vos rapports de 300 pages, vos commissions, vos groupes de réflexions souvent intelligents mais formattés à votre image … Peu importe la baisse des nouvelles installations PV , tout cela ne change rien au fait que le PV est en train de se faire une place au soleil dans votre mix , le passé ne reviendra jamais, le PV est là pour toujours ! Tous les arguments du genre : réseau pas adapté, intermittence, pics hivernaux, surproduction estivale , on les a déjà entendus , certains nous posent des problèmes , certains semblent uniquement issus d’un lobbiing du monopole mais là n’est même pas la question , la question est Que ça nous plaise ou pas , le PV est là et va progresser durant au moins un siecle , comment faire pour adapter notre appareil et en tirer le meilleur parti ? Les autres questions sont vraiment idiotes, je ne sais pas quand les jancoviscistes vont enfin se faire une raison. Fondamentalement , je m’en fiche qu’ils meurent idiots , mais il faut dire qu’on partage cette réalité où le Silicium amorphe coute un tiers d’euro par Wc et qu’il faudrait que le discours ambiant accepte cela D’autant plus que le Watt crète est attendu vers 0.1 euro en 2020 et qu’il devient ridicule de prétendre que ce n’est qu’un “effet de conjoncture” , c’est une réalité. Et la réalité dit que vous aurez 10 fois trop de production en été et beaucoup moins que nécessaire en hiver. Elle dit aussi que la nuit , il faut trouver autre chose et que les centrales nukes n’aiment pas ça… Sincèrement , j’aime pas le nuke mais je vis avec et je trouve ça un peu dommage mais c’est ainsi et je n’y peux rien , pas plus que vous en tous cas. Donc , plutôt que de flipper sur le rendement théorique de la radiation solaire par mètre carré , il faudrait plutôt se préoccuper de savoir comment on va chauffer nos petites fesses en hiver avec ce truc malgré ses défauts , malgré le fait que les centrales du siècle dernier le faisaient correctement, malgré tout cela et tous les dialogues de sourds que cela provoque , on va devoir se satisfaire de la production solaire parce qu’elle est en train d’occulter toutes les autres , charbon compris et on est loin d’avoir toutes les solutions techniques pour y parvenir correctement M’enfin, l’humanité a bien vécu 10 000 ans sans électricité du tout , on est bien parvenus à la situation actuelle , pourquoi serions nous incapables de franchir cette étape ?

Lionel_fr

Non , la question est encore mal formulée , le pic PV allemand de juillet dernier n’est pas le problème , il n’est qu’une information signifiante, rien de plus 1. L’industrie doit voir 10 ans devant elle : ce n’est pas par coquetterie , c’est parce qu’elle manipule des notions de fond. 2. On est à la fin des tarif de rachat , soit. Mais ils ont réussi bien au delà des espérances. Même les allemands ne s’attendaient pas à un rythme d’installation de 8 GWc par an pendant 3 ans. Personne n’avait imaginé que le PV tomberait à moins de 1 E/Wc , personne en haut lieu où on entend encore ici ou là que c’est un effet de la surproduction chinoise, ce qui suppose que les fabricants bradent leur production avant de mettre la clé sous la porte , ce qui est absolument faux. Le PV continue à baisser et la perspective de 10 centime par watt crète est parfaitement réaliste Pour revenir à l’industrie de la production electrique , on sait que de nombreuses capacités charbon vont fermer dans les 3 ans, on a lu entre les lignes que les français ne vont PAS remplacer cette production du tout càd ni nuke , ni charbon.. Ce non-dit est très lisible , mais le premier qui moufte va se prendre tout ce que le pays compte de syndicats dans la figure : cette production va être remplacée par du renouvelable et de l’import (allemand bien sûr mais aussi espagnol et anglais). Ensuite il y a cette tentative manquée de bloquer le PV bon marché à la frontière. Les conséquences sont doubles : a) le PV chinois est 10% plus cher et b) le silicium amorphe est en train de pulvériser le cristallin. Au final : la baisse de prix par watt s’est accélérée ! Ce à quoi il faudrait ajouter que la chine continue à accroitre son appareil productif, échange ses panneaux contre du pétrole et les vend par porte containers entiers aux pays riches non-occidentaux. Donc l’effort européen n’a rien empèché sur le fond Enfin on a oublié complètement de citer les USA comme pays producteur et comme d’habitude , on s’est installé dans une petite routine : le PV Allemand d’un coté, le chinois de l’autre et le japonais par politesse, on n’a pas vu que les états unis sont en train de rammasser la mise avec le multi-jonction amorphe ! Le tout dans une courbe de prix qui n’a même pas vacillé d’un poil si je peux me permettre. Je suis un acheteur régulier de panneaux amorphes et je n’ai jamais été aussi heureux ! Tout se passe comme si le forum d’énerzine était en train d’entériner la baisse de prix de 2010 alors que celle de 2013 est encore plus marquée car elle s’accompagne d’une rupture technologique : Meilleure tenue en tension Meilleure sensibilité à l’éclairage indirect et aux source lumineuses bruitées (ombres, …) Souplesse , légèreté, facteurs de formes modifiables à volonté.. Tout ceci n’a absolument plus besoin de tarif d’achat pour se développer mais il faudra simplement attendre les 3ans habituels pour que les cerveaux français se le fasse expliquer par leur p*tain de hiérarchie !! Pourtant il est évident que cette enieme révolution du PV 2013 arrive avec des moyens industriels complètement mâtures, prèt à monter en charge , pret à décupler la production en quelques mois pour suivre la demande , tout est pret , on est plus du tout dans la préhistoire, on est pret à ajouter 1 TWc de PV en europe sans rien changer à notre système foncier. Il ne reste plus que le blues des énergéticiens , vous avouerez que c’est un peu léger comme verrou technologique … Ca n’a pas arrèté l’internet ni sauvé le minitel à ma connaissance.

gaga42

Lionel_fr, vous semblez être un adepte des shadocs qui disaient “Quand il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème”. Je n’ai jamais prétendu être un “adepte” de Jancovici, mais ce pragmatique a l’avantage sur beaucoup de faire passer la physique avant le reste, et de ne pas proférer de vaines incantations du genre “le PV est là et va progresser durant au moins un siecle” Trimtab, il y a (avait?) effectivement des aides conséquentes au solaire thermique, mais celui-ci ne bénéficie evidemment pas d’aides au fonctionnement comme le PV (prix d’achat kWh)

trimtab

Et j’ai oublié l’aide ADEME !. J’ai trouver des chiffres, et il sera interessant d’avoir les conditions (cout,aides,credit etc) d’aujourd’hui de quelqu’un qui a fait une installation similaire ? Et je n’ai pas impression (à ce prix là – à l’époque) que l’artisant local chauffagiste, plutot ‘motivé’, s’est trop ‘gavé’ à mes frais…? Total Facture installation TTC (TVA à 5.5 %) 4 715,20 € aide ADEME -530,00 € aide region -305,00 € credit impot revenu 2004 (15%) Reçu juillet 2005 -610,00 € Total Aides -1 445 € Coût Réel après aides 3270 € Faut dire qu’a l’époque il n’y avait pas (ou peu) encore de ces bancs de requins PV qui nagaient dans les eaux troubles de “faites des tunes avec votre toit”…. trimtab

Luis

¤ Pour le stockage, attention, pas avec une vulgaire batterie de démarrage de véhicule qui n’est pas conçue pour cela (épaisseur des plaques). Ces batteries sont concues pour rester toujours chargées entre 90% et 100% de leur capacité. Si on les décharge à 50% tous les jours, elles auront perdu 20% de leur capacité après 300 cycles. Si la décharge est à 80% pour chaque cycle, elles finiront vite à la poubelle spécialisée (recyclage). Avec les batteries au plomb conçues pour le stockage et pour une profondeur de décharge de 50%, la perte de la capacité sera de 20% après 1.100 à 1.200 cycles, mais à peine 700 cycles avec une profondeur de décharge de 80%. A condition que la charge et la décharge se fasse à c/20 : charge ou décharge complète en 20 heures. Avec les batteries lithium utilisées dans les systèmes de stockage récents, on peut avoir 7.000 cycles quotidiens (sept mille) avec une profondeur de décharge de 80% (voire plus). Soit vingt ans d’usage intensif quotidien. Et aucun problème de sécurité avec le BMS. Avec les batteries lithium courantes du commerce, ce n’est encore que 5.000 cycles à 50% de profondeur de décharge et avec les chinoises ?? Surtout, le problème avec les batteries au plomb, c’est que leur rendement énergétique est seulement de 75% alors qu’il est de 98% à 99% pour une batterie lithium. Ne pas confondre le rendement énergétique et le rendement coulombique. A surveiller, les prochaines expositions sur le solaire et le stockage, surtout en Allemagne ou tous les grands fournisseurs se positionnent.

Lionel_fr

Je suis d’accord avec le principe Luis. Cependant le lithium reste cher et je suis la preuve vivante que le PV peut être très utile à de petites échelles (

Herve

@ Lionnel Je sais que dans le spatial, ils ont de trés bonnes batteries lithium (15000cycles je crois) mais leut durée de vie n’excède pas beaucoup les 8 ans. En fait il y a des centaines de variantes dans le lithium suivant ce que l’on cherche (poids puissance, fragilité…) C’est beaucoup plus vaste que le plomb. Mais dans les gammes civiles je reste assez prudent. Les constructeurs annoncent des performances merveilleuses mais sous réserve que la batterie soit bien traitée. Un VE garé au soleil un peu trop longtemps dégrade la batterie… Le plomb a l’avantage d’être robuste et bon marché, quoi que actuellement, stocker de l’elec en quantité n’est absolument pas rentable au regard du prix réseau. (sauf dans votre domaine qui doit concerner des troutes petites puissances, genre < 1Kwh par jour) @ Luis: Je suis d'accord avec ce que vous écrivez sur les batteries au plomb, mais pour avoir monté un systeme solaire autonome, je me suis aperçu que l'utilisation de batteries a décharge lente n'est pas forcément mieux en stationnaire car elles sont beaucoup plus chères. Idem pour les lithium. Au final quand on va dépenser par ex 4000€ pour acheter des batteries, au final acheter du plomb de démarrage vous en aurez beaucoup plus, ce qui vous permet de cycler 20% de la capacité, contre 50% pour du plomb à decharge lente, et le litium est hors de prix.

Herve

Pour revenir dans le fil du sujet, ce concept est aussi interessant en France dans un cadre “non conventionnel”, c’est a dire faire du solaire sans tous les emmerdements: Posé soi meme, pas intégré au bati, sans contrat EDF, sans consuel, sans corvée de factures à EDF… Les panneaux se trouvent facilementà 0.8€/W, soit 2Kwc pour 1600€ + 300€ d’onduleur soit environ 2000€. En produisant environ 2000Kwh par an, @ 0.14€ le Kwh EDF, on économise 280€ par an. Investissement rentabilisé en moins de 10 ans si on arrive a consommer la totalité de la prod. Ce systeme doit permettre d’y parvenir (s’il est bien fait…)

Sicetaitsimple

Je recopie: Parité réseau: paradoxe On ne sait donc pas où Luis voulait nous emmener avec ses chiffres d’électricité spécifique et d’electricité moyenne par ménage en France, dont la différence s’explique en gros par les logement chauffés à l’electricité. Ce qui est dommage, car si la parité réseau est atteinte, frolée, en voie d’être atteinte maintenant où dans les quelques années qui viennent, ceux qui pourront maximiser leur auto-consommation ( donc bénéficier au plus de la “parité réseau”) sans faire d’investissement complémentaire en batteries ou autre moyen de stockage, ce sont justement les ménages chauffés electriquement, au moins pendant toute la période de chauffe où ils n’auront aucun mal à absorber leur propre production ( certes limitée), mais également mais partiellement le reste du temps car l’ECS et la cuisson sont généralement également electrique dans ces cas là. Bref, le PV individuel devrait être un must dans quelques années chez les gens chauffés electriquement, mais je reconnais que ça doit en faire vomir quelques uns… Que va nous dire Mme Rivasi sur ce coup là? Cétait ici il y a qq jours: Ceci dit, j’adore une des toutes premeières phrases de l’article: “Les tarifs d’achat élevés proposés par les fournisseurs d’électricité ont rendu l’autoconsommation peu courante.” Qu’ils baissent donc, et vite!

Dan1

“Autoconsommer en France n’est pas impossible mais reste encore compliqué. Les tarifs d’achat élevés proposés par les fournisseurs d’électricité ont rendu l’autoconsommation peu courante.” Effectivement, ça part très fort. Maintenant, ça va être de la faute des producteurs d’électricité si le tarif d’achat est trop élevé. EDF est responsable du frein à l’autoconsommation car il achète trop cher les kWh de PV. De qui se moque-t-on ? Je rappelle que la barrière entre la vente totale et la seule vente du surplus est très ténue, il suffit de décaler le stylo de quelques millimètres sur le contrat : En tous cas, je note qu’il y a de chauds promoteurs du chauffage électrique chez les promoteurs des nouvelles EnR électrogènes. Ben oui, faut bien écouler l’électricité produite !

Sicetaitsimple

de chauffer de l’eau avec du PV…. A priori, je ne vois pas en quoi c’est “débile”, c’est juste une question de coût. Ca l’était forcément il y a quelques années, aujourd’hui très honnètement je ne sais pas du tout (en dehors de tout tarif d’achat, crédit d’impot ou autres), mettons juste qq panneaux et un chauffe-eau (les panneaux PV et seulement ceux-ci … servant bien sûr en cas de production élevée à alimentér autre chose que le ballon) quel est le bilan économique? Je suis preneur de tout avis (non, pas “avis”, étude ou expérience vécue) sur le sujet. Le problème du thermique (pour un particulier), au moins sous nos latitudes, c’est que si vous dimensionnez pour l’été ça ne fait plus grand chose l’hiver. Et par ailleurs si vous êtes absent (vacances d’été par exemple), c’est perdu. Dans le collectif, ça peut être légèrement différent du fait du foisonnemant des consommations.

Sicetaitsimple

La “petite bosse jaune” n’est pas un mirage, d’ailleurs si vous voulez apercevoir un vrai dromadaire il faut aller voir sur EEX une belle journée d’été en allemagne. Le petit souci, c’est qu’aujourd’hui, mi Septembre, on va commencer à rentrer dans une période ou les commentaires sur ce sujet vont basculer de la petite bosse jaune sympa à la consommation de fossiles, pour culminer sans aucun doute s’il y a un coup de froid vers une déclaration péremptoire de Mme Rivasi sur le nucléaire “responsable des pointes de consommation”qui nous donnera l’occasion ( once again) de développer les mêmes arguments. On aura également les records éoliens, dont on a pas beaucoup entendu parlé depuis environ 4 mois…. Bref, la nature des commentaires sur Enerzine ( dans le domaine favori et electrocentré) est quasiment aussi prévisible que la production solaire ou éolienne si on regarde ça à l’échelle d’une saison! Ceci dit, le dromadaire francais peut sans gros soucis techniques grandir encore, la question c’est ce que ça coute mais je remarque qu’il y a de plus en plus de gens à réclamer des baisses des tarifs d’acaht, cf. cet article!

Guydegif(91)

Bonjour, AutOConsommation des kWhs sur place, pour LE bâtiment ou le BLOC de bätiments autour et vente du seul SURPLUS, vivement qu’on y arrive ! Fini les spéculations du ”je vends tous mes kWhs produits” au détriment de tous les collègues-consommateurs (CSPE), et ”je n’achète QUE les kWhs requis”! Il est grand temps que l’hypocrisie des kWhs subventionnés -(ce qui avait sa raison au début, pour amorcer le mvt)-, et qu’on ASSAINISSE le process! Mr Philippe Martin, à qd cette décision SAGE?…. A+ Salutations Guydegif(91)

Lionel_fr

Petit un : La bosse de dromadaire ne va pas grossir car l’autoconsommation n’est pas comptabilisée dans les courbes de monitoring. Pire : Le PV est tellement stable dans le temps qu’un engin avec sa propre alim PV disparait totalement du champ des échanges électriques. Il faudra deviner sa présence grâce au remplacement des batteries tous les 3 à 20 ans ! en étudiant les stats de vente de batteries ! bonne chance Petit deux : Puisque vous aimez les fondamantaux : est il vraiment judicieux de bunkeriser les sites équipés de PV qui vont tout mettre en oeuvre pour ne pas exporter de courant sur le réseau à cause de gens comme Dan1 ou 6ct et leur monopole à la noix ? Pourtant, la mutalisation du courant PV sur réseau basse tension est souvent beaucoup plus judicieuse que des batteries. Oui mais il faut accepter que des petits hommes bleus viennent vous faire signer des contrats ce qui n’est pas compatible avec mon style de vie pour autant : le rendement d’un panneau qui alimente le congélo de mon voisin est au moins 15% supérieur à celui d’un stockage batterie qui alimentera mon propre congelo quand celui-ci se mettra en route. Même au point de vue des centrales, la bosse de consommation de midi reste fortement polluante ou couteuse en eaux de barrages qui seraient bien plus utiles aux pics de consommation de 19h entre septembre et mars. Bref la revente d’électricité PV sur le réseau est une bonne chose mais elle n’est pas parfaite ce qui explique que les esprits simples la rejettent complètement. De même les batteries sont très utiles, en premier lieu pour stabiliser la basse tension domestique lorsque vous faites griller des toasts et qu’un nuage passe : il faut une forte capacité de décharge pour ce travail. Faire le complément entre 1kW de production PV et les 2.4kW de tirage de votre ballon d’eau chaude requiert une grosse capacité batterie également. (ce qui plaide pour les batteries de démarrage d’ailleurs, forte décharge/faible capacité) On en revient donc à l’éternel affrontement entre esprits fermés qui veulent tuer toutes les technologies exceptée celle qui les arrange, et la réalité qui dit qu’il faut associer toutes les technologies pilotées par un système intelligent pour obtenir un résultat intéressant techniquement, économiquement, physiquement, mais aussi pour avoir l’impression qu’on contrôle sa barque et qu’on ne fait pas que prendre des décisions idiotes suite à des conflits idiots orchestrés par des maniaques de la polémique Quand je dis que ce sytème est génial à condition qu’on l’associe aux batteries et au réseau, cela ne veut pas dire qu’il reste génial si on ne l’associe à rien du tout et qu’on revient à ses obsessions primitives. L’extrémisme rend toutes les technologies idiotes et sans intéret. Si vous n’intégrez pas l’usage du ballon comme stockage dans un système plus vaste , cette idée devient mauvaise, chère, compliquée, sujette à pannes, et en un mot, franchement moins intéressante qu’un simple ballon branché sur le secteur , est-ce le résultat auquel vous souhaitez parvenir ? Je dis ça parce que je trouve que vous vous y prenez très bien !

Nicias

A mon humble avis, l’autoconsommation ne va pas disparaitre des prévisions d’équilibre de RTE. Mais pourquoi parler du gaspillage dans le pv alors qu’on vient d’apprendre que la France allait investir dans l’avion de ligne électrique ? Faut quand même avoir des priorités dans ses chevaux de bataille, et je suis à la traine !

Lionel_fr

Ben en fait j’ai bien peur que si Nicias. Il se trouve que mon petit microcosme est en train de vivre une petite révolution PV. Jusqu’ici , on a des intervenants éclairés sur énerzine qui nous parlent de marchés nationaux, de coûts par filière et de statistiques continentales. Tout le monde semble d’accord pour admettre qu’un foyer est une maison ou un appartement avec un couple qui ne divorce jamais, deux à trois enfants, deux bagnoles, un chien et un ou deux revenus mensuels. Tout ce qui sort de ce schema ne mérite pas sa place dans le genre humain et ne devrait pas figurer au recencement faute de quoi les statistiques à la Jancovici ne peuvent absolument plus fonctionner. Pas de bol, il semble que de très nombreux projets photovoltaïques n’entrent ni dans ce scheme , ni même dans l’estimation de prix que 6ct nous ressasse à l’envi. Je ne peux pas tout détailler mais j’ai un projet de 1.5kWc qui peut parfaitement s’accomoder d’un kWh à 1 euro pendant les 1res années. 6ct va m’insulter et tout le monde va trouver ça normal puisque le prix réseau est de 0.15 euro – ce à quoi je ne peux répondre que ceci : (je cite) “qu’est ce que ça peut vous faire, c’est son fric, son electricité, son toit, son chien, il fait ce qu’il veut ” (fin de citation) Maintenant que tous les bons pères de famille s’engraissent à la CSPE en regardant le foot avec une biere et un paquet de chips, il ne reste (presque) plus de beauf possédant une villa endetté sur 25ans dont deux pour payer ses 8.9kwc de panneaux chinois… Pourtant, il reste quand même pas mal de toits non équipés , l’immense majorité même, la beaufitude fout le camp.. Et si …. L’immense majorité de la population possède un bout de mur ou toit exposé vaguement au sud mais avec des ombres d’arbre ou de batiments voisins, s’arrange pour le logement de façon informelle car on n’est pas certain d’être encore là l’année prochaine, parce que le vieux copain d’étude a divorcé et s’est relogé chez ses grands parents avec l’accord de ses soeurs et dispose de 120m² qu’il n’utilise pas à deux pas de mon bureau…. Ok, je peux habiter là moyennant un loyer sympa mais sans visibilité dans le temps….. Et j’ai un toit de forme polygonale tordue et ombragée Bref je suis aux antipode du bonhomme ciblé par un plan sur 20ans qui installe 120kg de panneaux en verre sur un toit parfaitement plane et dégagé … Or voici qu’Uni-Solar , fabricant du Michigan, propose des panneaux à 1euro/Wc (si vous allez les chercher) qui n’ont rien à voir avec les “trucs” chinois lourds et contraignants dont tout le monde parle sur ce forum sans même s’en rendre compte en tirant des plans planétaires, non , non …. C’est flexible, vendu en rouleaux, léger (45kg/kWc), ça délivre des tensions de 30V, 24V même à l’ombre partielle ou complète, ça se pose en deux heures , ça s’enlève en deux heures aussi, ça protège même le toit….. Ca produit même deux milliwatts les nuits de pleine lune (j’ai pas encore mesuré) et c’est compatible avec tout ce que le monde compte de régulateurs, onduleurs, mppt, batteries, arduinos, mp3, H264.. Ok , quand nos héros du forum de la comptabilité opiniâtre vont lire cela , ils vont juste faire chauffer leur calculette, moi je parle des 10aines de personnes qui m’ont demandé d’où vient ce ruban photosensible que j’ai posé au sommet d’un mur de pierres , je confirme que c’est encore plus rentable sur le toit d’une camionette, un bateau , un camping car, ben oui… les statistiques nationales , le bien et le mal sociétal, tout ça , ya qu’ici qu’on en parle avec cette ferveur solennelle , partout ailleurs on évite d’en parler tellement c’est chiant… Par contre , c’est marrant, mon PVL 144 , tout le monde a envie d’en discuter, faire des projets, penser à l’avenir, aux vacances, à la maison, au chien, aux enfants, c’est incroyable ce que ce ruban noir semble rendre les gens plus heureux… moi ce que j’en dis.. Ok , gardez vos stats pour l’instant, moi je préfère m’amuser avec eux que m’ennuyer avec la politique , n’y voyez pas d’offense , c’est juste un constat

Herve

Lionnel, Combient de panneaux, batteries, pour garantir 1Kwh / Jour toute l’année? Ensuite multiplier par sa conso… Vos messages sont surprenants, si réellement vous faites ce que vous dites, vous devez savoir qu’il faut quantité de panneaux et de batterie pour être autonome (ou savoir se priver de gadjets totalement inutiles comme le lave linge, lave vaiselle………….) En dimentionnant correctement les choses, le Solaire PV + batteries ne peut couvrir au mieux que 2/3 à un cout relativement “raisonnable” (cad ~3x plus cher qu’edf). Si EDF a la charge du dernier 1/3, ils sauront faire mais 2x plus cher que leur tarif actuel car les couts fixes prédomineront, ce qui au final fait que vous pairez pratiquement la meme facture à EDF et en plus l’amortissement et l’installation de votre matos. Pas rentable

Lionel_fr

Voulez vous me rendre service et éteindre votre fichue calculette qui n’apporte que malheur et désolation ici. Si je calculais tout , certains clients m’accureraient de leur vendre du kWh à 150 euros et c’est bien ce que je fais , comme vous payez 0.8 euro le kWh sorti de l’allume cigare de votre limousine… Avez vous pour autant renoncé au GPS ou à recharger votre mobile dessus ? Si je vous dis que votre réflexe de tout calculer relève de la déformation professionnelle , vous serez très fâché ? ce n’est pas mon but , je respecte ce que vous faites mais je crois juste que vous seriez plus heureux si vous consacriez un gros tiers de votre temps professionnel à faire du contact humain Si tout était le fruit d’un calcul , tout le monde aurait une Dacia et on construirait les hopitaux juste à coté des cimetières, heureusement , ce n’est pas comme cela que ça marche. Je suis absolument désolé si vous etes marié , 2.3 enfants, un chien, une villa et que vous aimez le foot – j’ai bètement pris mon contraire et caricaturé la moyenne statistique du mec moyen qui constitue un PIB per capita moyen … désolé par avance, je suis célibataire , je bosse 18h par jour et j’adore ça , je vis dans des endroits incroyables justement pour toutes ces raisons et c’est pourquoi je me situe aussi mal dans les moyennes françaises , vous noterez quand même que les français sont inconsciemment les plus restrictifs sur leurs moyennes statistiques, ont une politique nataliste forcennée, et se mèlent de tout J’ai créé ma boite à l’étranger, là où on respecte plus les gens qui sortent de l’ordinaire Que vous le vouliez ou non, j’installe moi même les panneaux et l’électricité de mes uni-solar me coutera 5 centimes sur 20 ans garanti puisque je les emmenerai en déménageant , pouvez vous en dire autant ? Rassurez vous je serai mort bien avant

Sicetaitsimple

Au moment où je deviens un fervent promoteur du PV en auto-consommation du fait de l’atteinte prochaine de la “parité réseau”, voilà que Lionel ( qui fait d’ailleurs les questions et les réponses, c’est pratique, maintenant “j’interviens” même sur Enerzine sans être connecté), me tacle un grand coup et en plus avec un procès d’intention (“6ct va m’insulter”). C’est quand même pas une bonne façon de récompenser les efforts d’ouverture….

Sicetaitsimple

La question importante du jour est donc “est-ce que la production PV de Lionel est visible sur le site de RTE?” A priori je dirais non, car un faisceau d’indices laisse à penser que même si Lionel est raccordé au réseau, il n’a pas de contrat d’achat de l’électricité, ni en totalité ni au surplus. Et dans ce cas ce n’est effectivement pas “visible”, car Lionel n’est pas “profilé”, c’est un IPNI ( Individuel Producteur Non Identifié)…. Ca pourrait effectivement se développer, auquel cas il y a un marché emergent pour des offres combinées “batteries d’occase+ toaster”. Je dis ça pour les jeunes qui chercheraient des idées pour se lancer.

Sicetaitsimple

“Or voici qu’Uni-Solar , fabricant du Michigan, propose des panneaux à 1euro/Wc (si vous allez les chercher)” Rassurez moi, il ne faut pas aller les xhercher sur le quai de l’usine au Michigan? Même à 45kg/Wc, ça va vous couter bonbon en supplément bagage.

Coucou39

C’est bien, l’amorphe mais ce n’est pas donné quand même surtout si il faut le faire venir. Alors que sur place dans de la surimposition on trouve (port compris) les paneaux avec les fixations pour 0,91 ttc/Wc. Après vous avez raison ils y a ceux qui parlent et ceux qui agissent. Pour l’instant j’en suis aux recherches, mais j’avance, doucement.

Lionel_fr

Non , inutile d’importer le multi-jonction car il est distribué en Europe par des italiens mais ils facturent cher l’incurie des distributeurs français : 1.62E/Wc chez D’après mes tests , c’est nettement mieux que l’amorphe qui était déjà beaucoup mieux que le cristallin. Comme je l’ai dit , la production est déjà mesurable à la lumière d’un réverbère ou pleine lune. Si vous marchez sur batteries , cette caractéristique vaut son poids en or. Pour ma spécialité, le jeu en vaut la chandelle, pour produire des MWh sur le réseau , je l’ignore, c’est à ceux qui le font de faire leurs prévision. La mienne est faite. Contrairement au multijonction , l’amorphe est beaucoup moins cher que le cristallin (on le trouve à moins de 0.5E/Wc) avec un profil de production mieux adapté au temps nuageux, pour une durée de vie et rendement quasi identiques désormais. Donc non ! c’est pas cher puisque la production s’étale sur une plage horaire beaucoup plus longue. Je ne ferai pas de comparatif entre les technologies car un Wh à midi vaut moins cher qu’un wH à 19h qui vaut moins cher qu’un Wh à 08:00h, je ne souscris pas à à cette manière de calculer simpliste. Si vous marchez vraiment avec des batteries , faites une simulation sur leur durée de vie, vous verrez bien que l’étroitesse de bande passante du cristallin vous coute plus cher que la valeur faciale des panneaux Comme je l’ai dit précédemment : il est urgent de sortir de cette logique de gros projets pour le PV. Si vous commencez par 500Wc , vous pouvez ensuite faire évoluer votre installation ou en faire une deuxieme en parallèle avec des technologies différentes. C’est un privilège inestimable de cette technique. S’en priver revient à payer le coût fantôme du capital immobilisé, et le coût réel de l’obsolescence technique après quelques années. La déferlante des panneaux chinois était un épi phénomène, c’est les forums et le JT qui vous ont induit dans l’erreur que le cristallin était une technique durable dans le temps. Franchement , mis à part sa durée de vie de plusieurs siècles , je ne vois aucun avantage au cristallin sauf peut-être dans le désert avec un soleil de plomb du matin au soir mais moi je vis nettement plus au nord !

Coucou39

Merci lionel_fr pour le lien, c’est intérressant mais comment fixer ces bandes sur une toiture ? et surtout est-ce posable et fixable sur de la tuile mécanique ? Merci d’avance pour la réponse.

Sicetaitsimple

entre nous (je précise dans un contexte “européen”, ça peut-être un peu différent ailleurs), vus d’un point de vue “système electrique”: -“il faut sortir de cette logique des gros projets”: 100% d’accord, je précise en disant que la grosseur du projet s’apprécie en regard de la consommation qui est dessous ou à coté , un centre commercial par exemple peut encore faire du “gros”. “puisque la production s’étale sur une plage horaire beaucoup plus longue” et “avec un profil de production mieux adapté au temps nuageux”: je ne sais pas si elle est beaucoup plus longue, car malgré tout le soleil se lève et se couche à une certaine heure, mais en tous les cas avoir une courbe de production plus “plate” et moins dégradée en cas de faible ensoleillement est mieux. Vous voyez, on progresse!

Lionel_fr

Je n’ai pas ce problème coucou39, je vais sans doute installer la version 68Wc verticalement sur une planche epoxy percée fixé par vis. Pour plein de raisons, je ne m’intéresse qu’à la production hivernale sous la neige. Pour une installation @home, il me semble que la position verticale au sud est aussi intéressante pour la grèle, m’enfin je n’en sais rien à ce stade. Le pire revètement que je doive gérer est du shingle goudronné , je n’ai aucun toit en tuiles à mon actif à ce jour. Je crois que vous seriez mieux placé pour me donner des cours que l’inverse. Il y a de l’info dans des forums américains et surement des videos utube. Il me semble avoir vu un support renforcé sur ebay.ca … bonne pêche … Pour un site déjà équipé de panneaux cristallins, il me semblerait logique d’utiliser les mêmes attaches avec un support epoxy .. non ?

Lionel_fr

Oui , le progrès est très net. Je soupçonne les américains d’avoir sciamment joué sur leurs accords de licences croisées pour développer des techniques “cristal killer” afin d’éviter une guerre de prix perdue d’avance avec le continent asiatique. Les brevets n’ont pas très bonne presse dans le software mais il faut reconnaitre que les USA ont réussi leur coup dans les biotechs et la hitech en général grâce à un marché des licences très foisonnant. La faillite de géants comme solyndra a mis sur le marché des portefeuilles de brevets comme l’amérique sait bien faire de l’or avec….. Vu ce que j’ai lu dans la presse hitech, il faut s’attendre à plusieurs technologies de rupture dans les capteurs PV … Ce qui fera baisser les prix et peut être disqualifiera les panneaux cristallins… Sans entrer dans le bien et le mal, c’est clairement un affrontement entre deux continents dont nous devrions profiter à terme.

Sicetaitsimple

Je parlais ci-dessus de “contexte européen”, ce que je voulais dire c’est un contexte où la consommation d’électricité est globalement plus faible en été qu’en hiver,et donc où en gros et pour “provoquer” un peu on n’a pas besoin de production solaire sauf ci celle-ci est compétitive vis-à-vis des energies traditionnelles. La compétitivité s’appréciant soit vis-à vis des prix de marché et là il y a encore beaucoup de chemin, soit vis-à-vis de schémas de type autoconsommation et là c’est certainement plus proche. Ce n’est pas le cas dans beaucoup de régions du monde, où les besoins de clim. font que les pics de consommation sont en été (et en plus en journée).dans ce cas des technos “classiques” type cristallin ont tout leur avantage. N’enterrez pas les producteurs chinois immédiatement…. Très honnêtement , si on peut avoir en France un développement du PV tiré par des projets raisonnables (C.a.d pas tirés par des tarifs d’achat débiles mais par une vraie optimisation dans des schémas d’autoconsommation) et sans ponction éhontée vers les consommateurs via la CSPE, je n’y vois pas beaucoup d’inconvénients, et EDF s’adaptera. D’où l’importance de baisser les tarifs d’achat rapidement pour promouvoir ces autres schémas et tuer les projets à la con. C’est déjà fait pour leT5.

Lionel_fr

Je crois que les tarifs d’achat ont déjà bien baissé.. Mais je suis d’accord , le cristallin a de beaux restes, surtout si son prix continue de chuter et qu’on parvient à une 15aine de centimes du Wc contre 10 c pour les pérovskites dont personne ne sait encore à quoi ils ressembleront.. Entre les deux on a les multijonctions qui couteront sans doute plus cher mais rendront des services différents. Comme c’est le cas pour moi avec la sensibilité au rayonnement indirect condition préalable au positionnement vertical qui permet à mes créations de survivre à la neige… J’imagine très bien l’Algérie installant 100km² de cristallin chinois pour utiliser son pétrole à rapporter des devises pultôt qu’à produire de l’electricité pour la clim et le dessalement de l’eau de mer. Ce qui se passe maintenant c’est qu’on tourne complétement la page du quasi-monopole chinois pour s’installer dans une industrie multipolaire mature avec des surcapacités chroniques et un marché en croissance à deux chiffres pour un bon gros siècle. Siècle au cours duquel le PV va atteindre sagement 10 à 20% du mix pour finalement ne pas rester si sage et continuer sa progression puisque celle-ci rend service au citoyen lambda, que cela plaise au fournisseur ou non : c’est l’équation foncière, celle qui figure dans la constitution et même qui fonde les frontières entre états et qu’EDF ne pourra jamais changer même si cela le cantonne au simple rôle d’opérateur et non de fournisseur exclusif ! On peut donc s’offrir la tranquilité de tourner la page de la CSPE, et des feed in tariffs dont je rappelle quand même qu’ils sont à l’origine de la croissance actuelle et sans doute la plus grande réussite de politique extérieure allemande en faveur de la paix… On se retrouve avec un marché encore tout neuf, qui peut croitre d’un facteur 100 sans problème et qui s’accompagne nécessairement de nouvelles ruptures technologiques en matière de …. stockage !! Si le monde s’arrètait aux systèmes embarqués, la question serait réglée , je me débrouille assez bien avec les batteries actuelles. Mais pour les MWh du réseau , les lave-linges, les toasters, les séchoirs à cheveux, ben ma foi , c’est retour à la case départ et comme vous l’avez fait remarquer , les discussions saisonnières vont reprendre sur l’éolien en hiver, et le PV à partir de mars 2014 !! On va bien reparler de ballons d’eau chaude d’ici là , on avait fait une estimation du potentiel des ballons français voici 1 ou deux ans ici… si ma mémoire est bonne on arrivait à quelques dizaines de GWh … c’est pas mal … m’enfin ça changera pas le monde , moins que Tesla, que la prochaine Prius, et infiniment moins que les fuel cells Toyota GM Hyundai Mercedes et Nissan qui arriveront en escadrille en 2015 (confirmé) Tout ce que je voulais souligner , c’est que tout cela arrive sur fond de systèmes numériques omniprésents et que l’objectif est évidemment de les interconnecter. Mais pour y parvenir il faudra qu’au moins deux voire 3 de ces nouvelles technos soient installées chez Mr tout le monde. La revente sur le réseau fera de chaque propriétaire un fournisseur d”énergie et le monopole sera sinon enterré , en tous cas , très fortement amendé notamment pour permettre à john Doe de revendre ses kwh au plus offrant et pas à un acheteur unique.. Mais si on revient à l’automne 2013, la question du stockage est enfin posée, l’Allemagne remet le couvert avec les batteries domestiues et les français restent fascinés par leur merveilleux ballon ECS, si blanc, si rond, si beau … rien ne change , mais tout évolue

Sicetaitsimple

C’est bien ce qui m’inquiète, la CSPE risque bientôt d’être agrémentée d’une d’une CSBE ( Batterie Electrique), et une fois de plus il faudra que le citoyen lambda qui n’a rien demandé à personne et qui n’a pas les moyens, la place, l’envie,… crache au bassinet via un tarif ou un crédit d’impot pour favoriser l’introduction chez ceux qui en ont les moyens de batteries. Bon, on va laisser les allemands passer devant et on verra bien, pas d’urgence pour l’instant en France metropolitaine, ça se regarde dans les DOM.

Coucou39

Comme le produit dont tu fais un peu la promo me semble intérressant, j’ai cherché et suis tombé sur une info que Unisolar (les producteurs de PVL-144) sont en faillite depuis 2012 ? Quelqu’un d’autre produit le même matériel ou à repris la production ?

Lionel_fr

Interressant. Je ne sais pas qui a repris l’activité multijonction , il semble que l’activité accus NiMh ait été reprise par BASF.. J’ai acheté le mien sur ebay TVA non-récupérable avec mes sous car je ne peux pas disposer comme je voudrais du matériel acheté par ma boite(à moins de le racheter après amortissement). Visiblement , il a été racheté par un investisseur qui souhaite relancer les produits sous leur nom original (uni-solar) .. C’est typiquement ce que ferait un fonds d’investissement bancaire ou financier.. J’ignore les conditions du rachat ni si les employés ont été réintégrés après la vente au enchères de juin 2012. Tout ce que je sais , c’est qu’il a des PVL dispo un peu partout (canada, USA, Australie, Italie..)

De passage

Utiliser des panneaux PV (rendement 15%) pour chauffer de l’eau avec un ballon électrique est totalement absurde… Autant utiliser un chauffe-eau solaire : les impacts environnementaux et économiques seraient nettement plus intéressants ! Si à la rigueur il s’agissait d’un chauffage thermodynamique, avec une PAC, ça pourrait se justifier, mais là…

Herve

@ Lionnel, Vous n’êtes pas le seul a vendre du Kwh hors de prix. Quand vous achetez des piles, c’est pas mal non plus. Mais il y a une nuance entre alimenter une horloge, une balise, un panneau d’affichage routier et alimenter des appareils plus energivores. La pile convient trés bien pour un balladeur, par contre, je n’ai pas vu d’automobile, lave linge… fonctionnant sur piles tout simplement parceque ça couterait trop cher . Le vert c’est bien mais si seulement billgates peut se le payer, on va pas aller trés loin. Quant a votre mode de vie, vous qui semblez vous contenter de quelques mW produits par des panneaux la nuit, peut etre que vous couchez dans une cabane en bois isolée par de la paille, que vous vous lavez dans le ruisseau, vous déplacez en vélo en bois, et choppez votre bouffe au lasso, c’est possible. Je respecte et suis admiratif, mais je doute fort que ce soit l’idéal de vie de la majorité des habitants de ce pays. A partir de la si ça vous amuse faites-le mais vous ne séduirez pas grand monde. Force est de constater que actuellement l’homme consomme beucoup plus d’énergie qu’a une certaine époque, (y compris ceux qui préntendent le contraire, une fois tout compté…). Notre conso par habitant est de l’ordre de 50Mwh par an. Je doute fort qu’on arrive a la réduire beaucoup. Faudra donc avoir des moyens de production efficients, les autres sont sans interet.

Lionel_fr

C’est justement pour toutes ces raisons que j’aimerais bien qu’on range les calculettes dont l’écran est trop petit. Comme il faut prendre en compte au minimum 12-15 critères pour obtenir un calcul sensé, et pire , si vous le faites en notant les résultats sur papier, vous n’aurez qu’un algoritme plein d’approximations et impossible à copicoller sur excel ou sur open office ( pour ne pas faire de pub à M Gates). Si vous avez des algos interessants , merci de nous en faire profiter en copicollant du VBA, du Javascript Je suis fatigué des calculs de gamin de 8ans où on prend le productible d’un réacteur nuke sur 60 ans qu’on divise par son coût et vazy que jte balance un prix du kWh complétement à la masse Prenez 6ct ou Dan1 ou d’autres, vous n’arriverez jamais à en sortir autre chose que “le prix d’un kWh est de 15c” , vous venez de comprendre que c’est complètement faux, non seulement le chiffre est truqué , mais tout l’algorithme qui a permis de le calculer est biaisé, falsifié, abusé, bidonné….. Si les intervenants réguliers de ce forum avec leurs calculs bidons devaient seulement allumer une led, ils factureraient ce travail une année de PIB … C’est pourquoi les mecs dans mon genre qui passent parfois des mois à faire des algoritmes de calcul corrects peuvent se montrer “impatientés” … Vous dites qu’un west european moyen consomme 50mWh/an , c’est bien joli mais combien sous forme de SP95 et combien sous forme d’électricité hydraulique , parce que je vous assure que ça fait une sacrée différence , et cette différence est encore pire si vous incluez la production solaire qui n’emprunte pas le réseau. Et cette différence s’accroit en logaritme avec le “verdissement” de l’économie mondiale, n’en déplaise aux politicards, la production electrique s’éparpille sur le territoire .. ce phénomène est mondial, le contester est stupide. Dans le même genre , je voudrais décerner l’ignobel de l’algoritme le plus imbécile à la page “empreinte carbone” de Jancovici qui a même posé un copyright dessus , c’est vous dire si les mauvais auteurs de calculs stupides ont de l’applomb. Plus personne ne parle d’énergie grise, plus personne ne vient nous expliquer qu’on est débiles de faire des bagnoles electriques quand l’electricité est carbonnée et c’est quand même heureux. Il faudrait sans doute deux pages A4 d’explication pour démontrer à quel point cette façon de penser ne propage que de l’ignorance et du mépris pour l’industrie et l’innovation en général, pourtant des mecs qui prétendent à un poste gouvernemental dans l’énergie osent copyrighter de telles horreurs , c’est vous dire à quel point votre calculette est malvenue à remplacer un algoritme de plusieurs centaines de lignes avec des explications claires et desciptions en français (ou anglais), ou les valeurs sont au moins remplacées par des variables , c’est quand même un minimum. Les ordis ne servent pas qu’à faire de la politique sur des forums..

Herve

Disons simplement que les calculs de Dan1, bachou… se vérifient par les faits: EDF, Total… Vivent de leurs ventes, finances leurs activitées, publient leurs comptes et tout ça est vérifié et vérifiable. Les calculs économiques sont souvent du niveau d’un gamin de 8 ans mais ils n’en deumeurent pas moins Vrai. Ne pas dépenser plus qu’on gagne… Tout ça c’est du bon sens. Aprés vous pouvez penser qu’on peut s’acheter une maison avec 10€, et que le probleme c’est la calculette qui change les prix, libre a vous de croire ce que vous voulez. Les 50MWh consomés par l’européen moyen (plus de 130 Kwh/Jour) est bien entendu l’energie prélevée en plus de l’energie gratuite reçue du soleil (passif…) sans quoi on serait à -273°C. Il est bien évident que c’est énorme et non durable mais c’est ce qui permet à beaucoup, (dont vous et moi) de mener leurs activitées, être soignées…. Il est certain qu’une partie importante est gaspillée. Cela dit passer de 130 à 1Kwh (qui correspondrait +/- au modèle que vous semblez décrire souvent) ne va pas être simple (ça fait une division par 130 tout de même)… A oui, vous n’aimez pas les calculs (à moins que ce soit les résusltats qui vous dépalaisent!)

Dan1

A Hervé. “Disons simplement que les calculs de Dan1, bachou… se vérifient par les faits” Merci pour votre remarque. Par les faits… oui c’est fait pour ça !

Sicetaitsimple

Bah mince alors, c’est bien la peine de se donner de la peine… Ca doit être un effet collatéral de mon amour soudain révélé pour la parité réseau….et de son effet induit qui sera en toute logique la fin des tarifs d’achat pour les surplus au-delà d’un tarif représentatif des prix de marchés d’environ 50€/MWh aux conditions actuelles.

Lionel_fr

Cette calculette là, on en redemande : vos explications sont claires, vos points de mesures identifiés et votre calcul est reproductible. Je peux donc formuler ma contestation : votre calcul s’entend avec un rendement de 100% ! Puisque c’est une mesure , pourquoi ne pas calculer la conso de votre ballon sur la journée ? Je ne veux pas m’avancer sur le rendement de votre ballon mais juste qu’il peut être assez bas et comme vous faites une prolongation tendancielle ( facteur 365 quand même ) , et que vos puissances sont assez faibles ( rapport signal/bruit bas) le taux d’erreur sur l’année peut varier énormément.. M’enfin même en imaginant un taux d’erreur de 300% le total reste accessible pour le commun des mortels Cela dit , pour revenir à l’amortissement , on peut objecter qu’il suffit d’être plus nombreux sur un ballon et l’affaire est dans le sac ! Pour rester dans le concret, l’appareil décrit dans l’article ne fournira jamais toute l’eau chaude, le problème selon moi n’est pas posé dans ces termes. Il s’agit de savoir ce qu’on fait d’une production electrique excédentaire… Imaginons maintenant que vos voisin soient famille nombreuse avec plein de filles qui passent des heures dans la salle de bains et qui se rasent (les jambes..) . L’export de l’ excédent du quartier entier sur le réseau peut leur fournir assez d’eau chaude pour leurs ablutions. Le réseau basse tension (local) répond bien à votre post. Ensuite il y a les batteries mais si elles sont bien utilisées , elles ne suffiront jamais à stocker l’excédent estival. En revanche si votre ballon consomme 2.5kw et que votre excédent varie de 1 à 5 kw en fonction des nuages, on comprend bien à quoi les batteries vont servir.. Merci d’avoir ramené ce fil dans le sujet, nos amis Hervé, Dan et 6ct se sont une fois de plus pris pour des ministres… faudrait vraiment leur payer un psy

Herve

@ Lionnel, Pour la question du Psy, pas sur que ce soit nous qui en ayons le plus besoin quand certains arrivent a trouver un “rapport signal sur bruit” pour un chauffe eau! Sinon concretement, et pour bosser dans le sujet, vous avez raison, mais il vaut mieux parler de pertes que de rendement qui ne veut pas dire grand chose dans ce cas. Les déperditions d’un chauffe eau sont en général entre 20 et 80W suivant la qualité de l’isolation. 1Kwh/jour peut être considéré comme la valeur type. Ensuite y a la conso, trés variable en fonction des utilisateurs. Au total (pertes plus conso) vous pouvez tabler sur 2000Kwh/an en moyenne pour une famille normale. De toute façon, entre ne pas exploiter le surplus de production ou l’utiliser pour chauffer de l’eau, le second cas est plutot mieux si les moyens mis en oeuvre ne coutent pas trop cher.

77
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime