L’électricité solaire en autoconsommation : KIT à poser soi-même en 1h

L'électricité solaire en autoconsommation : KIT à installer soi-même en 1 heure

Le mouvement est lancé. Il est dès à présent possible selon la complexité de votre projet d’alimenter son réseau électrique domestique avec de l’énergie provenant du soleil sans faire appel à un technicien spécialisé ou à devoir faire une demande d’autorisation préalable à un organisme spécifique.

Depuis peu, des systèmes de panneaux solaires sont qualifiés pour être brancher directement sur une prise de courant classique. Il s’agit de l’autoconsommation sans revente.

Cette solution s’adresse aussi bien aux propriétaires individuels qu’aux locataires en immeuble collectif qui disposent d’une place suffisante pour installer ce type de panneau solaire (balcon, terrasse, coin de jardin, etc.)

Rentrons dans le vif du sujet

L’électricité solaire en autoconsommation est le fait d’utiliser de l’énergie produite par un système photovoltaïque pour alimenter directement les appareils électriques d’une maison.

Vous l’aurez compris, cela permet de réduire la consommation d’énergie et, par conséquent, de diminuer la facture d’électricité.

Priorité à l’énergie la plus proche

Un électron est une particule qui circulent dans le réseau électrique en se déplaçant d’un atome à l’autre. Comme l’électron choisit le parcours le plus étroit, vos appareils bénéficient de l’électricité la plus proche, par exemple, si votre panneau solaire se trouve à quelques mètres seulement.

Du courant à double sens

Lorsque vous branchez un appareil électrique, ce dernier a besoin de courant pour fonctionner. Quand vous connectez un panneau solaire en autoconsommation à la prise électrique, l’électron se dirige dans le sens opposé pour atteindre le compteur. Si entre temps, il rencontre un dispositif électrique sur son chemin qui consomme de l’énergie, il la compensera partiellement ou totalement.

Compenser la consommation des appareils en veille

Pour un investissement relativement modique, vous pouvez utiliser votre propre électricité solaire en autoconsommation pour alimenter de nombreux équipements électriques qui restent en veille. Même si les appareils modernes consomment une part infime de l’électricité en mode veille, l’ensemble peut représenter tout de même jusqu’à 10% de sa facture d’énergie, selon l’Agence de la transition écologique (ADEME).

Une étude commandée par la filière DEEE montre que selon le type d’habitat (appartement ou maison), les équipements électriques et électroniques peuvent exprimer un chiffre qui fluctuent entre 73 et 118, ce qui correspond à un gaspillage de l’ordre de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros par foyer.

Cette liste est non exhaustive : la ventilation mécanique contrôlé (VMC), les téléphones portables branchées en permanence, les téléviseurs, la box internet, les ordinateurs, la console de jeu, les lecteurs DVD, les appareils ménagers (machine à café, four à micro-onde, frigo, congélateur), les objets connectés, (assistants personnels, capteurs CO2, humidité, particules), systèmes domotiques (cameras de surveillance, etc.)

Il faut savoir que les fabricants déconseillent grandement de brancher & débrancher trop fréquemment les appareils électriques car cela abîme les composants internes et réduit leur durée de vie. Cette solution de compensation via l’électricité solaire en autoconsommation s’avère par conséquent une alternative judicieuse.

L'électricité solaire en autoconsommation : KIT à installer soi-même en 1 heure

L’autoconsommation solaire

Il existe différentes solutions conçues pour produire de l’électricité à partir d’énergies renouvelables. Les panneaux solaires photovoltaïques restent la solution la plus commune car ils sont faciles à mettre en œuvre et s’adaptent à la plupart des budgets.

Depuis quelques années, des KIT de panneaux solaires – plug and play – à monter soi même en moins d’une heure sont apparus sur le marché français, notamment une entreprise nantaise (voir plus bas) qui commerciale l’un des meilleurs kit solaire en autoconsommation du moment.

L’installation d’un kit solaire

L’installation d’une solution solaire en autoconsommation est relativement simple et peut se résumer en quelques étapes.

1- Choisir le bon emplacement pour les panneaux solaires. Il est important de choisir un emplacement ensoleillé, sans ombre et avec une aération naturelle.

2- Fixer ou poser les panneaux solaires en suivant les instructions du fabricant pour une installation correcte.

3- Connecter les panneaux solaires – dont le micro-onduleur – au réseau électrique. Les micro-onduleurs jouent un rôle clé dans l’injection du courant sur le réseau électrique et sont prêts à l’emploi dans les kit solaires photovoltaïques.

4- Enfin, il est important de vérifier régulièrement l’installation et de nettoyer les panneaux solaires pour une meilleure production d’énergie.

La solution BEEM Energy

Beem Energy est une société française basée à Nantes et spécialisée dans la production et la fourniture d’énergie renouvelable. Elle a été fondée en 2010 par des ingénieurs et des entrepreneurs français expérimentés dans le domaine de l’énergie. Plus de 7.000 personnes ont déjà fait le choix de cette solution innovante.

Comme le montrent les photos ci-dessous, les panneaux solaires en autoconsommation peuvent être fixés en inclinaison orienté sud, au sol, sur la façade ou sur le toit.

Le KIT solaire BEEM

Composé de 4 panneaux photovoltaïques, le kit Beem peut être monté et branché en moins d’une heure par une personne sans compétences particulières, juste en lisant le mode d’emploi. Les panneaux solaires sont conçus pour durer plus de 20 ans et son recyclables.

Le style de panneaux solaires photovoltaïques

La société propose 2 motifs de panneaux solaires, l’un floral et l’autre neutre. Vous avez également le choix entre 2 types de support : mur ou sol.

Combien de puissance avez vous besoin ?

D’une puissance de 300 watts, 1 kit Beem peut produire 350 à 450 kilowattheures par an, soit jusqu’à 10 à 15 % de la consommation d’un foyer hors chauffage.

Encore mieux, selon vos besoins, il est possible de relier 1 ou 2 KIT supplémentaires ensemble pour créer un mini-réseau. Ainsi, vous pouvez bénéficier au maximum de 900 watts, soit entre 1 000 kWh et 1300 kWh par an.

En ce sens, la société nantaise a mis en ligne un simulateur de configuration selon ses attentes.

Configurer votre système : Kit Beem

Le rôle du micro-onduleur

Un micro-onduleur est un appareil qui transforme le courant continu fourni par les panneaux solaires en courant alternatif, ce qui est nécessaire pour alimenter les appareils domestiques. Le micro-onduleur solaire en autoconsommation est spécialement conçu pour fonctionner directement sur le réseau domestique afin que les utilisateurs puissent en profiter immédiatement.

Que contient le KIT Beem ?

Un kit solaire en autoconsommation Beem est composé de 4 panneaux solaires de 75 watts chacun, de 4 cadres de fixation, d’un micro-onduleur intégré et de câbles (rallonge AC et rallonge DC). Ainsi, selon vos préférences, vous pouvez réaliser l’installation sur un mur ou simplement au sol.

↪ Configurer votre Kit Beem

Suivre sa consommation et plus encore

La production et la consommation sont suivies sur une plateforme dédiée via le web ou via une application sur son smartphone. Les personnes ( Beemers ) en possession d’un kit solaire en autoconsommation peuvent suivre l’énergie autoproduite en temps réel par leurs panneaux et ceux de la communauté.

En cas de tension, les utilisateurs sont immédiatement notifiés qu’un pic a été signalé par Écowatt, et reçoivent des suggestions concrètes d’actions pour économiser l’énergie et soulager le réseau électrique, pièce par pièce.

Vidéo sur le fonctionnement et l’installation des kits

↪ Configurer votre Kit Beem

FAQ – Questions fréquentes

Y a t-il des démarches administratives ?

Oui. Elle est déclarative et accessible en téléchargement sur internet. Cela consiste à déclarer une convention d’autoconsommation afin d’informer Enedis que vous mettez en place une solution solaire en autoconsommation. Vous devez être équipé d’un compteur électronique ou d’un compteur LINKY pour pouvoir installer un kit. (Faîtes une demande à Enedis au préalable). Par ailleurs, si le kit solaire est installé à une hauteur dépassant 1,8m ou si vous habitez dans un site classé, vouis devrez éventuellement réaliser une déclaration en Mairie.

Qu’est-ce que l’auto-consommation solaire?

Le solaire en autoconsommation solaire est un mode de consommation d’électricité dans lequel les particuliers consomment directement l’électricité produite par leur installation photovoltaïque, sans passer par le réseau public. Cela permet de réduire sa facture d’électricité et de bénéficier d’une énergie renouvelable.

Pourquoi choisir l’auto-consommation solaire ?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent pousser à choisir le solaire en autoconsommation. Cette solution permet de réduire sa facture d’électricité car on consomme directement l’électricité produite par son installation. C’est aussi un investissement à long terme car l’installation photovoltaïque peut se revendre.

Est-ce rentable d’installer des panneaux solaires ?

Il faut quelques années pour rentabiliser son investissement. Le fait d’installer soi même un kit de panneaux solaires réduit déjà le coût initial par rapport à d’autres solutions. Le bénéfice environnemental doit aussi être prise en compte. Enfin, la longévité des panneaux solaires (20 ans) feront que le prix du kWh sera toujours moins cher que celui du fournisseur d’énergie.

Le panneau solaire est il recyclable ?

Oui. A titre d’exemple, la société Beem Energy fait recycler les panneaux photovoltaïques en fin de vie par l’éco-organisme Soren. Ils sont collectés sans frais pour le détenteur, quelle que soit la technologie, la marque ou l’année de mise sur le marché.

* DEEE : Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques

[ Illustrations / Crédit – Beem Energy ]

[ Communiqué ]

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Laissez un commentairex