Transmission d’électricité record sur une super-autoroute énergétique en Inde

La division Grid Solutions de GE a annoncé un nouveau jalon dans son projet à courant continu ultra-haute tension (UHVDC) de Champa-Kurukshetra en Inde avec un câble de 1 305 km maintenant capable de transmettre 4 500 MW d’électricité. Cela fait suite à la récente mise sous tension du troisième des quatre pôles prévus pour la ligne de transmission UHVDC de ±800 kV.

Une caractéristique particulière du projet de Champa est l’utilisation d’une ligne aérienne avec retour métallique dédié utilisant un conducteur neutre sur le circuit CC.

GE devient ainsi la première entreprise au monde à faire une démonstration de cette technologie avec ce projet qui élimine les problèmes techniques et environnementaux associés à la solution d’électrode traditionnelle.

La ligne de transmission est un élément crucial de l’initiative « électricité pour tous » du gouvernement indien et contribuera à assurer une source fiable d’électricité à des millions de gens vivant dans les états du Punjab, de Haryana, de Delhi, d’Uttar Pradesh et dans les régions environnantes.

Les nouvelles initiatives gouvernementales et les solides investissements du secteur privé ont inversé le déficit en électricité de longue date de l’Inde. Avec la croissance du marché des énergies renouvelables, la nation revendique désormais une capacité installée de plus de 360 gigawatts (GW), ce qui en fait le troisième plus gros producteur d’électricité du monde. Toutefois, pour répondre à la vision d’« électricité pour tous » du gouvernement et assurer une connectivité de dernier kilomètre, le développement continu d’un solide réseau de transmission est essentiel pour le pays.

Power Grid Corporation of India Ltd (POWERGRID), la plus importante société de transmission appartenant à l’état de l’Inde, contribue à répondre à ce problème en connectant la région nord en déficit énergétique de l’Inde aux régions de l’est de l’Inde qui produisent un excédent d’énergie, en utilisant pour cela la technologie UHVDC de GE.

« Grâce à ce tout dernier jalon du projet de Champa-Kurukshetra de GE, l’Inde transporte maintenant plus d’électricité sur ce câble que n’importe quel autre câble CC en Inde, contribuant ainsi à résoudre les pénuries d’électricité dans le nord. Ce projet inclut également une intégration dans laquelle deux bi-pôles conçus séparément fonctionnent en parallèle sur la même ligne de transmission CC, une caractéristique n’apparaissant que sur deux autres projets HVDC dans le monde, auxquels GE a également contribué, un grand compliment pour notre capacité patrimoniale et actuelle de contrôles HVDC. Au nom de tous au sein de Grid Solutions de GE, je tiens à remercier nos équipes en Inde et notre centre d’excellence HVDC au Royaume-Uni pour cet exploit remarquable », a déclaré Rajendra Iyer, directeur de Grid Integrated Solutions au sein de Grid Solutions de GE. La division Grid Integration Solutions, constituée des technologies Courant continu haute tension (HVDC) et FACTS, conçoit et intègre les solutions de transmission qui contribuent à répondre aux besoins en évolution constante dans le monde.

Le projet Champa-Kurukshetra transporte de l’électricité des centrales électriques situées dans l’état de Chhattisgarh, dans l’est de l’Inde, à une station de redressement construite par GE à Champa, où elle est convertie de courant alternatif (CA) à courant continu (CC). L’électricité est transportée en gros sur la ligne UHVDC, puis est reconvertie en courant CA par une station d’onduleurs GE à Kurukshetra, Haryana. De là, l’électricité est transportée vers les états ruraux environnants qui ont besoin d’une alimentation fiable et constante en électricité. La technologie CC transporte efficacement l’électricité sur de longues distances, ce qui réduit les frais et les pertes de transmission. De plus, il s’agit d’une technologie plus respectueuse de l’environnement car elle requiert moins de lignes aériennes pour transmettre la même quantité d’électricité comme système CA à haute tension.

La phase 1 du projet, terminée en 2017, a assuré une capacité de transmission de 3 000 MW. La récente mise sous tension du Pôle 3 de GE a ajouté une capacité supplémentaire de 1 500 MW, marquant un jalon clé vers l’achèvement de la Phase 2. Lorsque le Pôle 4 sera mis en service, l’ensemble du système transportera 6 000 MW d’électricité à 800 kV, faisant de ce projet l’un des plus importants systèmes de transmission « production à consommation » dans le monde.

Partagez l'article

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
Me notifier des