Un 3ème parc éolien offshore verra le jour en Belgique

Un troisième parc éolien "offshore" va voir le jour en Belgique.

Le ministre responsable de la mer du Nord, Yves Leterme a donné un avis positif concernant la construction et l’exploitation d’un parc éolien sur ‘le Bligh Bank’ à 45 kilomètre de la Côte. L’arrêté définitif sera publié "courant février", a confirmé un porte-parole.

Un projet pilote composé de 6 éoliennes va être initié pour être opérationnel au plus tôt fin 2010. Le parc au final devrait atteindre jusqu’à 66 éoliennes et développé une puissance optimale de 330 mégawatts (MW).

La concession, valable pour 20 ans, a été accordée à l’exploitant Belwind, une filiale du groupe néerlandais Econcern. Ce dernier avait chiffré l’investissement à environ 800 millions d’euros.

         

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ulice

Encore et toujours des éoliennes ! Il ya des énergies renouvelables beaucoup plus performantes, beaucoup moins couteuses et bien plus écologiques dont on ne fait beaucoup moins de cas. Il doit y avoir des sacrés paquets de fric à gagner derriere ces éoliennes. Commençons par économiser l’énergie c’est à dire commençons par être des citoyens responsables plutôt que de foncer toujours plus et plus pour produire de l’électricité Monsieur le Ministre.

Mo

Le but n’est pas de produire plus, il est de remplacer des énergies fossiles par des “propres”. Ce qui n’empêche bien sur pas, de faire des efforts sur les économies d’énergie. Il n y a pas une solutions, mais un ensemble de solutions.

Bolton

Ok, c’est bien de dire qu’il y a d’autres exploitations des EnR moins couteuses, plus écologiques et plus performantes, mais il serait très intéressant de nous expliquer lesquelles !!

PasNaif

pour se rendre compte que leur territoire est petit comparé aux énormes pays vides (Canada, nord-USA, ouest Chine, etc) ils se rendront compte qu’il y aura autant de sites à moulins que de poils de barbe à mon menton, ALORS ils comprendront qu’ils sont les dindons de la farce, les investissuers (souvent basés aux Bermudes) se seront tirés avec le fric (“j’amortis à 45€ le MWh et on me l’achète à 83€”) et laisseront leurs carcasses rotatoires rouiller aux frais des paysans bailleurs de terrains. Le Bois, la Biomasse, le Solaire sont successivement les solutions économiquement valables (pas à mon avis la culture d’oléagineux). Et cela ne défigure pas le paysage et créé des jobs en campagne. Commençons donc à subventionner ces pôles aussi sec que l’éolien l’est depuis 20ans au Danemark, sans d’ailleurs avoir réduit les émissions de CO²: ça, on ne veut pas en parler chez les éoliphiles! Mais tout engouement médiatico-technique est irrésistible, faut que ça monte, monte puis crèvera comme les bules boursières avec beaucoup de casse. Ainsi va l’opinion.

Jake

“pour se rendre compte que leur territoire est petit comparé aux énormes pays vides (Canada, nord-USA, ouest Chine, etc) ils se rendront compte qu’il y aura autant de sites à moulins que de poils de barbe à mon menton,” -Le Danemark avec une densité de population de 128 h/km2 (France : 94 h/km2) produit 20 % de son électricité à partir de l’éolien. Les Etats Unis (31 h/km2) et très gros consommateur d’électricité pourraient faire mieux et c’est ce qu’ils sont en train de faire. “ALORS ils comprendront qu’ils sont les dindons de la farce, les investissuers (souvent basés aux Bermudes) se seront tirés avec le fric (“j’amortis à 45€ le MWh et on me l’achète à 83€”) ” -Des sources SVP, l’un des plus importants développeurs éoliens français est EDF Energies Nouvelles (filiales à plus de50 % d’EDF), je ne savais pas que le siège d’EDF était aux Bermudes, on en apprend tous les jours. Vous citez 45 €/MWh, c’est le prix actuel du MWh nucléaire… l’éolien pas plus cher que le nucléaire ??? j’adore quand les détracteurs de l’éolien se prennent les pieds dans le tapis, des fois c’est hors de prix et ça ruine le pays, d’autre fois c’est en concurrence avec le nucléaire, faudrait savoir… “et laisseront leurs carcasses rotatoires rouiller aux frais des paysans bailleurs de terrains. ” – Au cours actuel de l’acier, le démontage d’une éolienne est couvert par le recyclage des métaux, et comme si cela ne suffisait pas, une provision est prévue par la loi. “Le Bois, la Biomasse, le Solaire sont successivement les solutions économiquement valables (pas à mon avis la culture d’oléagineux). ” – L’éolien n’empêche aucunement le développement des autres énergies renouvelables, des tarifs d’achat sont prévus pour toutes les énergies renouvelables produisant de l’électricité et la plupart de ces tarif sont nettement plus élevés que celui de l’éolien. De même l’éolien n’empêche personne de faire des économies d’énergie qui, il faut le rappeler, est potentiellement le puits de carbone le plus important. “Et cela ne défigure pas le paysage et créé des jobs en campagne. Commençons donc à subventionner ces pôles aussi sec que l’éolien l’est depuis 20ans au Danemark, sans d’ailleurs avoir réduit les émissions de CO²: ” – L’éolien crée des emplois en campagne, la taxe professionnelle et les locations d’emplacements sont des retombées locales. Depuis quelques années le Danemark réduit ses émissions de CO2 alors qu’en France elles progressent, il suffit de regarder les 2 courbes pour se rendre compte qu’il ne faudra pas beaucoup d’années pour qu’elles se croisent et cela sans nucléaire et avec un PIB plus élevé. Le surcout de l’éolien c’est 21€/MWh en 2007 en France avec l’un des tarif électrique le plus bas d’Europe, si vous trouvez une source d’énergie renouvelables produisant à un coût plus bas, dites le, beaucoup seront intéressés (laissez de coté l’hydroélectricité c’est saturé). “ça, on ne veut pas en parler chez les éoliphiles! Mais tout engouement médiatico-technique est irrésistible, faut que ça monte, monte puis crèvera comme les bules boursières avec beaucoup de casse. Ainsi va l’opinion.” – Mais si il faut en parler, mais si possible calmement et avec des arguments crédibles. La bulle éolienne, si vous tenez à appeler ça une bulle, gonfle depuis une vingtaine d’années avec un taux très régulier de l’ordre de 30 %/an en puissance installée. Ca ressemble pas vraiment à une bulle financière même si la finance n’est pas étrangère à l’éolien comme à tout développement industriel. A ce rythme l’éolien produira mondialement plus de MWh en 2020 que le nucléaire (je dis bien MWh et non MW), faite le calcul. Mais si ça peut vous faire plaisir l’éolien n’est pas en concurrence avec le nucléaire, vu les pénuries qui se profilent à l’horizon, même le nucléaire et les énergies renouvelables seront bien légers pour subvenir aux besoins.

PasNaif

Quelle salade, c’est pire que les politiciens en délire! Faut dire qu’eux ont de puissants intérêt à fourvoyer la population. A moins que cela soit l’effet de mode et plus le sujet est visiblement faux et plus il a de supporters! On devrait mettre les béoliens sur une grande île et les voir s’équiper de moulins: On verrait cette nation se mouvoir avec le vent et s’immobiliser net en même temps que lui, prostrée mais sûre de ses idées. ô pôvre d’eux, té!

wiwi

salut a tous bon rapel que ses du offshore et que traiter international sur l’extention de la Z E E signer part 90% des pays mondial

7
0
Laissez un commentairex