Air Liquide : de l’oxygène pour gazéifier le charbon

Air Liquide vient de signer un contrat à long terme avec Yutianhua, l’un des acteurs du marché chinois du méthanol qu’il produit à partir de gaz naturel.

Selon les termes de l’accord, Air Liquide investira environ 60 millions d’euros dans une nouvelle Unité de Séparation des gaz de l’Air (ASU) de grande taille – d’une capacité de production de 2 700 tonnes d’oxygène par jour – afin de fournir de l’oxygène et de l’azote à Yutianhua. Cette ASU, qui sera conçue et développée par Air Liquide Hangzhou, le centre d’ingénierie d’Air Liquide en Chine.

La capacité actuelle de production du site de Yutianhua est de 510 000 tonnes par an. En 2008, la société a lancé un projet de production additionnelle de 600 000 tonnes par an de méthanol à partir de charbon pour un investissement total de 3 milliards de yuans. Il s’agit de la première phase d’un projet de production de méthanol de grande ampleur. Son unité de production se trouve dans le Yuheng Chemical Industrial Park de la ville de Yulin, dans la province du Shaanxi. La nouvelle ASU d’Air Liquide sera basée à côté du site de Yutianhua.

Jean-Pierre Duprieu, responsable de la zone Asie-Pacifique pour Air Liquide, a déclaré : "Nous remercions vivement Yutianhua pour sa confiance ainsi que les autorités de Yulin pour leur soutien sans faille. Ce succès témoigne de la capacité d’Air Liquide à développer des technologies innovantes et des solutions à forte valeur ajoutée, tout comme de l’engagement du Groupe en Chine. Cet investissement est une nouvelle illustration de l’accélération de notre développement dans les économies émergentes dont la part dans le chiffre d’affaires du Groupe aura doublé en 6 ans."

Afin d’être moins dépendante des importations de ressources énergétiques et de matières premières, la Chine cherche à valoriser sa réserve de charbon, la troisième plus importante du monde.

Plusieurs technologies s’appuient sur la gazéification du charbon et permettent de le transformer en carburant liquide ou en produits chimiques. Ces procédés de gazéification nécessitent d’importantes quantités d’oxygène.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Air Liquide : de l’oxygène pour gazéifier le charbon"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredo
Invité

je comprends maintenant d’où vient l’expression “usine à gaz! vive le charbon dans les transports! et pour être cohérent j’imagine que l’oxygène est produit avec du charbon (pas dit dans la brève), bizarre

bmd
Invité

Un accident vient de se produire en Chine dans une mine de charbon: 66 morts pour l’instant, plus que les morts directes de Tchernobyl, un nombre indéterminé d’autres mineurs coincés au fond. Je vos fais un pari que s’il y avait eu un accident de ce genre dans une centrale nucléaire, le monde entier en parlerait. Mais sur cet accident , le dernier d’une très liste pourtant très longue, on ne parle pas!

bmd
Invité

Très bien. A quand un article de vous sur la pollution, hors CO2, due aux centrales à charbon en Europe?A votre plume!

bmd
Invité

Très bien. A quand un article de vous sur la pollution, hors CO2, due aux centrales à charbon en Europe?A votre plume! Sans doute aurez-vous noté  le très faible intérêt des participant à ce blog pour la question? Alors que le moindre incident dans une centrale nucléaire déchaîne les commentaires.

wpDiscuz