HES Energy Systems fait progresser les vols longue portée alimentés à l’hydrogène-électrique

HES Energy Systems, premier développeur de systèmes à pile à combustible de Singapour, a formé une alliance avec trois sociétés françaises des secteurs de l’énergie propre et de l’aérospatiale.

Baptisé FLY-HY**, le groupe a pour mission de commencer à aborder le marché mondial sous la forme d’une chaîne de valeur unifiée, allant de systèmes de ravitaillement en hydrogène au stockage de l’énergie et à la conversion de l’énergie, mais aussi de coopérer avec des concepteurs de premier plan d’avions électriques.

HES Energy Systems développe des alternatives de petite taille aux batteries basées sur sa gamme spéciale de systèmes à pile à combustible à hydrogène ultralégers capables de stocker de l’énergie à un niveau supérieur à 700Wh/kg, soit 3 à 4 fois l’énergie électrique des batteries au lithium par unité de poids. « La molécule d’hydrogène est le plus léger vecteur énergétique dans l’univers. Parallèlement, la recherche actuelle sur les avions électriques est essentiellement axée sur une utilisation différente faisant appel à des batteries au lithium, qui sont bien plus lourdes. Nous voyons une opportunité évidente de contribuer au monde enthousiasmant des vols électriques », a déclaré Taras Wankewycz, fondateur et DG de HES et de sa société mère H3 Dynamics.

Ayant commencé modeste mais voyant les choses en grand, HES a démarré ses activités en augmentant l’autonomie de vol des aéronefs sans pilote (ASP) ou des drones de petite taille à alimentation électrique, en utilisant sa technologie spéciale de pile à combustible légère et de stockage de l’hydrogène. La société a travaillé en étroite collaboration avec de nombreux fabricants d’ASP électriques de premier rang et pense qu’une version à plus grande échelle de ses produits pourrait également améliorer le rayon d’action des véhicules aériens pour la mobilité personnelle ainsi que des aéronefs civils alimentés électriquement.

2018 a été proclamée Année de l’innovation entre la France et Singapour par le premier ministre de Singapour Lee Hsien Loong et l’ancien président français François Hollande, mettant en avant les technologies propres comme l’un des domaines d’intérêt principaux. En juin 2017, H3 Dynamics, la maison mère de la société singapourienne HES, a établi son siège social européen à Paris, une décision chaleureusement accueillie par le président Emmanuel Macron et son gouvernement.

Après avoir fonctionné quelque temps localement en France, H3 Dynamics a décidé de combiner sa capacité dans les piles à combustible à hydrogène de qualité aérospatiale « Made in Singapore » avec des solutions high tech « Made in France » complémentaires, incluant de nouvelles plateformes d’ASP électriques (société Airborne Concept basée à Toulouse, soutenue par Airbus), des dispositifs de stockage de l’hydrogène gazeux (AD-VENTA) et des électrolyseurs innovants pour la production d’hydrogène (société ERGOSUP, soutenue par Air Liquide) qui adapte dorénavant ses systèmes innovants pour ravitailler de petits drones HES alimentés à l’hydrogène.

HES Energy Systems et ERGOSUP travaillent également en partenariat avec DELAIR, une autre entreprise française de technologie pour les drones, sur le projet HYDRONE, lauréat d’un appel à projets national français baptisé « Territoires Hydrogène ». Le projet national vise à déployer cinq systèmes de drones et de ravitaillement en hydrogène capables de couvrir l’ensemble du territoire français pendant les années 2018 et 2019.

Cette initiative fait également suite au lancement du Conseil de l’hydrogène en 2017, impliquant un certain nombre de sociétés de renom dont Air Liquide, Alstom, AngloAmerican, BMW Group, Daimler, Engie, Honda, Hyundai, Shell, Linde, Total, Toyota, Audi, General Motors, Statoil et Iwatani, qui travaillent de concert pour promouvoir une nouvelle économie et société de l’hydrogène.

** L’alliance FLY-HY fera officiellement ses débuts à l’occasion du Salon aéronautique de Singapour 2018 sur le stand (n° C18) de H3 Dynamics, la société mère de HES.

HES Energy Systems (Singapour) 
HES Energy Systems est un leader mondial du développement de piles à combustible ultralégères et de systèmes de stockage de l’hydrogène énergie pour l’aérospatiale et d’autres applications sensibles au poids. Engagée par des fabricants d’ASP majeurs et des instituts de premier plan du secteur aérospatial du monde entier, la société utilise tout un éventail d’approches pour le stockage de l’hydrogène, incluant des hydrures chimiques gazeux comprimés et le reformage. HES a été rachetée en 2015 par H3 Dynamics Group, qui développe des produits robotiques de terrain hors réseau et des services de données reposant sur l’IA.
ERGOSUP (France)
ERGOSUP a mis au point un processus innovant de production d’hydrogène basé sur l’électrochimie du zinc. Son premier produit est un générateur d’hydrogène de 350 bars fournissant entre 1 et 5 kg d’hydrogène par jour. ERGOSUP prévoit de lancer un générateur de dihydrogène simple et économique capable de remplir des bouteilles composites « plug and play », permettant d’alimenter en hydrogène un seul drone ou une flotte entière. La société bénéficie du soutien d’ALIAD (Air Liquide Venture Capital), de DEMETER PARTNERS, de GO CAPITAL et d’ARKEA Capital Investment.
Airborne Concept (France)
Basée à Toulouse, la société Airborne Concept est spécialisée dans la conception, le développement et la construction de drones innovants. Deux ASP brevetés, le premier drone aérolargable au monde et un aéronef à décollage et atterrissage verticaux, font la fierté des équipes d’Airborne Concept, composées d’anciens membres d’équipage de l'armée de l'air française et d’ingénieurs diplômés d’écoles de génie aéronautique. Airborne Concept développe des drones aérolargables pour les Forces spéciales et son drone Up-Start destiné à la livraison de colis. La société a par ailleurs mis au point un transpondeur ADS-B pour les drones, un lien essentiel pour l’identification des drones dans l'espace aérien.
AD-VENTA (France) 
La société AD-VENTA est spécialisée dans les systèmes à hydrogène gazeux embarqués (Régulation de la pression et du débit de dihydrogène). Grâce à ses capacités internes de conception et de réalisation en usine, AD-VENTA propose des solutions clés en main compactes, sûres et précises basées sur un vaste portefeuille de brevets et sur une expertise du contrôle des gaz comprimés à haute pression. Ses marchés incluent les applications dans l’automobile, la mobilité légère, l’aérospatiale et le domaine naval. Ses objectifs de développement à court terme sont les véhicules sans pilote aériens, terrestres, de surface et sous-marins alimentés par des piles à combustible à hydrogène. 
Partagez l'article
  • 16
    Partages

 



[ Communiqué ]

         

Articles connexes

Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
Me notifier des