Allemagne : détenteur du record mondial de production d’électricité solaire

La semaine dernière, notre voisin allemand a battu un record de production d’énergie solaire avec plus de 20 GW (gigawatts) de puissance lui permettant de répondre, vendredi, à un tiers de ses besoins en électricité, d’après une estimation de l’institut spécialisé IWR.

Ce record qui dépasse de loin le précédent établit en 2011 avec une puissance instantanée de 14 GW vient surtout du fait que la capacité photovoltaïque installée a augmenté en 2012 (+ 7,5 GW).

L’Allemagne est capable de couvrir environ 4% de ses besoins annuels en électricité rien qu’à partir du soleil. Il possède à lui seul presque autant de capacité de production d’énergie solaire que l’ensemble du reste du monde.

Un bémol cependant. La part grandissante des énergies renouvelables dans le pays rend inévitable une modernisation des différents réseaux électriques, notamment sur l’axe nord-sud, renchérissant d’autant le coût de l’énergie. Jochen Homann, le président de l’Agence allemande des réseaux a d’ailleurs regretté le rythme "trop lent" de leur développement. Ainsi, sur les 1.800 kilomètres de nouvelles lignes électriques prévues en 2009, seuls 214 km ont été réalisées.

Ensuite, les incitations financières – à la baisse – favorisant le secteur photovoltaïque ont causé une hausse du prix de l’électricité de 2 cents par kilowattheure. Les allemands paient en effet environ 23 cents par kWh, contre 18 cents pour la moyenne européenne, et 12 en France. L’aide gouvernementale consentie à l’énergie solaire alourdie considérablement la facture d’électricité évaluée à près de 4 milliards d’euros par an d’après un rapport publié par le ministère de l’environnement.

Pour rappel, l’Allemagne entend bien réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2020 par rapport aux niveaux de 1990.

Modification article : 11h56

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
29 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Prof

Ce commentaire-ci n’est pas à publier : 5 fautes en un quart de page : – établit – Il – consentit – alourdi – évalué Certes, l’Allemagne a effectué une réforme de sa propre orthographe …

crolles

Soyons précis SVP : Il s’agit de GW (ie de puissance) et non de GWh (énergie). C’est tout de meme étonnant et malheureux cette confusion d’un webzine comme Enerzine. Voici l’info : vendredi 25 et samedi 26 mai, l’Allemagne a battu un nouveau record mondial en matière de production d’électricité à partir d’énergie solaire. L’Allemagne a injecté une puissance de 22 GW sur le réseau, en pointe, entre midi et 14h00, soit l’équivalent de vingt centrales nucléaires. Ceci grâce aux 26 GW installés sur l’ensemble de son territoire, . A ce moment précis, le solaire photovoltaïque allemand couvrait près de 50% de la puissance électrique consommée par le pays. Cdlt

crolles

En France, le tarif d’achat de l’électricité PV est de 37.06c€ par kWh sur le résidentiel en dessous de 9kWc installés. Au delà de 36kWc installé, il est de 19.34c€ jusqu’à 100kWc. Au delà de 100kWc, il faut répondre aux appels d’offre des autorités publiques. Décidement, cet article est un peu baclé ne trouvez vous pas ? Cdlt

Etienne_r

Non. Quand on parle de production électrique, l’unité est le kwh.

Etienne_r

Le prix de l’électricité en France – base – entre 9 et 36 kWh est de 12,11 centimes d’euros (au 1er janvier 2012). Vous confondez prix de rachat de l’électricité solaire et prix de l’électricité finale payé par le consommateur.

crolles

Je ne confond rien du tout. Le fait est que l’événement dont on parle est un pic de puissance et non un pic de production d’énergie. Quoique bien entendu si la puissance se maintient un certain temps on atteint aussi un pic de production. Toujours est-il que ce jour là la PUISSANCE a été de 22GW ce qui, à supposer que cette puissanc ait-été disponible et intégrée dans la journée correspondrait par exemple à 110GWh (22x5heures). J’ai vérifié mes sources. Faites de meme. Par ailleurs j’ai bien donné les tarifs d’achats de l’électricité photovoltaique. Cdlt

Gps

bonjour je trouve triste que le site de l’énergie confonde énergie et puissance. cela enleve tout credit à l’article qui resemble plus à de la promotion pour le solaire. merci

Philoupe

c’est une puissance instantanée et non une production, donc l’article est correctement rédigé , de plus les tarifs indiqué d’électricité semble tout à fait cohérant. bonne article

Blop

L’article ne parle pas des tarifs d’achat mais du prix du kWh payé par le consommateur. donc inutile de réctifier même si l’intention est bonne

beuhji

Fidèle à moi même, je me permet de rappeler à la rédaction d’Enerzine (que je lis tout les jours avec plaisir néanmoins) : Puissance = W (c’est de l’instantané) Énergie = Wh (c’est une quantité, des watts multipliés par du temps) ou encore des Joules si vous voulez (1J = 1W pendant une seconde)

bolton

Encore une fois Enerzine confond Energie et puissance ! Quand allez vous apprendre de vos erreurs ? Des dizaines de fois où vos membres vous ont expliqué la différence ?? Il est quand même étonnant de voir qu’un site spécialisé dans l’énergie fait des erreurs qu’un lycéen ne ferait pas !

enerZ

Concernant l’unité, il s’agissait effectivement d’une puissance instantanée. Concenant le tarif de l’électricité, il s’agit du prix payé par le consommateur final. Merci pour ces interventions sur le forum La rédaction

bolton

Pour schématiser on pourrait dire que : Puissance : Watts, correspondrait à un débit d’eau (vitesse de l’eau (volts) x diamètre du tuyau (Ampères)) et l’énergie serait le volume d’eau qui serait sortie du tuyau en un espace de temps donné (en litres, mètres cubes, peu importe….)

De passage

S’il continue de confondre KW et KWh, alors c’est sans espoir pour lui… 50% de la puissance appelée en Allemagne ! Eh alors? Les allemands utilisent-ils le courant une seule fois par an? Les diagrammes de production PV sont ahurissants: moins du 1/10 des heures de l’année, un pic et puis plus rien durant 20 heures par jour. Mais comme ils veulent toujours ignorer les réalités physiques criantes que l’électricité ne se stocke pas massivement et qui plus est elle est horriblement cher, que va-t-il arriver? Une giganstesque bulle allemande va éclater et les allemands moyens vont ENFIN comprendre qu’ils ont été bafoués, rackettés des années durant par des écolos au pouvoir politique et financier, car QUI profite de ces tarifs de “république bananière”? On va bien rigoler des écolos allemands dans moins de dix ans, je prends position et pari

Teredral

Il est curieux que les ENR aient besoin de 1800 km de nouvelles lignes électriques… D’après certains adeptes de ce forum, un des principaux avantages des ENR tient à la consommation au plus près du lieu de production. Un de leur principal inconvénient ne serait-il pas leur intermittence incontrôlable ?

Dan1

Effectivement, on est pas sortie de l’auberge si on veut organiser un débat citoyen sur l’énergie, car il va déjà falloir commencer par expliquer la notion de quantité d’énergie qui n’est pas exactement égale à la puissance. le meilleur exemple que l’on puisse trouver est le laser qui peut avoir des impulsions d’une puissance inouie sans consommer une quantité d’énergie colossale car l’impulsion est très brève. Je propose que le journaliste Sylvestre Huet (qui comprend ce qu’il écrit) ouvre une école pour ses collègues, on y gagnerait beaucoup. Revenons au PV teuton. Je vous propose de faire l’effort de télécharger les données sur EEX et de les analyser avec Excel. Le pic historique s’est produit le 25 mai à 12h45 et avait une valeur de 22,4 GW (puissance disponible). Sur la totalité de la journée, la quantité d’énergie fournie a été de 757 GWh. Mais à 5h00 du matin, l’Allemagne ne disposait que de 34 MW de PV (car il y avait d’autres sources). Pour bolton : on peut voir l’impuissance de l’énergie dépensée à expliquer. Mais on essaye quand même !

crolles

Bon je pense que mon post est devenu incompréhensible vu que Enerzyne a rectifié le sien suite à mon intervention. Je répète donc que l’événement reporté concerne 22GW et non 22GWh comme Enerzine l’avait initialement indiqué. Merci aussi à Dan1 d’avoir fait l’effort d’aller chercher les données brutes et d’avoir indiqué précisément la puissance PV pic du jour, soit 22.4 Gw Egalement ici, un article sur le meme sujet et bien plus clair que celui d’Enerzine : Je ne souhaite pas passer pour un demeuré, aussi soyez assurés tout de meme que je sais parfaitement distinguer énergie et puissance. Cdlt

crolles

Cet événement mérite analyse complémentaire : La puissance disponible de 22GW solaire représentait 50% de la puissance “consommation” de l’allemagne au moment du pic. Or il a été suggéré par une étude (Suisse) que le réseau pourrait devenir instable au delà de 20% de PV (en termes de puissance).En effet, les onduleurs se synchronisent sur la tension du réseau qui constitue leur référence. Au delà d’un certain pourcentage, ils se verroillent “sur eux memes” en quelque sorte, d’ou instabilité possible (et meme probable). D’ou la question : comment le réseau Allemand est-il resté stable à 50% de PV ? Il est certain que la réponse est : à cause de l’interconnexion des réseaux en Europe. En effet, si la puissance PV était de 50% de la puissance appelée en Allemagne, le pourcentage est bien plus faible si on considère le réseau interconnecté dans son ensemble. Ce serait intéressant si Enerzine pouvait enquèter sur ce point. Par ailleurs, un post parle d’utilisation “locale” de l’énergie PV. C’est une réalité, l’énergie est créée et utilisée localement dans la mesure ou la consommation locale l’emporte sur la production. Le surplus est “mutualisé” dans le voisinage proche. Mais bien évidemment si la production est tres forte, le voisinage proche peut s’étendre à des distances plus ou moins “conséquentes”. Prenons l’exemple d’un agriculteur abonné à EDF pour 15kW (puissance max au compteur) qui place une installation de 100kWc sur un de ses hangards. La puissance fournie va etre tres régulièrement supérieure à la puissance appelée, et la ligne devra etre renforcée pour supporter l’installation. Cici dit, le premier village à proximité consommera (donc “localement”) l’énergie produite par l’installation. C’est la meme chose à l’échelle d’une région, d’un Lander.. en cas de production massive. Pour ces différentes raisons, le réseau doit etre adapté et parfois renforcé. Par ailleurs, si le pic de puissance a été de 50% de la puissance appelée ce jour là, il est vrai que l’Energie annuelle fournie par le PV en allemangne représente environ seulement 3 ou 4% de l’énergie consommée annuellement. Vous voyez que je fais bien la différence entre Puissance et Energie. Sur mon site vous pouvez lire la devise: Ensemble nous pouvons etre une partie de la solution. Tous les termes sont importants Cdlt

evergreen

Depuis quand doit-on s’inquitéter du succès du solaire ? Les allemands ne sont pas du genre à gaspiller de l’énergie, et leurs appareils, plutot du genre à réduire au maximum les consommations. D’ailleurs, l’écologie est largement ancrée dans leur nature (c’est le cas de le dire), si bien que la majorité préfère probablement payer plus cher le courant, plutôt que dépendre du nucléaire. Quand au franco-gaulois argument massue comme quoi la France vend cher des centrales à l’étranger, gnagnagna, je ne vois pas en quoi ça améliore mon quotidien. Et une boite comme Areva doit tout faire pour payer le minimum d’impôts. Ils ne sont pas altruistes !

Dan1

Pour jmdesp. Effectivement, hier j’ai fait une erreur en recopiant la colonne la division par 4 est passée à la trappe. Evidemment, quand on fait la somme de puissances moyennées quart d’heure par quart d’heure en MW, il faut absolument diviser par quatre le résultat pour obtenir une quantité d’énergie en MWh puis diviser encore par mille pour obtenir des GWh. Je confirme donc la valeur que donne jmdesp. Le 25 mai, l’Allemagne a produit 189,2 GWh d’électricité photovoltaïque entre 5h00 et 21h15. Voilà, j’étais trop pressé et je n’ai pas fait le contrôle par calcul mental habituel pour définir l’ordre de grandeur du résultat. Merci à jmdesp pour la rectification.

Dan1

“D’ailleurs, l’écologie est largement ancrée dans leur nature (c’est le cas de le dire), si bien que la majorité préfère probablement payer plus cher le courant, plutôt que dépendre du nucléaire.” La vraie écologie ne se résume pas à un simple antinucléarisme primaire qui servirait de brevet de vertu. je crois qu’en France EELV l’a réalisé récemment. Les Allemands sont accros aux fossiles à plus de 90% dans leur mix énergétique et à plus de 60% dans le mix électrique et cela n’a pas l’air d’émouvoir outre mesure les donneurs de leçon verdatres. Ils sont accros au lignite dont ils ont au moins 300 ans de réserves prouvées. Je rappelle que le NREAP allemand prévoit 18% d’EnR dans le mix énergétique en 2020 et que celui de la France prévoit 23% pour une moyenne européenne de 20%. Le géant vert n’est donc pas si vert que cela mais veut absolument le faire croire ce qui est très différent. En revanche, un pilote de paramoteur casse-cou Allemand préfère nous jouer un numéro périlleux d’atterrissage sur une centrale nucléaire française. Question : il n’y a pas de combat écologique à mener en Allemagne ?

Dan1

Pendant que certains communiquent sur les records du PV allemand d’autres regardent les chiffres de la production fossile dans ce même pays depuis janvier 2012. L’ENTSO-E vient publier les chiffres de mars 2012 pour l’allemagne : Et là nous voyons un autre record qui prend lentement et silencieusement forme : celui de la production d’électricité à partir des FOSSILES. En effet, comme je l’avez déjà souligné : – janvier 2012 est un mois proche du record absolu avec 35,73 TWh fossiles. – février 2012 est le record absolu avec 38,87 TWh fossiles – mars 2012 est proche du record avec 35,2 TWh fossiles. Au bilan, le premier trimestre 2012 est un trimestre record pour la production d’électricité FOSSILE en Allemagne avec un total de 109,8 TWh FOSSILE. Le PV atténue forcément ce record car il produira probablement environ 20 TWh au total en 2012.

Sicetaitsimple

Une petite prise de poids en fin d’hiver n’est pas dramatique, le printemps est là ( cf.le WE dernier) pour avoir de bonnes nouvelles et l’été pour se montrer sous son meilleur jour en bikini… Nul doute que les records de production PV en allemagne ne fassent dans l’avenir la une régulière. Effectivement, il y a juste le pb du poids moyen et du pourcentage de “mauvaise graisse”. Une de mauvaises graisse semblant politiquement vouée à disparaitre, il y a fort à penser qu’une autre ne la remplace… Compliqué, le métabolisme. Bref, nos amis allemands ( qui n’ont pas grand choseà voir avec nos béats admirateurs francais qui ne savent pas compter) vont devoir prouver que la “transition energétique” est réellement en marche, avec des chiffres en energie et non en puissance.

Lionel_fr

Les allemands ne sont pas si différents de vous Dan. Ils développent une technologie complètement nouvelle pour remplacer l’ancienne mais ils le font avec la même détermination que celle que vous consacrez à nier la pertinence de leurs efforts. Les records de productionEnR ne sont pas des chiffres très pertinents si ce n’est pour le buzz internet : en février dernier la page RTE de la production française est passée en mode allégé pour faire face aux internautes qui rafraichissent la page toutes les 12 secondes pendant des jours entiers! Pourtant ce record sous-entend pas mal de choses : notamment le fait que la production PV allemande va rapidement dépasser la capacité actuelle d’absorption des réseaux, puisque ceux ci ne peuvent alimenter le continent entier (les lignes THT sont très limitées en longueur et le HVDC demandent des investissements importants.) On sait donc avec cetitude que la machine à idées allemande a jeté son dévolu sur de nouvelles techniques pour faire face aux pics de production. Comme on en a déjà parlé , je ne pense pas utile de relancer une discussion stérile entre les comptables qui ignorent tout ce qui n’est pas déjà en production, et les chercheurs qui s’interessent uniquement à ce que les comptables nient. Une chose est sure : qu’il s’agisse d’éolien ou de PV, il va falloir absorber des pics de production énormes. Je pense que l’industrie allemande saura le faire , d’autres ont décidé que non ! Cependant je viens surtout sur enerzine pour avoir de l’info sur les nouvelles techniques , je me demande bien ce que viennent y chercher ceux qui dénigrent les EnR sans cesse…

Lionel_fr

Un autre point important sur ce rocord : l’allemagne est décidément leader sur ce marché. C’est donc sur ce pays que repose toutes les attentes de ceux qui croient à son modèle et ils sont majoritaires dans l’opinion selon l’IFOP. Autrement dit , si l’allemagne fait une annonce dans la presse, 60% des Français vont cliquer sur le titre de l’article pour lire l’article. Si notre gang des toasters fait une déclaration solennelle commune pour démontrer que le nuke est beau et l’allemagne stupide , combien de français cliqueront ?

Fp73

@Dan1 Oui c’est bien beau des objectifs qui annoncent la couleur mais quand on sais que la France sera à des années lumieres de son objectif alors que les teutons le dépasseront… Je préfere la culture de l’énergie Allemande que la notre qui va irradier la planete…

Bachoubouzouc

“Je préfère la culture de l’énergie Allemande que la notre qui va irradier la planète…” C’est sûr, il vaut mieux le mix énergétique allemand qui émet 15 fois plus de CO2 que nous (véridique), que le notre, dont tout le monde annonce une catastrophe qui au final n’arrive jamais. N’importe quoi.

Dan1

A Fp73. C’est bien beau de balancer sans chiffres, mais qu’est-ce qui vous permet de dire que la France sera à des années lumières des objectifs de son NREAP en 2020 ? Je vous signale que nous sommes déjà très en avance sur notre objectif PV en 2012. Le mensonge que vous avancez est trop visible. C’est de la propagande sans finesse.

Sicetaitsimple

S’agissant de solaire ( c’est le sujet), je pense que la France sera bien plus en avance sur son objectif 2020 (en pourcentage) que l’Allemagne en 2020.C’est la magie des pourcentages, mais aussi d’une politique ( en gros, où est-ce que je mets mes sous…). Maintenant, si on revient à des chiffres comparables, sauf changement radical de politique énergétique, la France sera loin devant en termes de pourcentage d’energies renouvelables dans la consommation finale et loin devant en termes d’émissions de CO2 dans le secteur de l’électricité..

29
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime