Greenpeace: “Le nucléaire est une filière en faillite”

Les Autorités de sûreté nucléaire britannique (HSE/ND), française (ASN) et finlandaise (STUK) ont soulevé hier chacune des questions techniques concernant le système de contrôle de commande de l’EPR.

Les questions soulevées portent d’abord sur la garantie de l’adéquation des systèmes de sûreté (ceux utilisés pour gérer les situations où l’installation est en dehors des limites normales), et de leur indépendance vis-à-vis des systèmes de contrôle (ceux utilisés pour exploiter l’installation en fonctionnement normal).

L’indépendance de ces systèmes est importante. En effet, si un système de sûreté est appelé à servir en cas de perte d’un système de contrôle, alors ces deux systèmes ne doivent pas faillir simultanément. La conception d’EPR, telle que proposée initialement par les exploitants et le fabricant, AREVA, n’est pas conforme à ce principe d’indépendance dans la mesure où il y a beaucoup d’interconnexions complexes entre les systèmes de contrôle et de sûreté.

En conséquence, les Autorités ont demandé aux exploitants et au fabricant d’améliorer la conception initiale de l’EPR.

La réponse du groupe Areva ne s’est pas fait attendre. Hier matin dans un communiqué, Areva précise que "la sûreté du réacteur EPR n’est pas mise en cause et Areva travaille actuellement avec les autorités de chaque pays afin d’apporter des adaptations qui répondent aux exigences locales".

Tout au long de la journée de mardi, les réactions se sont multipliées à commencer par les écologistes Corinne Lepage (CAP 21) et Dominique Voynet (également Sénatrice). La première appelle de ses voeux un "moratoire" sur la construction des réacteurs EPR, qui constituent selon elle, une "aberration sur le plan économique et industriel". Et la seconde accuse sur France Inter : "un chantier ruineux, (avec) plus de trois milliards d’euros, (et) un retard de plusieurs années, (plus) des doutes sérieux sur la sûreté."

Par ailleurs, on apprenait lundi qu’un réacteur nucléaire sur trois était actuellement à l’arrêt pour des opérations de maintenance et qu’au moins cinq le sont pour des incidents sérieux.

Aussi, comme la France produit 80% de son électricité grâce au nucléaire, le RTE (le gestionnaire du réseau de transport d’électricité en France) a averti que notre pays risquait une rupture d’approvisionnement en électricité cet hiver et pourrait importer de l’électricité (4 000 Mw)  pour faire face à des coupures de courant.

De son côté, Greenpeace conclu tout de go que "le nucléaire est une filière en faillite". L’ONG exige ainsi "l’arrêt immédiat des deux chantiers EPR et l’annulation du projet EPR de Penly". Elle demande également "la mise en place d’un débat démocratique qui n’a jamais eu lieu sur le nucléaire."

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
29 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pastilleverte

moi je m’en f…, je n’ai pas de chauffage électrique, une cheminée et des ampoules BC… (qui a dit égoïste ?)

marcarmand

La filière nucléaire n’a pas d’avenir. Ce n’est pas dans cette technologie nuisible que la France doit investir, mais dans le projet DESERTEC présenté aujourd’hui dans Enerzine.

christian

Cher Marcarmand Vous avez mal lu la brève sur Desertec : le consortium n’a comme objectif que de couvrir 15% de la consommation électrique de l’Europe, et non 100% malgré les possibilités théoriques énormes. Desertec, quoique pharaonique, n’est pas une alternative au nucléaire. Pour 400 milliards d’euros, cela assurera 15% de l’électricité européenne, à échéance 2050 ! J’estime que cet argent -s’il était public- serait mieux employé à autre chose. Mais bon, c’est celui des industriels allemands, des banques allemandes… Ils font ce qu’ils veulent après tout, non ? Sauf que l’effort à fournir pour réduire les émissions d’ici 2025 nécessite que l’on mobilise toutes les ressources possibles.

dede29

Grenpeace ferait bien aussi de s’occuper du charbon allemand !

bmd

 Vraiment DV ne manque pas de souffle. elle est responsable, avec l’arrêt de Superphénix, d’une gabegie qui va coûter au français dix fois plus que ce qu’elle déplore. Et elle oublie de dire que même au prix où sera l’EPR, il coûtera encore deux fois moins cher que les éoliennes qui produiraient la même quantité d’électricité, et qui devraient être assistées par des centrales de back-up qu’il faudrait construire pour l’assister les jours de vent insuffisant (à propos, çà coûte combien, les centrales de back-up, et ne faudrait-il pas faire supporter le prix par l’éolien, puisqu’il en est responsable?) Cela dit, un problème de logiciel, çà peut être très ennuyeux, et les autorités de sûreté ont bien fait d’intervenir. De là à dire que cela condamne l’EPR, quelle foutaise!

Pierre25

Dédé29 me coupe l’herbe sous le pied, Greenpeace est désespèrement silencieux sur le lignite qui brûle dans les Centrales électriques Allemande. Vive le nucléaire français du CEA…Greenpeace est tout le temps négatif

Antoine

le backup peut être assuré par l’hydro-electricité, comme on le fait actuellement pour le nucléaire. cf pompage-turbinage. aujourd’hui eolien 30% plus cher que nucléaire peut-être, sauf que l’EPR on ne connait pas le cout, c’est  sans fond. Le cout du risque nuclaire lui n’est jamais chiffré. Enfin du vent dans 60 ans il y en aura encore, alors que de l’uranium ?? : Pourquoi investir des milliards dans un truc finalement aussi idiot que le nucléaire sauf à faire prendre à la france un retard considérable dans la production d’energie avec d’autres sources. En même temps c’est une spécialité nationale d’être à la pointe de l’obsolescence technologique.

traction0

Je me pose beaucoup de questions énergétiques en cette époque ou tout est bon pour essayer de bricoler ! Bricoler oui, car les solutions alternatives actuelles sont pour moi des jouets, éoliennes, photovoltaïque et autre joujoux ne suffiront jamais à produire l’électricité suffisante à une consommation exponentielle, on gaspille de plus en plus, il suffit de regarder les éclairages délirants d’une grande ville ! La pollution que nous connaissons actuellement a commencé au IX ième siècle, avec l’avènement de l’industrialisation et l’emploi du charbon sans compter les 2 guerres mondiales, surtout la deuxième qui à envoyé des tonnes et des tonnes de polluants lors des tirs et autres bombardements, on ne comptera pas non plus les essais d’armes nucléaires en plein air. La prolifération des cancers en est (entr’autres) la preuve, mais, il est plus facile d’accuser la cigarette, que je ne préconise pas bien entendu, on se donne ainsi bonne conscience. Et c’est maintenant que l’on tire le signal d’alarme !! On oublie d’abord une règle essentielle, gagner de l’argent, c’est d’abord en dépenser moins, idem pour les énergies, polluer moins c’est d’abord consommer moins. Se passer du nucléaire pour l’instant est totalement aberrant, pourtant, je suis un anti-nucléaire mais il ne faut pas nier l’évidence, c’est la politique de l’autruche, reculer pour mieux sauter ! Pour les voitures électriques, idem, tant que nous n’aurons pas le moyen de stocker cette forme d’énergie (c’est pas demain la veille) dans de bonnes conditions de légèreté avec des “réservoirs” peu couteux et faciles d’emploi, c’est inutile, les voitures présentées par différents constructeurs sont simplement une façon de faire croire qu’ils s’intéressent au problème, c’est faux mais à la mode ! Alors pour l’instant, je ne vois que la solution du nucléaire qu’on le veuille ou pas il faudra attendre encore longtemps pour avoir une énergie “saine” et surtout disponible à souhait, pour nos petits-enfants peut-être, si nous n’avons pas fait sauter la boule avant !!! Croisons les doigts !

yp

manifestement vous ne comprenez pas que les gens en ont juste marre de vivre dans un monde avec du nucléaire, le nucléaire c’est un risque et une contamination subis par TOUT le monde et pas uniquement pour ceux qui en sont les partisans. Et dites pas que c’est la seule solution les autres pays comment font-ils? Le jour où on trouvera une planète où vous pourrez vous faire un monde plein de centrales nucléaires superphénix et y installer votre famille, promis on vous le laissera. En attendant, merci de ne pas contaminer l’unique planète de tout les hommes. Alors oui, y a des projets dans les tuyaux, ben faut s’adapter et couper les robinets, tant pis, on va pas foncer droit dans le mur sous prétexte que la locomotive nous a couté cher.

maxxxx

les autres pays comment font-ils? => très simple : ils brûlent du charbon, du pétrole ou du gaz… et ce sont bien eux qui contaminent la planète !!! Je prend les paris : la biosphère aura-t-elle le temps de décliner à cause de la contamination radioactive mondiale (lol !!) ou sera-t-elle d’abord anéantie par l’augmentation de température due aux milliards de tonnes de CO2 rejettées. PS à tout les nucléo-parano : évitez de toute urgence les voyages en avions et les vacances en Bretagne, d’un point de vue radioactivité reçue, c’est bien plus nocif que la vie quotidienne proximité d’une centrale !! (et aussi plus risqué, vu comme les avions tombent facilement !)

traction0

Bonjour, Je suis parfaitement d’accord avec votre commentaire, (voir le mien plus haut), je suis absolument CONTRE le nucléaire mais nos demandes en énergie (électricité) sont telles que nous n’avons pas le choix !! Ce débat est stérile, que l’on nous donne de l’électricité “propre” et tout sera pour le mieux, il est d’ailleurs violent de constater que les anti-nucléaire sont ceux qui consomment le plus et puis on viendra encore maudire les Ecolos ! Ras le bol des commentaires pour ne rien proposer de concret et toujours critiquer le nucléaire, pour l’instant, à moins que l’on nous cache beaucoup, ce qui ne m’étonnerait pas, car tant qu’il y a du pétrole, aucune vraie solution ne sera développée, même si les plans sont dans les cartons depuis des lustres !! Oui au nucléaire tant que nous n’aurons pas d’alternatives VALABLES !!

ferdi

“La paix verdâtre” devrait s’appeller Greenwar ou plutôt Nuclearwar. Peut-etre que BackToCave ou LoveCoal serait plus approprié? :o) Serieusement, le vrai emmerdeur c’est le con-sommateur qui est atteint de schizophrénie aigüe. Il n’a que deux choix: – Tu veux garder ton confort actuel, alors accepte la pollution inhérente. – Tu veux vivre en parfaite harmonie avec ton environement sans impacter la moindre des choses, alors retourne dans la caverne.

Denlaf

Pour pamina… Je crois qu’on va finir par s’entendre. À plusieurs reprises, j’ai mentionné que j’avais des doutes au sujet de la sécurité et de la fiabilité des réacteurs nucléaires surtout au niveau du fonctionnement et du controle. De plus j’ai toujours dit que le risque demeurait excessivement élevé au sujet de la façon de disposer des déchets de plus en plus radioactifs provenant de ces réacteurs. Et voilà maintenant qu’on se pose des questions sur l’adéquation des systèmes de sécurité et de leur indépendance vis-à vis des systèmes de contrôle d’EPR. Eh bien! des problèmes de conception d’EPR…   Il y a quelques jours, on a également mentionné que ce réacteur serait très vulnérable à une attaque terroriste comme celle du 11 septembre 2001 à New-York. De plus on sait déjà que ses déchets sont beaucoup plus radioactifs que ceux des réacteurs actuels. Je ne recommande pas la démolition des 59 réacteurs qui se trouvent sur le territoire français. Ils sont indispensable pour la France; mais soyez  conscient qu’ils vont produire toute l’énergie dont vous avez pour plusieurs années. C’est bien, comme ça, vous aurez le temps de trouver des énergies de remplacement. Il est certain qu’avant la fin de vie de vos réacteurs actuels des énergies vertes de remplacement seront disponibles en abondance et à des coûts probablement inférieurs à ceux de l’énergie provenant de vos réacteurs. Tous les investissements que vous devrez consacrer à l’EPR, si vous poursuivez dans cette voie, ne seront plus disponibles pour de la recherche et du développement du côté des autres types d’énergie. S’engager sur la voie d’EPR c’est se menotter, côté production d’énergie, pour au moins 50 ans. Vous aurez mis tous vos oeufs dans le même panier: démolition des anciens réacteurs, disposition de tous les déchets s’y rattachant, recherche et développement sur les nouveaux réacteurs pour s’assurer qu’ils seront sécuritaires et performants, construction de ces nouveaux réacteurs, nouveaux problèmes au niveau de la sécurité et du fonctionnement… et plus rien dans les poches pour explorer et exploiter de nouvelles voies.

traction0

Il me semble que vous êtes un grand naïf, vous croyez que les alouettes rôties au soleil de l’Afrique vont nous tomber gratos et prêtes à grignoter, c’est un beau rêve, mais regardez seulement ce que le pétrole à permis dimanche dernier aux Royaumes Arabes Unis, je parle de formule 1 et ses dépenses colossales et pour vous, dans quelques années nous allons avoir une électricité propre venant en droite ligne des déserts africains ? Allons soyons un peu sérieux, le père Noël n’existe pas et tous nos petits en sont maintenant conscients, alors s’il est doux de rêver, il faut parfois retrouver le plancher des vaches ! Sans rancune !!

traction0

Bonjour, Je ne puis être d’accord avec vous car, toutes les personnes s’interessants à l’actualité, non pas celles des jt et autres menteurs, savent pertinement bien que ces attaques du 11/09/2001 sont “bidons”. Par contre, où je vous rejoins, c’est sur le fait qu’il est certain que nous sommes ultra-vulnérables, il suffit de faire sauter quelques transfos, je ne parle même pas de centrales de production et tout est paralysé, un os pour le chien, j’ai vécu cet été une panne d’une journée et bien c’est la cata !! Qu’en serait-il au niveau production d’un pays ? Nous sommes des géants aux pieds d’argile, un mauvais vent et nous sommes par terre, rançon de la “modernité” !!!

Pastilleverte

propre, pas chère, d’une technologie éculée : la modération, c’est à dire éviter les gâchis, changer les comportements, moins chauffer marcher plus à pied ou à vélo etc etc … Euhhh qui commence ? et en attendant, hélas, trois fois hélas, le nucléaire, mais de préférence la filière thorium; Au fait toujours aucun “spécialiste” éminent intervenant puits de science n’a d’informations sur cette filière ? Tout ce que je sais, c’est qu’elle n’a pas été développée tout simplement parce que le nucléaire civil est fils du nucléaire militaire, et que les bombinettes ne peuvent pas marcher avec du thorium, par ailleurs abondant, moins radioactif et donc non  “proliférable”.

michel123

Ces affirmations péremptoires sur une filière qui nous assure 80% de notre mixt énergétique au prix le plus bas d’europe sont vraiment fatiguantes . Inutile de rappeller les chiffres : 5ct le kw pour le nucléaire , 8ct pour l’éolien  terrestre et 15 ct pour l’éolien off shore , avec en plus le besoin de créer de structures  d’accumulation de l’énergie (stations de pompage turbinage , trés efficaces mais chères , quasi inexistantes pour l’instant et posant le problème de leur implantation : sites favorables peu abondants ) Je ne parle pas du solaire thermoelectrique 20 ct euro et photovoltaique 60 ct euro payé aux particuliers Alors bien sûr il faut développer la filière éolienne qui est presque rentable mais qui est mal acceptée par les résidents de proximité et qui dans l’état actuel n’est pas en mesure d’étancher notre soif toujours plus grande d’énergie( manque de sites terrestres suffisants) à moins de couvrir la france de 50 000 à 100 000 éoliennes de 5 mw crête (5mw = 1mw en moyenne ) , ce que les français n’accepteront jamais. l’epr est une centrale tout à fait classique dans laquelle ont été ajoutées des structures de sécurité inovantes : double enceinte avec filtre à sable en cas d’incident sérieux , zone de récupération du combustible fondu sous la cuve en cas de fonte du coeur , le tout protégé par cette fameuse double enceinte qui met le réacteur à l’abri d’une chute volontaire d’avion , ce qui n’est pas le cas des autres centrales en service. les déchets sont pour la pluspart transformables par transmutation en produits non radioactifs ou en produits à faible durée de vie  dans les centrales ce 4ème generation, certains de ces  déchets sont en fait carrément des combustibles que l’on peut tout simplement brûler dans les futures centrales à neutron rapides. toutes ces techniques nous assureront la disparition de ces polluants qui terrorisent nos écologistes peu au fait de toutes ces avancées. N’oublions pas la filière au thorium qui n’a pas encore été exploitée ( un essai en inde) , il y a beaucoup plus de thorium que d’uranium , mais elle  favorise la prolifération nucléaire militaire. La 4 ème génération qui nous met à l’abri  au niveau énergétique pour à peu prés 300 ans . Mais bien sûr il ne faut pas mettre tous ses eufs dans le même panier et favoriser les énergies réellement renouvelables.  MC

Juju3555

Le nucléaire est le pillier de l’électricité française, pour le moment il est impossible d’envisager de sortir rapidement de ce secteur tout d’abord car EDF et AREVA ont trop d’intérêt financier et trop d’investissement à rentabiliser et surtout car il est impossible de creer rapidement un réseau décentralisé encore une fois question financière mais aussi car c’est pas la politique de la france, le seul moyen c’est de sensibiliser les gens, consommer moins et installer des moyens de productions chez soit (tant qu’il y a des aides). Enfin il va falloir quelques dizaines d’années avant de sortir d’un nucléaire et encore si l’Etat le souhaite.

christian

N’soyez donc pas z’ironique. Je crois avoir déjà parlé de ce sujet ici même. Que peut-on dire sur le thorium aujourd’hui ? 0- option immédiatement praticable, comme l’on fait les allemands par le passé : charger un REP avec un peu de thorium en plus de l’uranium. Faut que les autorités de sûreté soient d’accord. 1- la carte des ressources naturelles indique quels sont les pays qui ont des programmes clairement affichés : Inde, Norvège. Mais ça patine pas mal, faut pas se le cacher, pour le réacteur comme pour l’aval du cycle. Pour la partie traitement du combustible, on ne voit pas venir grand chose. Le procédé existe déjà (THOREX, transposition du PUREX aqueux pratiqué à la Hague), mais il est largement perfectible. Et puis il y a une autre possibilité : le traitement pyrochimique, qui serait sérieusement plus compétitif. Les Norvégiens promettent depuis 2 ou 3 ans de mettre les bouchées doubles là-dessus… 2- A propos de 4ème génération, y’a pas que le CEA (qui tient la ligne du réacteur rapide sodium, certes franco-française, mais c’est bien naturel, on lui reprocherait le contraire). Il faut regarder l’activité du CNRS, et au delà d’Euratom. Les concepts américains des années 60 ont été profondément revisités. L’option actuellement défendue par l’Europe, au sein du forum international Generation IV, c’est celle d’un réacteur refroidi aux sels fondus, au thorium, non-modéré, surgénérateur.  Le plus gros contributeur au développement, c’est… la France. Mais rien n’est à attendre avant 2020-2025 (au stade proto). Tout ceci pourrait fort bien s’accélérer en cas de rupture du business as usual : choc pétrolier, programmes ambitieux Chinois ou autre, montée brutale de l’océan, conflit,…

Don

maintenand, le nucleaire va montrer sa vrai face, dette, polution, cout, accident, scandale, dementellement impossible, EPR usine à gaz et le tout alors que les energies renouvelable seront moins cheres que l’atome…

Propv

Si je comprends correctement ce qu’est Desertec, on va produire de l’électricité dans le désert et faire en sorte de l’acheminer jusqu’à chez nous. Je suis un pro EnR convaincu mais là, je m’interroge sur la dépendance energétique que ca crée et le transport à grande échelle…

Denlaf

( pour Don)  Je dois admettre avec une grande satisfaction que je suis 100% en accord avec ton commentaire. Quand on évalue le problème sous tous ses angles,  comment pourrait-il en être autrement? Bien sûr, il ne faut  être ni pro ni anti pour réagir en toute lucidité de la manière dont vous l’avez fait. J’accepte le fait que tous ne seront pas en accord, mais que voulez-vous? On ne peut pasd plaire à tous et à son père…

Pastilleverte

@ christian : c’est un plaisir renouvelé de lire vos explications. Si je comprends bien, le développement de la filière thorium est avant tout une question de volonté politique (comme les autres filières, et pour cause) @propv : vous aimez les lignes HT ? Vous allez adorer les lignes THT, les champs ‘éloiennes et les “cactus héliotropiques” de nouvelle race fleurissant dans les déserts. Au fait, la chaleur induite par les grandes centrales  PV, en attendant de la “récupérer”, ne contribuera t elle pas au réchauffement climatique anthropique ? Ce serait une forme raffinée de l ‘humour  écolo réchauffiste(humour noir ou vert, c’est comme on veut)

christian

Pamina dit à juste titre :

michel123

Ce projet desertec est un projet trés intéressant qui devrait voir le jour pour l’afrique et éventuellement pour l’europe car en raison du rencherissement inevitable du pétrole et du gaz la production d’électricité par voie thermosolaire deviendra la solution la moins chère dans ce genre de pays saturés de soleil et de chaleur. Ne parlons plus du nucléaire dans ce genre de région  : impossible de laisser des produits radioactifs et des technologies pouvant ammener une prolifération nucléaire militaire dans ces régions dont la stabilité politique  n’est pas parfaite. Il faudra par contre éviter d’utiliser l’eau en échappement libre en sortie de turbines , la récupérer et la condenser pour réutilisation en cycle fermé , car la technologie la plus répandue actuellement  la gaspille et serait totalement inadaptée dans ce genre d’endroits (technologie un peu plus chère ) Quand à la dépendance énergétique , il est évident qu’il y a un risque et que pour nous l’éolien off shore est la meilleure solution puisque sur terre il n’y aura jamais assez de place sauf si l’on accepte de défigurer tous nos paysages par des dizaines de millier d’eoliennes. Reste l’energie geothermique thermoélectrique inépuisable mais trés chère en investissements

traction0

Bonjour, exactement comme vous, je pense que ce projet Desertec est un des plus gros canulars de ce siècle, il suffirait de couper quelques câbles et, pffuit plus d”énergie en Europe du moins en France et en Belgique !! Projet insensé s’il en est, je crois que les réflexions sont de moins en moins à l’ordre du jour quand les discussions sont axées sur l’énergie !! Plus dépendant que çà, tu meurs !!!

michel123

lorsque l’on sait que l’électricité nucléaire en sortie de centrale est facturée moins de 5ct d’euro le kilowatt et qu’il est payé au français possesseur de quelques m2 de panneaux photovoltaiques plus de 60 ct d’euro le KW on voit qu’il y a de la marge.

traction0

D’accord avec votre point de vue sur la production photovoltaïque, ce n’est pas la panacée non plus et pour revenir au projet Desertec, il peut être intéressant pour les pays proches de ces centrales, mais pas du tout pour nos pays européens !

Inter

Vivons intensément l’instant présent… demain n’est plus très sûr. Chaque fois que l’on évoque l’effondrement économique (avec populations affamée), je pense à ces engins de mort aggravée que sont les centrales. Plus personne pour les gérer, les surveiller! Il sera bien temps de penser au recyclage! Mais j’oubliais, ne soyons pas négatifs! La France est éternelle.

29
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime