Les plus grands projets d’éoliennes offshore se trouvent au R-U

Le Royaume-Uni possède sept des dix plus grands projets d’éoliennes offshore de méga-capacité au monde, selon GlobalData

Le marché mondial de l’éolien offshore devrait croître à un taux annuel composé de 16,2 % entre 2019 et 2030, pour atteindre une capacité cumulée de 142 gigawatts (GW) d’ici 2030, contre 23,2 GW à la fin de 2018, selon GlobalData, une société de données et d’analyse de premier plan.

Actuellement, les plus grands marchés du développement de l’éolien en mer sont le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Chine, le Danemark et la Belgique – représentant près de 93 % de la capacité éolienne offshore installée.

Le Royaume-Uni, qui possède environ 35 % de la capacité éolienne offshore installée dans le monde, se taille la part du lion dans la liste des plus grands projets offshore, suivi par les Pays-Bas, la Chine et l’Allemagne. Parmi les dix plus grands projets offshore, sept sont situés au Royaume-Uni, représentant plus de 74 % de la capacité totale de ces projets.

Le plus grand projet au monde, Hornsea One, qui n’est pas encore entièrement mis en service, a vu l’installation de la première turbine et le raccordement au réseau au début de 2019 et a maintenant une capacité active de plus de 1GW.

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Le Danemark et la Belgique se classent respectivement en troisième et quatrième position. Toutefois, ces deux pays ne sont pas représentés dans la liste des dix premiers projets. Le plus grand projet éolien offshore au Danemark est le Horns Rev 3 (407MW) et en Belgique, le Norther Wind (370MW). Toutefois, d’ici 2030, le classement changera considérablement, la Chine se plaçant en tête, suivie du Royaume-Uni, de l’Allemagne, des États-Unis et des Pays-Bas.

Ankit Mathur, responsable de la pratique de la puissance chez GlobalData, commente : “Nous assistons au début d’une véritable mondialisation de l’industrie éolienne offshore, qui s’étend au-delà des marchés européens. Un certain nombre de pays émergents ont mis en place des plans ambitieux pour marquer l’industrie mondiale de l’éolien offshore. Des pays tels que Taïwan, la Corée du Sud et les États-Unis sont susceptibles de devenir des marchés de gigawatts au cours de la prochaine décennie.”

Les progrès technologiques, la maturité de la chaîne d’approvisionnement, la facilité de financement et la réduction constante et multiple des coûts ont conduit l’éolien offshore vers des sites plus profonds et des marchés plus nouveaux. Le monopole des marchés européens a été remis en question par les nouveaux marchés émergents, notamment la Chine, Taiwan, la Corée du Sud et les États-Unis“.

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : globaldata.com

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires