Les premières journées du solaire auront lieu en juin

Enerplan, l’association professionnelle de l’énergie solaire, organise pour la première fois en France les journées européennes du solaire les 16 et 17 mai 2008.

Cette campagne européenne pour l’énergie solaire a pour but de sensibiliser le public aux atouts de l’énergie solaire.

Les journées européennes du solaire sont organisées dans le cadre du projet européen European Solar Day, soutenu par la Commission Européenne, par l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la Slovénie, ainsi que la Suisse.

L’objectif est de mobiliser en Europe plus de 100 000 citoyens sur le thème du solaire (sur environ 4000 événements).

L’association professionnelle de l’énergie solaire invite les Espaces Info Energie (EIE), les installateurs et industriels du solaire, les collectivités, les associations, les écoles et universités, mais aussi les architectes, les acteurs de l’énergie et de l’habitat, les banques, les médias… à participer à cet événement et à se mobiliser pour organiser des manifestations à l’occasion des journées européennes du solaire.

Plusieurs centaines de manifestations sont prévues partout en France, pour informer le grand public et les décideurs sur les possibilités d’utilisation de l’énergie solaire et démontrer ses multiples intérêts.

La campagne, soutenue par la Commission Européenne, est organisée en France par Enerplan, en étroite collaboration avec la branche solaire. L’ADEME, Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, et Qualit’EnR, Association pour la qualité d’installation des systèmes à énergies renouvelables sont partenaires de cet événement.

Afin de couvrir l’ensemble du territoire et de créer un mouvement national, Enerplan sollicite des partenaires parmi les institutions, les régions, les ONG, les associations, les opérateurs énergétiques, les industriels du solaire, les médias…

Tout type de manifestation visant à mieux faire connaître l’énergie solaire au grand public est concerné :

opérations portes ouvertes dans les usines et les entreprises du solaire, journées d’information sur le solaire dans les communes ou chez les professionnels, expositions sur le solaire dans les écoles,  visites d’opérations solaires par les installateurs ou les EIE, projets solaires dans les universités, flash info solaire dans les médias spécialisés ou locaux, débats, rencontres, forums…

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Francois

Une brève tirée du blog de l’énergie : ca me rassure de voir que je ne suis pas le seul à classer le PV en technologie encore émergente, et que le potentiel de baisse de coût reste fort (ainsi que le potentiel d’amélioration des rendements…)Photovoltaïque-DuPont: ce chimiste américain a décidé d’ouvrir une usine de production de composants pour l’industrie photovoltaïque en Chine, à Shenzen. DuPont y produira le Tedlar® qui est un film transparent de PVF qui protège les panneaux solaires et la pâte de fixation conductrice Solamet® qui sont deux produits largement utilisés dans cette industrie. La Chine et l’inde vont rapidement monopoliser les chaines d’assemblage de cellules solaires en panneaux. Elles nécessitent en effet beaucoup de main d’oeuvre et de manutentions. Les lignes d’assemblage françaises ou allemandes vont rapidement se trouver en porte à faux face à ces ateliers de sous-traitance. D’après un article paru dans le Nikkei Electronics la courbe d’expérience empirique des panneaux solaires montre que les coûts sont réduits de 80% pour chaque doublement des productions cumulées. L’accélération des productions annuelles devrait donc s’accompagner d’une formidable réduction des coûts d’ici à 2010 ou 2011.

Francois

Juste pour dire que l’on espère que le particulier va bénéficier en bout de chaîne des baisses de coûts.Car pour les chauffe eau solaire qui débarquent de chines, la filière Française  du grossite à l’installateur n’a absolument pas répercuté la baisse des coûts au particulier, puisque les marges ont été augmentées d’autant ( à la différence de l’Allemagne).D’ailleurs, quand le taux de crédit d’impôt est passé de 40 à 50%, toute la filière française a augmenté du  même montant ses marges, le particulier in fine n’en a pas bénéficié…Le PV, c’est cher, surtout quand les intermédiaires font des marges qui rappellent la grande distribution, ou les compagnies de traitement d’eau…

2
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime