Netflix teste l’hydrogène pour des tournages zéro émissions

Netflix teste l'hydrogène pour des tournages zéro émissions

Un générateur électro-hydrogène proposé par Eneria a récemment accompagné le fournisseur de moyens techniques TSF sur les lieux d’un tournage d’une série Netflix dans le parc du château de Courances en région parisienne. L’équipe du tournage a bénéficié d’une électricité zéro émissions, produite par le groupe GEH2® EODev, pour alimenter un système d’éclairage destiné à reproduire les effets d’une nuit de pleine lune.

Une solution adaptée aux contraintes de la production cinématographique

La demande de Netflix a permis à TSF de tester, en conditions réelles, la mise en place d’une solution GEH2® mobile ; le générateur électro-hydrogène étant disposé sur un camion de 19 t qui portait également 44 kg d’hydrogène compressé à 200 bar et une platine de détente. L’installation, totalement mobile, a pu ainsi suivre l’équipe de tournage dans les allées du parc avec une autonomie d’une douzaine d’heures à pleine puissance et une économie potentielle de près de 700 kg de CO2 en comparaison de l’utilisation d’un groupe diesel.

Outre l’absence d’émissions nocives, l’utilisation d’un GEH2®, nativement silencieux, a permis de fournir l’énergie nécessaire à l’utilisation des matériels de tournage sans que celui-ci ne soit perturbé par le bruit du moteur d’un groupe électrogène diesel. La nuit fut ainsi éclairée sans nuisances par un ballon HMI Daylight de 18 kW simulant la lumière de la lune pour accompagner les acteurs aux abords du château.

Cette première expérimentation prometteuse conforte TSF dans la construction de son offre hydrogène à destination de l’industrie du cinéma et permet à Netflix d’envisager de futurs tournages zéro émissions.

Une perspective d’autant plus cruciale que de nombreuses zones, en particulier urbaines, deviendront à faibles émissions (Zone Faibles Emissions ou ZFE). Qu’il s’agisse de chantiers de construction ou de tournages de films employant habituellement des groupes électrogènes diesel, le GEH2® a su démontrer son efficacité comme de son efficience énergétique dépolluée.

Dans ce contexte, il faut également rappeler que le CNC (Centre National du Cinéma et de l’Image Animée), organisme gouvernemental qui alloue, entre autres, les crédits de l’État pour le développement de projets télévisuels, a établi en 2021 une feuille de route pour prendre en compte l’impact environnemental des productions auxquelles il contribue financièrement ; une feuille de route dont les modalités seront définies précisément cette année, avec des obligations applicables à partir de 2024.

L’ouverture de nouvelles perspectives

Equipé d’une pile à combustible Toyota de 70 kW, couplée à une batterie de 44 kWh qui gère les pics de puissance, le groupe électro-hydrogène GEH2® permet de produire de l’électricité décarbonée au plus près des besoins et se montre particulièrement pertinent pour ce type d’usage hors réseau. Il est assemblé sur une chaîne de montage dédiée sur le site industriel d’Eneria à Monthléry (91) en France. La puissance disponible ne se limite pas aux 100 kVA d’un seul module car la combinaison de plusieurs GEH2® peut permettre de dépasser 1 MVA de puissance nominale.

« C’était une super expérience. Je pense que beaucoup de gens dans le milieu du cinéma ne savent pas encore quel est le potentiel de ce type de solution, et nous sommes fiers d’être précurseurs en la matière » a commenté Danys Bruyère, Directeur Général Adjoint Technologies chez TSF.

« Jusqu’à maintenant nous proposions le GEH2® en mode stationnaire. La demande de Netflix auprès de TSF nous a permis de mettre au point une solution mobile tout à fait pertinente pour le cinéma, mais pas que ! D’ailleurs, nous avons déjà reçu des sollicitations aux Etats-Unis et au Canada pour des applications similaires mais aussi pour la recharge de véhicules électriques hors réseau. » a déclaré Anthony Vernizeau, Responsable des Ventes chez EODev.

« C’était une première en version mobile ; mais comme à son habitude, le groupe GEH2® a une nouvelle fois démontré qu’il pouvait répondre à toutes les attentes sans problèmes et quelles que soient les circonstances. Nous sommes confiants dans le fait que la transition va s’accélérer et nous sommes convaincus que l’hydrogène et les solutions électro-hydrogène propres développées par EODev vont devenir incontournables pour de nombreux secteurs. Nous investissons pour l’avenir. » a conclu Laurent Orvoën, Responsable Commercial Développement Nouvelles Énergies chez Eneria.

À propos de TSF

Acteur cinématographique majeur en France et en Europe depuis sa création en 1979, le groupe TSF n’a eu de cesse, au fil des ans, de répondre avec précision aux besoins des professionnels du cinéma, en leurs fournissant du matériel issu des dernières innovations technologiques. De la caméra à la régie, de la lumière aux véhicules, en passant par la machinerie ou la data, le groupe TSF a bâti son offre sur la variété des activités et sur une gamme de prestations satisfaisant tous les impératifs de la production cinématographique et audiovisuelle.

À propos du GEH2

Après plus d’une année de tests et l’obtention des certifications, le groupe électro-hydrogène GEH2® d’EODev permet de produire de l’électricité au plus près des besoins, sans pollution, sans émission de CO2 ni de particules fines et sans déchets. L’utilisation combinée d’une pile à combustible et d’une batterie Lithium Ion Fer Phosphate permet de réduire massivement les émissions sonores et offre un démarrage instantané. Cette combinaison de puissance permet au groupe EODev–GEH2® de délivrer près de 80 kW d’électricité et son système de double adduction d’hydrogène autorise un fonctionnement en continu. Selon les besoins de puissance, des boitiers de communication permettent de paralléliser plusieurs GEH2® mais aussi de les associer à d’autres groupes traditionnels (diesels, gaz, etc…), ainsi qu’au réseau pour réaliser la production d’électricité en mode ’peak shaving’ tout en réduisant les émissions de CO2.

À propos d’EODev

EODev (Energy Observer Developments) est une jeune PME innovante française fondée en 2019 dans le but d’accélérer la transition énergétique avec des solutions industrielles durables, fiables et accessibles utilisant l’hydrogène. En particulier, EODev figure parmi les leaders en conception et industrialisation de systèmes de production d’électricité zéro émission avec ses groupes électro-hydrogène GEH2® pour des applications stationnaires et REXH2® pour des applications embarquées. La société a levé 40M€ au cours des dernières années et regroupe aujourd’hui 60 personnes réparties sur trois sites en Île-de-France et région lyonnaise où elle réalise l’ensemble de sa production.

À propos d’Eneria

Eneria, filiale du Groupe Monnoyeur, est un spécialiste des solutions de production d’énergie et de motorisation. Concessionnaire exclusif de Caterpillar en France et à l’étranger, Eneria a développé une expertise et un savoir-faire reconnus autour de l’offre de solutions énergétiques clé en main. Eneria conçoit les installations, les met en place et assure leur maintenance. Eneria peut intégrer un large panel de produits tels que groupes électrogènes diesel et gaz, onduleurs, motorisations pour des applications marines, industrielles et pétrolières, panneaux photovoltaïques, panneaux solaires thermiques, chaudières biomasse, systèmes hybrides avec stockage. Dans tous ces domaines, Eneria dispose de la meilleure expertise en termes d’optimisation énergétique ou de respect de l’environnement et accompagne ses clients au quotidien, et dans la durée, au travers de contrats de performances. Présent sur 9 sites en France, et dans 5 autres pays, Eneria emploie près de 900 collaborateurs (dont 540 en France), pour un chiffre d’affaires annuel de 280 M€.

[ Communiqué ]
Lien principal : www.tsf.fr
Autre lien : www.eneria.com

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
lionel-fr

Belle performance. Reste à trouver un point de charge à proximité, ce qui deviendra plus facile à mesure que ceux-ci apparaissent sur le territoire. Je serais curieux d’en savoir plus sur le réservoir de stockage 200 bar. Bravo en tous cas à ceux qui bravent les soucis de démarrage de cette filière.

1
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime