Taxe : EnBW menace de fermer des centrales nucléaires

Le PDG du groupe d’énergie allemand EnBW a menacé dans un entretien publié hier dans le quotidien Handelsblatt, de fermer des centrales si le gouvernement allemand avait dans l’idée de trop taxer l’énergie nucléaire.

"Notre principe de fonctionnement des centrales ne s’applique que si c’est raisonnable d’un point de vue économique", a dit Hans-Peter Villis.

Cette nouvelle taxe sur le combustible nucléaire constituerait une sorte de compensation suite à la décision du gouvernement de prolonger la durée de fonctionnement des 17 centrales allemandes.

Le gouvernement fédéral espère ainsi récupérer 2,3 milliards d’euros par an, de la part des quatre exploitants de centrales nucléaires (Eon, RWE Vattenfall et EnBW) du pays, afin d’assainir les finances publiques.

En 2050, l’approvisionnement en énergie renouvelable représentera plus de la moitié de la consommation d’énergie, 80% de l’électricité sera produite à partir de sources renouvelables et 60% à partir de la chaleur. Dans le même temps la consommation d’énergie aura été réduite de moitié.

A la question "comment l’approvisionnement en énergie doit elle être assurée à moyen terme en Allemagne", le sondage Forsa publié mercredi pour le compte du magazine "Stern", révèle que 13% des allemands sont pour la construction de nouvelles centrales électriques au charbon, 21% étant en faveur de l’importation de plus de gaz provenant de l’étranger, 39% en faveur d’une utilisation prolongée des centrales nucléaires existantes.

A noter que 21% restent contre le charbon, le gaz et l’énergie nucléaire pour combler le déficit énergétique.

Une seule minorité d’Allemands estime que l’on peut complètement se passer d’énergie nucléaire. Quatre citoyens sur cinq (79 % ) et même 61 % (s’ils sont supporters des verts) indiquent que l’énergie nucléaire sera nécessaire pendant un certain temps encore.

** sondage Forsa – échantillon de 1003 personnes.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guydegif(91)

Quézako? Repris du texte ci-dessus ! L’Allemagne se lancerait-elle dans la géothermie à outrance? ou alors qu’est-ce à dire  “… 60%à partir de la chaleur” qui est très vague et vaste…. C’est bien de la “chaleur”, même de la “vapeur” qui peut faire tourner les turbines entrainant les générateurs productuers de courant, qd ce n’est pas des turbines gaz, et cette “vapeur” peut être générée avec du Nucléaire, du Charbon, de la Lignite, mais aussi de la biomasse bois ou biomasse végétale… Donc demande à être précisé svp ! Espérons que ce n’est pas avec plus de charbon / lignite….qui serait rétrograde en GES, à moins de capter CO2 et particules émis ! Wishfull thinking ! A+ Saluations Guydegif(91).

Dan1

Là, je trouve les allemands très forts : Ils veulent taxer les centrales nucléaires pour récupérer deux milliards par an, alors même qu’ils dépensent précisément cette somme d’argent pour subventionner la production du charbon ! Ensuite on nous serine que les émissions de CO2 de la France seraient bien plus importante qu’on le dit, à cause justement de nos importations… notamment venant d’Allemagne (48 Mt) ! Et là on marche pas un peu sur la tête. Ca va devenir grandiose. Vous aurez noté qu’en France, l’Etat arrive aussi à récupérer deux milliards d’Euros par an grâce au nucléaire, mais c’est en qualité d’actionnaire d’une grande entreprise publique dont il exige dividendes. Et les Allemands, ils ont pensé à la taxe carbone ? Ils devraient bien trouver les deux milliards en taxant les émissions de leurs centrales à charbon-lignite. Disons qu’en taxant la tonne de carbone émise à 13 Euros, les allemands devrait facilement trouver plus de 3 milliards d’euros par an rien qu’avec leurs centrales électriques les plus polluantes. En plus ce serait vertueux, puisque les produits “manufacturés au charbon” seraient un peu plus chers… et les français seraient un peu poins enclin à les acheter.

michel123

même si les allemand mettent le paquet sur l’énergie éolienne qui est la seule sinon rentable du moins raisonnable , ils n’arriveront jamais à compenser le non renouvellement de leur parc nucléaire , surtout si une grande partie du chauffage et du transport se reporte sur l’électricité. Ce qui doublerait ou plus leur consommation électrique . Nous verrons bien comment ils s’en tirent… . Je ne parle même pas du photovoltaique qui pour l’instant reste exorbitant , peu pratique et necessite des tructures d’accumulation fort chères .

3
0
Laissez un commentairex