Un système solaire hybride, photovoltaïque & thermique

La société canadienne "Conserval Engineering" a annoncé la sortie de son nouveau produit, le "SolarDuct PV/T", un ensemble de panneaux solaires photovoltaïques (PV) assez particulier qui associe à la fois un système de captage solaire et thermique.

En effet, les panneaux solaires en charge de produire l’électricité sont installés sur des collecteurs métalliques dont l’excédent de chaleur sera canalisé dans le système de chauffage du bâtiment.

L’extraction systématique de la chaleur à l’arrière des modules photovoltaïques améliore l’efficacité opérationnelle du système, d’environ 10%. Cette combinaison contribue à un meilleur rapport coût-efficacité du système de cogénération. Enfin, outre la facilité d’installation du module PV, l’angle d’orientation est réglable afin d’obtenir un meilleur rendement solaire.

"Conserval Engineering" estime que le "SolarDuct PV/T" peut atteindre une efficacité opérationnelle globale de plus de 50%, réduisant ainsi la durée du retour sur investissement.

Un système solaire hybride, photovoltaique & thermiqueL’efficacité d’un module PV est située généralement entre 8 et 15 %. L’accumulation de chaleur à l’arrière des modules PV réduit la production d’électricité de 0,4 à 0,5% pour chaque degré dépassant la température critique de 25°C. Etant donné que la structure des toits peut atteindre une température assez élevée (sup. à 90 degrés celcius), le rendement d’exploitation sera alors plus bas que la puissance nominale théorique annoncée.

Voici quelques un des avantages présentés par "Conserval Engineering" :

  • Améliore le taux de retour sur investissement
  • Génère de l’électricité et de l’énergie thermique
  • L’efficacité opérationnelle globale est supérieure à 50%
  • Les cellules photovoltaïques déchargées de la chaleur produisent davantage d’électricité.
  • Le système de soutirage de chaleur sert de support pour l’installation des modules PV
  • Participe à la réduction des émissions de CO2

 Un système solaire hybride, photovoltaique & thermique

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fredhu

Cela fait quelques années que je m’intéresse de très près à un système de “toit capteur” développé et utilisé par les japonais (plus de 10 000 maisons déjà équipées, si je ne me trompe pas). Je vais tâcher de l’appliquer pour ma future maison passive …Plus d’info sur http://www.omsolar.net, site en japonais et en anglais, mais les schémas sont suffisamment explicites  pour les non-pratiquant de ces langues.Cette application canadienne du panneau PV “refroidi” par l’air qui servira à chauffer le logement est une mise en application “timide” de ce principe OM Solar. Pourquoi juste des boites posées sur le toit ? Pourquoi ne pas concevoir un toit intégralement recouvert de panneau PV et dont on récupérerait l’air chaud selon le principe OM Solar ?Le systeme OM Solar est protégé par un brevet, mais il a été développé par une association qui met le principe à disposition du public (japonais, pour l’instant, pas “d’exportation” en Europe à part un lotissement en Hongrie …), mais ce principe cumulé à une surface intégrale PV me semble suffisamment attrayant pour qu’il ne tombe pas aux oubliette …

Guydegif(91)

Ai vu site omsolar…très intéressant. Les panneaux PV sont moins efficaces quand chauds.Effectivement, bonne idée en mariant les 2 concepts: – SolarDuct PV / T mettant en oeuvre une prod. élec. + prod. d’air chaud lèchant l’arrière des panneaux PV. Cet air chaud peut être extrait et rejeté à l’extérieur quand chaleur non requise (été). Ne s’occupe pas de l’étanchéïté du toit faite par ailleurs.- OM Solar ne semble avoir qu’un petit bout de PV sans doute pour alimenter un ou des ventilos pour faire circuler l’air chaud du toit vers le bâtiment. Règle l’étanchéïté du toit. ==> Marier les 2 concepts permet de traiter: l’étanchéïté + PV optimisé car refroidi + génération d’air chaud pour le bâtiment, mais…  Réserve : quand soleil est très chaud, on n’a pas trop besoin d’air chaud pour chauffer le bâtiment ! Donc intéressant en intersaison….A+ Salutations Guydegif(91) 

Dan1

Un toit intégralement PV est attrayant tant que l’on a pas parlé d’argent. Pour 100 m2 au sol, un demi toit incliné à 30° fait environ 60 m2 et s’il a la chance d’être plein sud, on met 60 m2 de capteur à 125 Wc au m2 soit 7 500 Wc. l’ennui, c’est qu’à 8 Euros le Wc, il faut investir 60 000 Euros ! et là, il me semble que l’on atteint le plafonnement des subventions d’investissement et de rachat du kWh. A réserver en priorité aux écologistes aisés, sauf baisse vertigineuse du Wc PV.        

fredhu

Guydegif, le concept OM Solar évacue l’air (sur)chauffé en cours d’été  directement à l’extérieur, le “coeur” du systeme est un boitier qui dirige cet air où l’on en a besoin. Il utilise par contre l’air frais de la nuit pour rafraichir les masses thermique à l’intérieur de la maison …Le “bout de PV” n’est là effectivement que pour alimenter le ventilo de circulation de l’air.Dan1, absolument, un toit “intégral” PV est effectivement hors de prix … aujourd’hui.Mais si peu étaient prêt à admettre que le baril puisse passer les 200$ un jour (car il va les passer !), cette réalité confronte chacun de nous à enfin considérer d’autres solutions (il est seulement dommage que cela se fasse aussi brutalement …)De même, le PV reste aujourd’hui un “objet de luxe”, les méthodes de fabrication sont complexes et longues, la demande est importante, donc “muchas pesetas” pour ton Wc !Mais … je ne sais plus le nom … à lancé une usine en Allemagne de production “en continu” avec la technique de l’imprimerie et des coûts (on l’espère !) réduits, la compétition et la prduction de plus en plus de masse devraient (on l’espère !) tirer les prix vers l’accessible, la technologie évolue et progresse avec de meilleurs rendements, … bref, il y a de l’espoir !N’oublions pas que si l’on recouvrait chaque toit de France de panneaux PV, même avec les rendements moyens de 12%, la production équivaudrait à 5 fois (!) la consommation actuelle française (je cite Mr Jancovici, “Le plein s’il vous plaît” et http://www.manicore.com).Je sais: en plein jour seulement, et plein d’autres arguments raisonnés contre la faisabilité, etc …, mais c’est-y pas de l’énergie qu’elle est tentante ?En tout cas, si votre toit vous offre l’életricité pour l’éclairage et les appareils, et le chauffage/rafraichissement dans une même structure, pourquoi hésiter (ok, ok, lorsque le m2 de PV sera au prix du m2 de tuile …) ?

Dj2008

je suis un etudient en 4eme année genie climatique je suis tres interesé par le domaine du solaire  puisque ca fait partie de ma specialitée et j’ai un module qui est appeller LES ENERGIE RENOUVLABLE je demand plus d’information sur ce sujet le plus rapidement possible.merci

Jayjay

Salut le génie, vu ton orthographe c’est bien parti.

solar2g

Bonjour, Permettez moi de rajouter une information sur cette technologie hybride. Dans ce cas on est sur une technologie à air, ce qui permet de chauffer l’air ambiant, mais on le rejete la plus part du temps quand on a pas besoin d’air chaud, comme l’a souligné Guydegif(91). Il existe une autre technique qui consiste à faire couler de l’eau sous le panneau photovoltaïque, par un échangeur thermique. Cette plaque derrière le panneau, refroidie les cellules et augmente ainsi leur rentabilité dans le temps, mais permet aussi de fournir de l’eau chaude sanitaire. La couverture des besoins est de 100% des besoins électriques ( plus rentable qu’un panneau PV classique) et 65% des besoins en eau chaude en forte période d’ensoleillement. Intéressant tout ça !! Pour en savoir plus n’hésiter pas à prendre de l’info sur le site  et sur l’entreprise qui les commercialise en France : http://www.solaire2g.com. A toute!

Solafric

quel est l’avantage sur le prix entre le PV thermique et le PV simple sur le plan de conception de l’installation, rendement et prix?

8
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime