Une stratégie d’économie d’énergie aide les colibris à alimenter leurs longues migrations

Selon une étude publiée dans eLife, les colibris à gorge rubis utilisent la même stratégie d’économie d’énergie pour survivre aux jeûnes nocturnes et constituer les réserves de graisse nécessaires aux longues migrations.

Ces résultats contribuent à prouver une suspicion de longue date parmi les scientifiques qui étudient les colibris. Ils fournissent également de nouvelles informations sur les règles que les oiseaux utilisent pour déterminer s’ils doivent conserver de l’énergie ou stocker de la graisse.

Les minuscules colibris à gorge rubis mangent constamment du nectar sucré pour alimenter les mouvements rapides de leurs ailes qui leur permettent de planer. Pour conserver leur énergie pendant leur jeûne nocturne, les oiseaux peuvent passer à un mode d’économie d’énergie appelé “torpeur” en abaissant leur température corporelle et en ralentissant leur métabolisme jusqu’à 95 %.

Nous voulions savoir si les colibris utilisaient ce même mécanisme d’économie d’énergie pour constituer plus rapidement les réserves de graisse dont ils ont besoin pour effectuer leurs migrations de 5 000 kilomètres entre leurs sites de reproduction en Amérique du Nord et leurs quartiers d’hiver en Amérique centrale“, explique le premier auteur de l’étude, Erich Eberts, étudiant en doctorat au laboratoire Welch de l’université de Toronto à Scarborough (Ontario, Canada).

Afin d’étudier comment et quand les colibris déploient cette stratégie d’économie d’énergie, Eberts et son équipe ont mesuré les variations quotidiennes de la masse corporelle, de la masse grasse et de la masse maigre de 16 colibris à gorge rubis pendant trois périodes : la saison de reproduction, la fin de l’été lorsque les oiseaux se préparent à migrer et la période de migration habituelle des oiseaux. Ils ont également mesuré la consommation d’oxygène des oiseaux à l’aide d’une technique appelée respirométrie afin de déterminer le moment où ils sont passés en “torpeur”.

Pendant la saison de reproduction, les colibris conservaient une masse corporelle maigre et n’entraient en torpeur que lorsque leurs réserves de graisse tombaient en dessous de 5 % de leur masse corporelle. Cette “stratégie d’urgence énergétique” était généralement déployée les nuits où ils s’endormaient avec des réserves énergétiques plus faibles.

Mais à la fin de l’été, lorsque les oiseaux augmentent généralement leur masse corporelle de 20 % pour survivre à la longue migration, ils cessent d’utiliser le seuil de 5 % pour entrer en torpeur. Au lieu de cela, ils entrent en torpeur plus fréquemment et à des niveaux de graisse plus élevés. Cela leur permet d’économiser de l’énergie et d’accumuler de la graisse, même si les nuits deviennent progressivement plus longues. “Nous avons montré que les colibris abandonnent la stratégie d’urgence énergétique à la fin de l’été et commencent à utiliser la torpeur pour accumuler les réserves de graisse dont ils ont besoin pour la migration“, explique Eberts.

Les auteurs ajoutent qu’il pourrait être important d’en savoir plus sur cette stratégie d’économie d’énergie pour la conservation des colibris à gorge rubis et d’autres espèces d’oiseaux migrateurs qui sont confrontés à un stress croissant dû au changement climatique et à la perte d’habitat.

Nos conclusions selon lesquelles les colibris peuvent utiliser la torpeur pour faire face à différents défis énergétiques tout au long du cycle annuel sont importantes pour comprendre les différences dans la façon dont ces oiseaux et d’autres animaux migrateurs qui n’utilisent pas la torpeur pourraient répondre aux futurs changements environnementaux en matière de disponibilité de la nourriture et de température“, conclut Kenneth Welch Jr, professeur associé et président par intérim du département des sciences biologiques de l’Université de Toronto Scarborough, et co-auteur de l’étude avec Christopher Guglielmo, professeur à l’Université de Western Ontario, Canada.

CP
Lien principal : elifesciences.org

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Laissez un commentairex