Energie des vagues : le belge Laminaria lève 2 millions d’euros

Laminaria, une entreprise innovante dans le domaine de la production d’énergie des vagues, a réussi à lever 2 millions d’euros auprès de nouveaux et d’anciens investisseurs.

La start-up basée en Belgique développe des solutions “intelligentes” pour récupérer l’énergie des vagues tout en mettant l’accent sur l’efficacité et la fiabilité. Une version à l’échelle 1/5ème du démonstrateur a déjà été testée avec succès dans la Mer du Nord en 2015.

Ce nouveau financement servira non seulement à améliorer le générateur de conversion de l’énergie des vagues mais aussi à lancer un projet de démonstration à grande échelle au centre européen de l’énergie marine (EMEC) à Orkney, en Écosse.

Prouver la survie du générateur dans des conditions extrêmes reste l’un des principaux objectifs du LAMWEC, un projet financé par OCEANERA-NET et dirigé par Laminaria. L’autre défi consistera à déployer le dispositif (200 kW) à l’EMEC. Laminaria a également remporté avec succès l’appel d’offres MaRINET2, lui permettant d’accéder aux installations d’essai du réservoir de l’Université de Plymouth (GB).

Après avoir fait ses preuves lors de la campagne de tests dans la mer du Nord en 2015, la prochaine étape permettra au démonstrateur d’évoluer dans les eaux agitées d’Écosse et d’être connecté au réseau“, a déclaré Steven Nauwelaerts, PDG de Laminaria. “Les campagnes de tests et de développements ont donné confiance aux actionnaires pour investir dans l’avenir de l’entreprise et soutenir la prochaine étape technologique.

Laminaria a le potentiel de changer la donne dans le domaine de l’énergie océanique. La société dispose d’une stratégie claire de développement pour devenir un fournisseur d’énergies renouvelables à un coût compétitif, à long terme” a expliqué de son côté Roald Borré, responsable de l’équipe d’investissement en capital, chez PMV. « Cela nous pousse à soutenir l’entreprise. »

Laminaria offre un excellent exemple de plate-forme technologique de deuxième génération qui a le potentiel d’avoir un impact vital sur le paysage énergétique maritime. Nous sommes heureux de porter l’équipe Laminaria dans la réalisation de cette ambition“, a ajouté Sofie Baeten, responsable de QBIC II.

Nous nous sommes associés pour la première fois avec Laminaria en 2014 et sommes convaincus que les caractéristiques uniques de Laminaria offriront une technologie concurrente aux énergies renouvelables marines“, a conclu pour sa part Peter De Smet, directeur du CEIP .

* SPEQ II et PMV, et CEIP.

Partagez l'article
  • 8
    Partages

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz