La majorité des Allemands serait-elle pro nucléaire ?

L’hebdomadaire Bild am Sonntag a dévoilé le 14 Janvier 2007 les résultats d’un sondage d’opinion réalisé en Allemagne sur le thème du nucléaire.

Sur la question de la sortie du nucléaire, seuls 17% des allemands interrogés souhaitent que les politiques reviennent sur la décision d’abandon du nucléaire, tandis que 47% se prononcent pour l’arrêt à terme de toutes les centrales.

Mais le sondage apporte quelques précisions : 61% des allemands interrogés se prononcent contre une sortie définitive du nucléaire tant que les énergies alternatives ne sont pas suffisamment développées pour le remplacer.

Ce pourcentage atteint 71% parmi les électeurs de l’union CDU/CSU, 57% parmi les électeurs du SPD et même 83% dans l’électorat du parti libéral FDP.

Sur la question du prolongement de la durée de vie des centrales, 31% des personnes interrogées se sont exprimées en faveur d’une extension de la vie des centrales nucléaires au-delà de la durée convenue en 2000 par la coalition Rouge-Vert. Le gouvernement de l’époque a fixé à 2023 la date limite de mise hors service de la dernière centrale nucléaire du pays.

50% des allemands interrogés estiment que le nucléaire civil représente une menace "faible" voire "inexistante" (ils sont même 54% chez les 18-29 ans). Cette menace est considérée comme "élevée" par 32% des personnes interrogées et comme "très élevée" par 15%.

Rappelons que 29 % de l’électricité produite actuellement Outre-rhin est d’origine nucléaire.

Cette information est un extrait du BE Allemagne numéro 318 du 17/01/2007 rédigé par l’Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com
Partagez l'article

 



Articles connexes

2
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Claude
Invité
Claude

Les Allemands sont en effet pour le maintient de l’utilisation du nucléaire tant que les énergies renouvelables ne seront pas capables de le remplacer . Ceci en opposition avec la décision rouge-vert qui prévoit une sortie du nucléaire à marche forcée . Ce qui ne fait pas des Allemands des pro nucléaires pour autant ! Le titre accrocheur de cet article ne correspond pas à la réalité .

Didier
Invité
Didier

je ne l’aurai pas cru sans le lire