Enerzine

Un système GSM solaire à destination de zones distantes

Partagez l'article

Le fournisseur d’équipements de télécommunications VNL a enfin résolu le problème auxquels sont confrontés les opérateurs de téléphonie mobile dans les pays en voie de développement : comment proposer des services de téléphonie mobile abordables – et néanmoins rentables – aux populations rurales.

Depuis des années, les opérateurs et fournisseurs d’équipements GSM sont confrontés au même problème, à savoir que les systèmes GSM traditionnels n’ont pas été conçus pour relever les défis uniques que représentent les zones rurales vastes : ils sont trop onéreux, leurs coûts de fonctionnement sont trop élevés, ils consomment trop d’électricité et s’avèrent difficiles à déployer (particulièrement dans les zones dépourvues de réseau électrique, desservies par un réseau routier insuffisant et manquant d’ingénieurs formés).

Un système GSM solaire à destination de zones distantesUne station de base WorldGSM est entièrement alimentée par l’énergie solaire, et dispose d’une batterie de secours dotée d’une autonomie de 72 heures (également chargée par l’énergie solaire).

Grâce à l’énergie solaire, WorldGSM réduit significativement les frais d’exploitation des opérateurs de téléphonie mobile – et contribue à un impact environnemental significativement moins élevé. VNL a estimé que les générateurs diesel de secours des réseaux de téléphonie mobile en Inde consomment à eux seuls 2 milliards de litres de gasoil par an.

Établi en Inde, Luke Thomas, de la firme de recherche et de conseil Frost & Sullivan, déclare : « Le marché des télécommunications de l’Inde connaît une croissance inégalée à l’échelle mondiale ; toutefois, certaines zones urbaines ont déjà atteint leur point de saturation. VNL a ouvert un nouveau domaine de croissance des abonnements et des recettes pour les opérateurs en construisant un système GSM commercial – et rentable – permettant de desservir les zones rurales distantes, dotées d’une faible densité. »

Les panneaux solaires employés mesurent 2 à 8 m², et la consommation électrique est comprise entre 50 W et 120 W, à comparer aux panneaux solaires de 200 m² et aux 3000 W requis par les stations de base GSM conventionnelles.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Un système GSM solaire à destination de zones distantes"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Raminagrobis
    Invité

    Ce chiffre me parait surprenant, ça fait 34 000 b/j, à peu près 1.5% de la sonommation de pétrole de l’Inde entière. Sinon, c’est bien gentil de consomme 30 fois moins d’énergie qu’une station gsm habituelle, mais faudrait comparer la zone couverte, si il faut en isntaller 30 fois plus on est pas très avancé.

    wpDiscuz