Vercors : une chaufferie bois pour 875 logements

La copropriété privée « Le Balcon de Villard » – 875 logements et 22 commerces – située au pied des pistes de la station de Villard-de-Lans va transformer une chaufferie fonctionnant au fioul et au gaz butane liquide en une chaufferie bois.

La nouvelle installation sera enrichie d’un élément technique novateur non négligeable mis en place par la société Schmid : un électrofiltre garantissant la plus faible émission de CO² possible, soit moins de 30 mg/Nm3 de fumée, taux inférieur aux normes européennes en vigueur à ce jour.

Amoureux du Vercors et sensibles à la protection de l’environnement, les représentants de cette copropriété ont planché plusieurs années sur l’étude d’un système de chauffage plus économique d’une part et plus écologique d’autre part. C’est ainsi qu’est né le projet de la chaufferie bois qui sera alimentée en plaquettes issues d’exploitations forestières régionales, évitant ainsi l’émission supplémentaire de CO² due au transport et garantissant un impact économique local significatif.

Oubliée l’énergie fossile, la fluctuation de son prix, sa pollution et les risques inhérents à sa manipulation, place au bois et son approvisionnement de proximité !

Pour la gouvernance du projet, le conseil syndical a créé une commission dédiée composée de quatre copropriétaires bénévoles d’expérience. L’ensemble est orchestré par le syndic de copropriété situé à Villard-de-Lans. Entouré du bureau d’étude Alpha JM et du cabinet d’architectes OAP, il assure la gestion des différents aspects techniques des opérations. Forte de cet encadrement et d’une volonté féroce de mener à bien ce projet d’envergure, l’équipe a transmis une demande de subvention à l’ADEME. Cette dernière, qui a particulièrement salué l’exemplarité du projet, a accordé à la copropriété une subvention d’un montant de 877 900 € sur un budget total de 1 450 000€.

Vercors : une chaufferie bois pour 875 logements

 

LEGENDE Chaufferie bois UTSK Schmid :

  1. Entrée du combustible
  2. Poêle à combustion / air primaire
  3. Chambre de combustion
  4. Air secondaire
  5. Foyer de combustion
  6. Entrainement des cendres de combustion
  7. Conteneur à cendres
  8. Voûte de rayonnement variable
  9. Echangeur de chaleur à 3 voies
  10. Porte frontale avec nettoyage auto par pression
  11. Epuration des gaz d’émissions
  12. Entrainement auto des cendres de l’air

En avril dernier, l’assemblée générale des copropriétaires a renouvelé sa confiance au conseil syndical et validé les derniers ajustements financiers. Ainsi l’équipe est-elle prête à engager les travaux dont les premiers coups de pioche seront donnés en ce mois de juin pour un chauffage garanti « éco-responsable » en décembre de cette même année.

La commune de Villard-de-Lans a très favorablement accueilli cette initiative. Elle-même engagée dans le projet C02 NeutrAlp et étudiant une réalisation similaire, la principale station-village du Vercors soutient la copropriété dans cette démarche de développement durable.

Quelques chiffres :

  • Deux chaudières bois de 2000 et 700 kW
  • 6 800 m3 de bois consommés par an
  • 1 580 tonnes de CO² non rejetés dans l’atmosphère
  • Emission de CO² inférieure à 30 mg/Nm3 de fumée
  • Coût de la chaleur réduit à 3cts € au lieu de 5,5cts € avec le fioul
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Vercors : une chaufferie bois pour 875 logements"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Je serais curieux de savoir ce qu’est un électro-filtre et comment il réduit les émissions de CO2.

Blu
Invité

Effectivement je crois que l’article contient une grosse coquille, c’est un filtre à fumée, pas à CO2, ce qui bien sur n’a rien a voir… A part ca, joli projet!

wpDiscuz