Des prototypes d’alimentation de secours font leur apparition

A l’occasion du salon "Eco-Products 2011" qui s’est déroulé à Tokyo du 15 au 17 décembre 2011, la compagnie japonaise Sharp a exposé un prototype d’unité de stockage d’électricité résidentielle, utilisant des batteries lithium-ion (Li-ion) rechargeables.

L’unité de stockage "SunVista" pourra être chargée avec de le surplus d’électricité produite par des panneaux photovoltaïques (PV) ou bien tout simplement par le courant du réseau électrique. Ce dispositif est surtout prévu pour être utilisé comme source d’alimentation de secours lorsque l’alimentation du réseau principal est défaillante.

Alors que Sharp n’a pas encore fixé le prix et la date de commercialisation de son unité de stockage, il semble bien que la capacité du prototype soit d’environ 5 kWh. "Considérant qu’il est utilisé à la maison, la capacité de 5kWh reste appropriée", a affirmé la compagnie.

Des prototypes d'alimentation de secours font leur apparitionPar ailleurs, Sharp cherche encore à déterminer si elle exploitera dans son dispositif, des batteries Li-ion fabriquées en interne ou pas. Elle estime ensuite que les unités de stockage seront vendues en priorité aux ménages possédant des panneaux photovoltaïques.

De la même façon, le concurrent Kyocera Solar a présenté un prototype de "Solar-UPS" (en photo ci-haut), une unité de stockage électrique à vocation résidentielle pouvant être utilisée avec des panneaux photovoltaïques. Le système a été développé en collaboration avec Sanken Electric.

Comme pour Sharp, le Solar-UPS est prévu pour être utilisé principalement comme bloc d’alimentation en cas de panne secteur. L’unité serait ainsi programmée pour récupérer environ 20% de l’électricité générée par les panneaux solaires photovoltaïques.

La capacité de puissance nominale et la capacité de stockage de l’unité principale de "Solar-UPS" sont respectivement 3kVA / 2,1 kW et 333 Wh. Et comme le dispositif fonctionne comme un UPS (alimentation sans interruption), il est possible de passer directement à l’onduleur solaire sans coupure de courant en cas de panne secteur.

Jusqu’à trois modules de stockage d’énergie (jusqu’à 2,1 kWh) peuvent être reliés au réseau. Il faut environ 12 heures pour recharger complètement l’unité principale. Mais le délai de charge dépend grandement du dimensionnement des panneaux photovoltaïques reliés à l’unité. Kyocera Solar n’a toutefois pas encore divulguer de prix ou une éventuelle date de sortie.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trimtab

Un de mes commentaires sur le PV en mars 2009 ! …..”Concernant le ‘stockage’ (pour le solaire en particulier) « qu’est on fait la nuit ? » Dans le cadre d’une installation ‘domestique’ il suffit de ‘décaler’ certaines usages vers les moments ou ‘on produit’. Pourquoi fait tourner sa machine à laver la nuit en heures creuses quand on peut la faire ‘tourner au solaire’ le jour, sans solliciter ‘le réseau’. Ceci demande un peu d’organisation, discipline et contraintes, mais quelle puissance a t on vraiment besoin pour ‘faire tourner’ la maison en ‘stand by’ la nuit. Et s’il faut, pourquoi pas un modeste ‘pack batterie’ pour faire le relais la nuit pour des quelques 100’s de watts pour assurer le ‘stand by’ nocturne, car des ‘packs’ actuellement en développement pour des véhicules électriques ne sont pas des petits ‘bidules’ pour éclairage qu’une lampe ou deux, et pourrait même fournir des 2kw pour mon appoint électrique du chauffe eau solaire quand le soleil a été peu généreux le jour !” I was just ‘reading between the lines’. CQFD ? trimtab

Tech

il existe bien des ups pour les ordis, une version un peu plus grosse pour une maison a évidemment du sens. de plus cela résoudrait le problème actuel, en cas de panne réseau avec les compteurs entrée et sortie,la production photovoltaïque n’est théoriquement pas utilisable! et c’est déjà ce que font indirectement ceux qui utilisent des équipements directement en 12 ou 24 volt (sans onduleur)! à trimtab, je suis d’accord avec vous, j’ajouterai en consommation importante et quasi obligatoire, les frigos et congelos meilleurs voeux aux lecteurs d’enerzine.

Wilfried

Comme toujours, il manque une précision essentielle. Quel est le rendement global du dispositif ? Pour 10 kWh reçus du réseau en alternatif (110 ou 220 volts selon les pays), combien de kWh en alternatif restitués : – après passage par la conversion de l’alternatif au continu et le chargement de la batterie (rendement du chargeur et rendement énergétique de la batterie en charge – pas le rendement coulombique) – après déchargement de la batterie (rendement énergétique de la batterie en décharge) et rendement de l’onduleur (passage du courant continu à l’alternatif) ? A vos documents, si de tels documents existent. C’est tout le problème aussi de la consommation réelle des véhicules électriques. Qui possède un véhicule électrique et un compteur électrique dédié à ce seul usage pour mesurer la consommation électrique réelle selon le type d’utilisation (ville, route) la vitesse, la saison (chauffage en hiver) …

Tonys

En effet rien de révolutionnaire. Il manque surtout le prix d’un tel appareil produit en série. La technologie est maitrisée depuis bien longtemps sur tous les appareils électroniques portables (pc, téléphones) et on peut dire que le prix des batteries n’a pas considérablement chuté. De plus quelle en est sa durée de vie? Sur un PC portable la batterie tient à peu prêt 3 ans…. alors avec une utilisation “écolo-intégriste-autonome” je n’ose imaginer… Je rappelle quand même que la quasi-totalité des automobiles utilisent encore des batteries au plomb, il me semble que seul Porsche ait intégré des batteries lithium-ion pour des questions de masse… Bref le jour ou les batteries lithium-ion de grosse capacité seront généralisées n’est pas arrivé… Enfin, le seul avantage de tels dispositifs serait d’avoir le coût global d’une utilisation vraiment écologique (IE à 100% ENR, isolé du réseau).

Lionel_fr

Cette histoire de bilan carbone est bizarre comme l’est la fameuse “énergie grise” Cela suppose de figer le monde dans son état actuel (toutes choses égales par ailleurs) Fallait il attendre de décarbonner la production électrique pour faire des voitures électriques ? Non évidemment. Dans le cas du Lithium, le MIT propose de doubler la production mondiale en l’éxtrayant de l’eau des centrales géothermiques… Le lithium pourrait donc devenir relativement abondant dans les années qui viennent Le développement industriel fonctionne en multitâche messieurs, le bilan carbone d’un groupe à essence est mauvais mais il suffit de brancher une prise et tout va mieux ! Encore faut-il relier la prise au réseau et cela peut prendre du temps. Entretemps , on fait avec ce qu’on a L’objet de l’installation décrite ici est tout simplement de couper la ligne et de fonctionner de façon entièrement autonome. Cela a du sens dans les sites isolés aujourd’hui mais si les panneaux PV poursuivent leur baisse des prix, de plus en plus de sites auront intéret à s’isoler .. Quant à l’utilisation du 12V 24 V DC, c’est une des contraintes à respecter pour fonctionner en embarqué , les bateaux possèdent cette double alimentation depuis toujours. Le marché existe donc déjà.

Lionel_fr

Cet article du MIT me semble tomber à pic (en anglais): Selon les promoteurs de cette batterie Zinc-air , le coût est divisé par deux par rapport au Lithium pour une durée de vie de 30ans Les batteries n’ont pas fini de faire l’actualité ! Il suffirait que celle-ci soit réalisable à grande échelle pour régler le problème énergétique mondial carrément … Même s’il reste des incertitudes, les recherches au Etats unis sont si nombreuses que batteries ou fuel-cells vont bien finir par redistribuer toutes les cartes au niveau planétaire : y compris en ce qui concerne le pétrole qui reste actuellement le plus grand challenge de l’économie mondiale. Tout ça pour une seule petite rupture technologique de rien du tout… C’est bien payé comme secteur de recherche ! Vous cherchez un job ?

Tonys

Effectivement. On peut supposer que ca va bien évoluer à moyen terme. Surtout quand les constructeurs automobiles vont s’y intéresser. Je reste juste un peu dubidatif quand à l’intérêt d’un tel produit aujourd’hui. Ca se rapproche quand même d’une opération de communication de type “j’empile quelques batteries li-ion et je montre que je peux maintenant offrir un appareil opérationel pour le particulier (sans en préciser le prix)”.

Tech

sans nier l’importance de l’étude des rendements, de l’utilisation des matières premières et de la pollution, vous semblez oublier un paramètre qui je pense compte énormément, c’ est l’autonomisation, la liberté et la sécurité de sites isolés (ou pas!) le travail à domicile via lignes ADSL ou fibre implique une condition de disponibilité électrique primordiale! et le non déplacement au bureau ou sur le site de travail économise d’un autre coté un paquet d’énergies! d’autres me diront, mais moins utiliser son véhicule, c’est moins de fabrication, moins d’usure de routes, mons de radars(là beaucoup moins s’en plaindraient!) et donc moins d’emplois, certainement, mais naissance d’autres emplois , smart grid, réseaux, sécurité, téléconférences, etc, etc, le bilan est extrèmement compliqué à réaliser. cet équipement n’est pas obligatoire, mais certaines assurances ou retraites complémentaires non plus et pourtant beaucoup y trouvent une utilité! le bilan final: travail de bénédictin, bien malin qui se dit capable de le réaliser !!! un rebond fina,l pour les trolls. l’énergie au niveau individuel cela me parait intéressant face aux géants quasi monopolistiques (et gouvernementaux vache à lait) du pétrole du nucléaire, du gaz et du charbon. mais il ne faudrait as que cela se transforme en un autre diktat des fabricants de batteries ou producteurs de lithium par exemple.

Sicetaitsimple

Je suis d’accord avec vous, une bonne batterie de bagnole d’occase, voilà la solution. Basta les géants monopolistiques, basta les Sharp et leur Sunvista….

rouget

“Le rendement Coulombique est le rapport entre la capacité restituée par la batterie complètement chargée sur la capacité apportée pour la recharger. Æ = C(décharge) / C(charge) avec C équivalent à A/s” Ce qui correspond au rendement réel par rapport au rendement théorique, plus important donc, qui correspond à l’ensemble de l’énergie stockée. Pour ceux qui se demandaient. Source :

10
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime