Gros coup de froid sur l’électricité solaire allemand

En Allemagne, chaque propriétaire de panneau solaire est assuré de revendre son électricité à un "tarif garanti" très avantageux fixé par l’Etat, pour une durée de 20 ans. En contrepartie, une révision à la baisse de ce "tarif garanti" est pratiquée tous les ans, le 1er janvier.

Ainsi, le gouvernement allemand vient de décider qu’en plus de cette dégressivité annuelle prévue par la loi, une baisse supplémentaire de 15% sera appliquée pour les panneaux solaires installés sur les toits, avant d’être étendue aux installations au sol, en juillet.

Concernant les panneaux solaires installés sur des terres cultivables, la réduction atteindra même 25%, et ceci dans l’objectif avoué d’éviter un détournement de la destination première des terres agricoles.

L’argument avancé par les responsables politiques (NDLR : idem France et Espagne) pour justifier cette baisse demeure avant tout économique, car le coût intrinsèque des panneaux solaires s’est résorbé depuis l’arrivée massive sur le marché de fabricants chinois. Aux yeux du gouvernement, ce "prix garanti" payé directement sur la facture d’électricité par le consommateur allemand n’est donc plus aussi légitimé.

L’Allemagne a installé rien qu’en 2009, 3 000 MW de panneaux solaires faisant du pays, le premier marché mondial, en terme de capacité. La Chine quant à elle est devenue le premier producteur mondial de cellules solaires, détrônant au passage l’Allemagne.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
14 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Edc

Europe: marché libre et ouvert … c’est vraiment triste de voir que c’est parce que la Chine arrive avec des panneaux bas coût que le coût en Europe doit être revu à la baisse … voilà encore une grave erreur des décideurs européens actuels, qui ne tiennent pas compte que les industriels européens (ici allemands) se font chier à respecter des normes sociales et écologiques, qui font que c’est forcément plus cher !! Ben oui !! Faut savoir ce qu’on veut !!!!! Pour continuer la transition énergétique, alors il faut produire des panneaux solaires ou des éoliennes avec de l’énergie renouvelable et/ou du nucléaire (on a déjà les 2 en europe, alors profitons-en !!). Ce sont alors des produits avec moins de CO2 au final !!!!  C’est le même problème que de produire en Chine des batteries pour voitures électriques avec leurs centrales à charbon !!! Le bilan carbone d’une voiture électrique, sur sa durée de vie, est alors bien pire qu’une voiture à essence produite chez nous !! Non à cette Europe du traité de Lisbone: il faut des frontières à critères environnementaux et sociaux !!!

Cezorb

Lorsque les usines de panneaux auront fermé en Europe, ça coûtera combien au contribuable, simplement pour faire survivre ceux qui auront perdu leur boulôt ?

dede29

 Tout cela est cohérent :c’est la recherche du profit maximum qui dirige tout cela ;l’installation de panneaux solaires se fait surtout  pour gagner de l’argent ( sans quoi on l’utiliserait en autocosommation en ne revendant que le surplus ) .Il est logique que les investisseurs achètent leur matériel ou c’est le moins cher !Tant pis pour les conditions sociales ! Les états prisonniers consentants des accords de libre échange ne font que de timides interventions .

Papoumontchat

Pour abonder avec tous, il faut aussi rajouter le CO2 émis par le transport maritime depuis la Chine, ce qui est le comble pour un produit “développement durable”!; étant en passe d’installer des panneaux sur ma maison, je vais vraisemblablement choisir ceux de PHOTOWATT, seul fabricant français, même plus chers, pour toute ces raisons. Et c’est pour ces mêmes raisons d’Europe Far West que j’ai voté contre Lisbonne (et ça continue avec la taxe carbone sur les industriels…).

Edc

Ou alors l’Europe reste compétitive, mais sur ce modèle là : Super !!! Les mêmes qui trinquent, comme d’hab … dans la guerre économique, ça s’appelle de la chair à canon … alors qu’il y a des solutions politiques viables, totalement étouffées à l’heure actuelle …

Edc

L’europe n’est pas un pays … !!!!! Les Allemands le voudraient, mais sur ce modèle: Super !!! Les mêmes qui trinquent, comme d’hab … dans la guerre économique, ça s’appelle de la chair à canon … alors qu’il y a des solutions politiques viables, totalement étouffées à l’heure actuelle … Quand au “maintien” de l’Allemagne au prix des autres pays (ou de la France), ça n’est plus une priorité pour beaucoup d’eurocitoyens (zone euro) qui sentent venir l’abattoir … on s’en fout de sauvegarder l’Allemagne … merci de convenir que l’Europe n’a pas vocation à avoir sa production d’électricité homogène … c’est toujours ça de prix pour les anti-éoliens  onshore français !!! Vous progresssez !!

Sicetaitsimple

je vois que ça débat autour du coût du contenu “electricité ” dans la fabrication de cellules solaires. Quelqu’un en a-t-il la moindre idée (en pourcentage)? Merci.

marcob12

De mémoire le système allemand de tarification du solaire est conçu à la fois pour accompagner la diminution des prix des panneaux et éviter l’effondrement du marché comme sa surchauffe. Il y a clairement eu surchauffe en 2009. Il y a eu un effet d’aubaine au détriment du contribuable, l’Etat revoit donc sa copie. Il serait de toute façon contre-productif d’installer au plus tôt des panneaux dont les rendements vont augmenter et les prix baisser. Les surfaces équipées le sont pour au moins 20 ans et les surfaces équipables ne sont pas infinies. CQFD

Sicetaisimple

il va pouvoir répodre à ma question précédente. Part du coût de l’electricité dans le coût de fabrication des cellules solaires?

Sicetaitsimple

Chaque fois que je pose une question “technique” à Chelya sur le PV(alors qu’il est un spécialiste et que je ne le suis pas), je n’ai pas de réponse.

chelya

Euh 1) j’ai une vie aussi 2) on a pas gardé les cochons ensemble à ce que je sache 3) quand t’étais petit t’avais maman ? ben moi c’est pas maman. Ceci étant dit, j’ai même mieux que ça (même si ça date): LCI complète pour du cristallin (mono, poly et à ruban) En gros ça doit faire entre 1 et 2 MWh pour 1 kWc de panneaux (un peu plus pour le mono), quasiment toute l’énergie est sous forme d’électricité… Après il faut rajouter l’énergie nécessaire à l’électronique, l’installation et le recyclage évidemment pour arriver à 2 – 3 ans de temps de retour énergétique… Au passage le fait qu’il fallait essentiellement de l’électricité et que le panneau produisait de l’électricité directement c’est aussi ce qui à embrouillé les gens à l’époque où on parlait uniquement d’énergie primaire (norme IEA). Si vous prenez des panneaux des années 80 où il fallait un bon 5MWh d’électricité… En énergie primaire vous pouviez dire : ah ben c’est du réseau électrique alors ça fait 15 MWh d’énergie primaire. Ensuite vous comparez avec l’électricité qui sort du panneau, à l’époque on avait des onduleurs qui était moins efficace donc on va dire 1 MWh/an… et la technique c’était d’utiliser la norme IEA qui indique que les énergies renouvelables (comme l’hydroélectricité ou l’éolien) était considéré comme de l’énergie primaire… Donc 1 MWh photovoltaique était équivalent à 1 MWh énergie primaire… Voilà comment on charge la barque de façon totalement artificielle en multipliant par 3 le temps de retour énergétique…

Sicetaisimple

1) désolé,  mais vous étiez “en ligne” quand j’ai posé ma question à 21:41, je ne pensais pas déranger. Mes excuses. 2) je ne pense pas , en effet…. 3) Ma maman va très bien , merci. Mais quand on intervient sérieusement sur un forum, il faut suivre et argumenter. Si c’est juste pour lacher un jugement et partir comme le font beaucoup, ce n’est pas très constructif (mais j’ai bien noté que vous n’étiez généralement pas dans ce cas si je me réfère à certains débats ….). Merci quand même pour ces éléments. Ma question portait bien sur le coût en éléctricité d’un module, le temps de retour énergétique et l’empreinte CO2 sont liés mais sauf à se terrer dans sa grotte en arrétant de respirer ( cf. une pub qui passe à la télé en ce moment), c’est un débat parfois un peu académique… PS: ca ne m’aide quand même pas à comprendre la fin de votre post de 13:21…A mo avis , l’électricité contenue dans le polysilicium chinois est au moins à 80% d’origine charbon.

gilloustyl

D’apres moi, la production de silicium en Chine se fait -en gros- dans le Sichuan et le Henan. A voir si la source d’energie, dans ces provinces, est dans la moyenne nationale (80% Charbon) ou plus propre.

Sfourne

question ? quelle est la durée de vie d’un panneau et des installations annexes comme les onduleurs qui vont avec? arrive t on a retrouver lenergie quand le panneau est usé qu il a fallut pour le fabriquer? qq un à t il un lien ici avec des chiffres bien documentés ,merci Sébastien

14
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime