IKEA ne vendra bientôt plus que des ampoules et des luminaires LED

IKEA entend soutenir la révolution des LED qui consomment 85% d’énergie en moins que les ampoules à incandescence et durent 20 ans, en convertissant toute sa gamme d’éclairages à cette technologie, d’ici à 2016.

Dans le but de permettre à des millions de gens d’adopter un style de vie "plus durable" au quotidien et de réduire leurs dépenses énergétiques, les ampoules seront vendues au prix le plus bas du marché.

La compagnie suédoise a indiqué également qu’elle remplacera par des LED et d’autres éclairages à basse consommation énergétique plus d’un million de sources lumineuses dans ses magasins.

"Les LED révolutionnent l’éclairage. Dans un contexte où les factures d’énergie des ménages et la consommation énergétique mondiale sont en augmentation rapide et constante, les petites LED peuvent avoir un grand impact. Elles consomment nettement moins que les ampoules classiques et offrent un potentiel considérable en termes d’éclairage de l’habitat. Parce que nous sommes convaincus que chacun doit avoir le droit de mener un style de vie plus durable à la maison, nous mettrons tout en œuvre pour que nos LED soient les moins chères du marché", a déclaré Steve Howard, Chief Sustainability Officer du groupe IKEA.

IKEA propose déjà dans son catalogue une vaste gamme d’ampoules LED qui permettent au consommateur de remplacer les ampoules à incandescence sans changer le luminaire.

Si un million de personnes remplaçaient chacune une ampoule par une LED, les économies en termes d’émissions de CO2 équivaudraient à la plantation de 17 millions d’arbres par an !

Les LED ouvrent d’après IKEA la voie à des possibilités entièrement nouvelles en termes de design : "elles s’utilisent de quantités de façons, fonctionnent immédiatement à pleine intensité et dégagent une belle lumière chaude." Par ailleurs, elles sont sûres à l’utilisation, ne dégagent pas de chaleur et ne contiennent pas de mercure.

Une étude récente effectuée auprès de 6000 consommateurs en Chine, en Russie, en Allemagne, au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Suède (juillet 2012), a montré qu’un grand nombre des personnes ignoraient les avantages des LED. Néanmoins, 60% d’entre elles se sont déclarées intéressées par les LED comme source d’économie d’énergie, dans un contexte où les ménages sont globalement confrontés à une hausse de leur facture énergétique et où l’éclairage représente entre 20 et 25% de leurs dépenses d’électricité.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Laurence

il est vrai qu’avec le coût de l’électricité qui ne cesse de grimper qu’il peut être interessant de remplacer ses vieilles ampoules par des ampoules à technologie led. Un autre avantage de la led est qu’elle se décline en plein de produit original pour agrémenter son intérieur ou son extérieur. Il y a cependant un “hic” à cette faible consommation c’est que le consommateur risque de multiplier ses éclairages et même peut etre en mettre la ou il n’en a pas besoin. Du coup la consommation risque de ne pas baisser pour autant. C’est un peut ce que l’on rencontre dans certaine grande ville le nombre d’illumination croissante sous pretexte que c’est de la led.

maxxxx

… les gens vont se contenter de changer leurs ampoules… ent vont finir dans le noir vu la puissance des sources LED actuelles. En remplacement des spots standard (halogènes GU10 de 35W), IKEA vend déjà une lampe LED… Conso : 3,4 W. Prix 7€. Tout est correct juste que là… mais Puissance : 150 lm… à la place de 500 et quelques pour l’halogène de base.

lienj

Effectivement c’est ce qu’on appelle l’effet rebond… Bonne initiative d’IKEA… Cependant, je trouve toujours bon de parler des ordres de grandeur… l’energie (et CO2) dépensée pour aller acheter ces LED (en voiture, IKEA étant rarement accessible autrement) est très importante au regard de l’économie réalisée avec les LED… Disons que Mr et Mme michu vont chercher ces LED en voiture et font environ 30kM AR pour y aller (et oui IKEA n’est pas installé à tous les coins de rue) et si l’on considère que leur voiture consomme 6L aux 100km (la voiture à 2L aux 100 n’est pas encore dispo) cela fait 2L d’essence dépensés 2L = 20kWh, soit le fonctionnement d’une ampoule classique de 50W pendant 400h (sans compter l’energie grise) Ce petit calcul de coin de table ne prend parle pas d’euros parce que là le retour sur investissement. Conclusion, remplacons nos ampoules au fur et à mesure, mais ne cédons pas aux sirènes du marketing, qui voudraient nous faire remplacer le ampoules un peu trop souvent à mon avis (basse conso, puis led…) Bref c’est toujours intéressant d’y aller sur tous les fronts, mais il ne faut jamais oublier les ordres de grandeur quand on parle d’économie d’énergie…

maxxxx

44 lm/W. Au moins c’est réaliste. Le problème c’est qu’on est bien parti pour faire croire à M. tout le monde que les LED c’est mieux que tout et on va finir par voir des gens remplacer des fluocompactes à 60 lm/W par ça… Voir même en entreprise ou en éclairage public, c’est possible que, sous pression du marketing, des LED médiocres viennent remplacer des lampes à décharges à 80-150 lm/W. On fait vraiment trop de pub et vraiment pas assez d’information sur le sujet.

maxxxx

… que pour les gens qui se chauffent au grille-pain, les gains en efficacité énergétique (lumière, frigo, télé…) ne réduisent la facture que pendant les périodes non chauffées !

Laurence

Pas très cool de profiter de nos commentaires et de supprimer les liens même en no follow. il me semble pourtant que c’est gagnant/gagnant pour vous et vos lecteurs.

Lionel_fr

Il me semble qu’IKEA est suffisament orienté design pour accompagner la migration vers les LED, d’un changement dans la déco intérieure. Là où je suis d’accord avec vous , c’est qu’il est très difficile d’éclairer toute une pièce avec un bulbe acroché au plafond comme on l’a toujours fait. En revanche, la directivité et la compacité des leds permettent de supprimer un accessoire tueur de rendement : l’abat-jour ! Avant qu’un objecteur me rétorque qu’il adore les abats jour, je précise que je m’éclaire aux leds depuis des années et que j’ai gardé des fluo et des halogènes pour le coté pratique (et économique!) Par contre , un distributeur très orienté design comme le suédois IKEA, va faire ce que je n’ai jamais fait : reconcevoir l’éclairage intérieur et faire un meilleur usage des barres de leds, rubans souples voire pourquoi pas, des simulations d’abat-jour en plaçant les leds de part et d’autre de la jupe pour un rendu visuel équivalent mais sans aucune perte….. Sachez néammoins que les détecteurs de présence avec leds permettent de diviser par 3 l’éclairage constant d’un appartement et ça pourrait être encore pire si microsoft s’en mêle avec son logiciel android qui devine de quel coté on regarde…. Tout cela pour dire que la comparaison des leds et de l’éclairage classique a ses limites. Dans mes expériences les plus osées, j’ai testé l’éclairage de premier plan en blanc chaud et l’arriere plan en rouge (rendement 2x supérieur) et j’ai gardé cette configuration car je la trouve à mon goût (fruité) maintenant , charge à IKEA de creuser la tête de ses designers pour rendre des ambiances plus “classiques” mais qui peut le faire mieux que lui ? Les distributeurs classiques ? je ne crois pas. Ils sont trop conservateurs, ils refuseront de changer leurs bulbes jusqu’à leur dernier souffle et peut être même au delà… Par contre les suédois ont un petit quelque chose d’innovant qui pourrait faire la différence. J’attends avec impatience qu’ils lancent des mini-kits PV à installer à coté des volets …

irisyak

400 lumen c’est 4 fois moins que 1600 lmen pour une ampoule de 100w classique. Donc il faut multiplier par 4 le 8 watts soit 32 soit une économie de 1/3 et non de 85% C’est simplement deux fois plus: de 15% à 32% …

Irc

Quid de l’IRC ? Rendement, température de couleur ne sont pas tout…

maxxxx

2 cas de figure : – La led blanche est en fait un assemblage de 3 led quasi-monochromatiques (c’est le cas des led à couleur réglable également). Dans ce cas l’IRC est catastrophique à tous les coups. Mais je crois que cette façon de faire du blanc est devenue rare (car plus chère ?). – La led blanche est en fait une led bleue/UV avec un revetement fluorescent interne pour transformer la couleur. Dans ce cas, c’est le même problème que pour les éclairages fluorescents “classiques” (tubes/fluocompactes) : l’IRC (ainsi que la température de couleur) dépend du mélange fluorescent utilisé. L’IRC peut aller d’un petit 7 à un gros 9, on trouve de tout ! Le gros problème c’est que la plupart du temps, aucune indication n’est donnée… et donc il faut s’attendre au pire.

10
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime