La capacité éolienne mondiale atteindra 409 GW en 2014

Pas de ralentissement en perspective dans le secteur de l’éolien mondial ! En effet, le Global Wind Energy Council (GWEC) prévoit que la capacité éolienne installée totale atteindra 409 GW d’ici 2014, en hausse de 158,5 GW par rapport à la fin de l’année 2009.

Selon les prévisions annuelles de l’industrie éolienne présentées par le GWEC, lundi, le marché de l’éolien devrait continuer sa croissance, avec une capacité mondiale en augmentation de 160% au cours des cinq prochaines années.

Le GWEC prévoit que la capacité installée mondiale atteindra 409 GW d’ici 2014. Cela suppose un taux annuel moyen d’environ 21%, une estimation plus faible que les 29% cités par l’ensemble des industriels du secteur durant ces dix dernières années. Pour la seule année 2014, le marché annuel dépassera les 60 GW, soit une hausse de 38,3 GW par rapport à l’année 2009.

Le GWEC présentera son rapport annuel de l’éolien 2009 à l’occasion de la Conférence européenne de l’énergie éolienne qui se tiendra à Varsovie, le 21 avril 2010. Sera également abordée une prévision sur cinq ans du développement du marché de l’énergie éolienne au niveau mondial. Dans le passé, ces projections ont été régulièrement dépassées par les performances réelles de l’industrie et ont dû être ajustées à la hausse. Malgré les conséquences de la crise financière, 2009 n’a pas fait exception.

Il s’avère que même face à la récession mondiale, l’énergie éolienne continue d’être une technologie prisée dans de nombreux pays, à travers le monde. L’énergie éolienne est "propre, fiable et rapide à installer, elle demeure donc une solution intéressante pour sécuriser l’approvisionnement, réduire les émissions de CO2, et créer des milliers d’emplois", a déclaré Steve Sawyer, secrétaire général du GWEC. "Toutes ces qualités sont d’une importance capitale, d’autant plus en période d’incertitude économique."

Les deux principaux marchés mondiaux en expansion continueront d’être les États-Unis et la Chine, dont les marchés ont dépassé toutes les attentes ces dernières années.

En Chine, la croissance devrait se poursuivre à un rythme impressionnant. Déjà en 2009, la Chine a représenté un tiers du total des nouvelles capacités éoliennes installées (13,8 GW). Avec une capacité totale atteignant 25,9 GW, la Chine a rattrapé l’Allemagne.

La Chine restera l’un des principaux moteurs de la croissance mondiale dans les prochaines années, avec des capacités annuelles supplémentaires estimées à plus de 20 GW, d’ici 2014. Cette croissance reste soutenue par une politique très agressive de la part du gouvernement chinois qui tient à diversifier ses approvisionnements en électricité. Le gouvernement affiche un objectif "officieux" d’aboutir à 150 GW de capacité éolienne d’ici à 2020, et il semble plus que probable que cet objectif soit atteint bien avant !

Jusqu’en 2013, l’Europe continuera d’être le continent qui possède la plus grande capacité éolienne au monde. Cependant, le GWEC prévoit que d’ici la fin de 2014, la capacité installée en Europe sera de 136,5 GW, à comparer avec les 148,8 GW du continent asiatique. Toujours en 2014, le marché annuel européen atteindra 14,5 GW. Un total de 60 GW seront installés en Europe au cours des cinq prochaines années.

"Malgré l’absence d’un prix global sur le carbone, l’énergie éolienne va continuer à croître en raison de la politique énergétique nationale sur les principaux marchés et aussi parce que de nombreux gouvernements ont donné la priorité au développement des énergies renouvelables dans leurs plans de relance économique", a déclaré Arthouros Zervos, président du GWEC.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Eric.56

Bonjour, il est très fatiguant de voir cette progression fulgurante de l’éolien toujours en puissance installé ou alors en terme d’emploi et d’économie financière pour les municipalités comme une vitrine voir une doctrine pour certain . Mais je pense qu’il faudrait aussi l’exprimer en production (soit en TWh) et comparer avec l’augmentation de la demande électrique mondiale. je ne parlerais pas ici des prix subventionnés et des marchés de certificats verts qui n’ont de vert que la couleur du billet. Baro Bilan d’Observ-Er pour 2008 : Total production        : 20169,2 TWh Total conventionnel   : 16406,6 TWh Total renouvelable     : 3762,6   TWh  Se décomposant comme suit : Fossile                        : 13641,7 TWh Nucléaire                    :   2724,1 TWh   Hydraulique                :   3247,3 TWh Biomasse                    :      223,5 TWh Eolien                         :      215,7 TWh Geothermie                 :        63,4 TWh Dechets non renouvelables : 40,7 TWh Solaire                          :        12,1 TWh

Carca_jeff

“je ne parlerais pas ici des prix subventionnés et des marchés de certificats verts qui n’ont de vert que la couleur du billet” Subventionner un effort des developpeur en leur proposant un tarif attractif mais pas non plus mirobolant, ou offrir de la R&D, des brevets et des permis à des multinationnales qui ne faont aucun effort si ce n’est en plaçant des lobbystes au gouvernement? Et si le certificat vert existe c’est avant tout pour se donner les moyens de divorcer à l’amiable des tarifs préférentiels de l’état. L’état a créé l’éolien et il le détruira ( il l’a déjà fait, il le refera). Chiffres du bilan 2009 RTE BILAN RTE 2009 page 8 pour la France. Consommation intérieure française d’électricité 486,4 TWh évolution 2009/2008 -1,6% Production nette: 518.8 TWh: -5.5% Nucléaire 390TWh -6.8% (-28,3 TWh) Hydraulique 61.8 TWh -9.2%(-6,2 TWh), Combustible fossile 54.8 TWh +3.1% (+1.7 TWh) Éolien 7.8 TWh +39.9% (+3.12 TWh) Autres énergies renouvelables 4.4 TWh +7.5% (+0.33TWh)

Stop l eolien

Le moteur du développement éolien est le seul profit financier. Le secteur du développement durable est accaparé par des promoteurs qui ont pour seule logique, CELLE DU PROFIT. Le profit des promoteurs est bâti sur un coût social, localement, désastreurx : la qualité de vie de gens ordinaires et sans pouvoir, un patrimoine paysager sont sacrifiés. Ils exploitent le mal-être et le désespoir de la ruralité. L’Etat comprend enfin que c’est une économie trop assistée, économiquement absurde, socialement injuste, et écologiquement ridicule.

marcob12

Ces 409 GW ressemblent fort à un plancher, mais si le dépassement de l’europe en capacités installées est possible dès 2014 en production elle restera inégalée (les chinois sont en retard pour le raccordement au réseau). Au-delà malgré sa ressource off-shore et son avance indéniable dans le domaine, l’europe devra céder sans doute la première place au continent asiatique (boosté par le volontarisme chinois) en capacités et production. Tant mieux pour l’air respiré en chine… Il y a effectivement un engouement mondial qui n’est que partiellement lié aux inquiétudes climatiques. Dans 5 ans l’éolien produira donc annuellement autant que 100 GW de charbon ou de nucléaire. Pas encore dans la cour des grands donc mais la poursuite de taux de croissance élevés rend cette perspective inévitable. A noter aussi qu’il ajoutera un équivalent 40 Gw en 5 ans (ce que le nucléaire ne sait pas faire).

Guillaume77

Bravo Stop l eolien! Magnifique cours de démagogie…

Samivel51

Le moteur du développement de l’éolien est le profit. Evidemment! Et je ne vois pas où est le problème. Vous connaissez beaucoup d’entreprises privées dont le moteur n’est pas la perspective du profit? Et vous-même, où mettez-vous vos économies? Je suppose que vous les mettez dans la banque qui vous propose les intérêts les plus élevés pour les risques les plus faibles, non? Et comment fait la banque pour pouvoir vous payer ces intérêts? Elle ne fait pas tourner la planche à billet… Elle fait comme vous: elle prête cet argent aux entreprises qui offrent le meilleur rendement avec le risque le plus faible, telles que les promoteurs éoliens. Autrement dit, vous aussi vous participez, en tant qu’épargnant, à cette recherche du profit. Et il n’y a rien de honteux à cela. En France, on dirait que le mot “profit” est synonyme de “peste bubonique”…

Stop l'eolien

Le profit dans le secteur éolien est une HONTE car : – il repose sur une économie assistée, subventionnée. C’est un profit fondé sur la subvention, un surcoût au détriment des contribuables et clients d’EDF (la CRE le dénonce elle-même!) – c’est un profit qui exploite le mal-être et le désespoir de la ruralité, entre des élus qui craignent pour leurs finance spubliques et des agriculteurs qui craignent de crever. – il se fait au détriment des habitants, des gens humbles qui ont un patrimoine unique et qui profite à tous, à savoir leur qualité de vie. Notre patrimoine est saccagé par les nouvelles zones industrielles éoliennes. – il repose sur un mensonge : les éoliennes, technologiquement, ne sont pas au point. Je ne rentre pas dans la démonstration technique, mais elles ne tournent qu’1/3 du temps et cette intermittence ne peut être compensée que par…Des centrales thermiques !

Carca_jeff

Tout développement économique est entrainé par des perspectives de bénéfices. il y a des bénéfices colossaux et d’autres plus rationnel, mais il y a aussi des bénéfices sans comptabilité: sociaux, environnementaux… Crois-tu sincerement qu’une société de bénévol pourrait se payer une installation à presque 1.5millions d’euros pour offrir du courrant à qui veut? L’avanage de l’éolien c’est qu’il n’y aura pas d’ajustement du prix du watt pour financer déchets/pollutions et démentellement… Quand au reste tu lis trop de papier écris par la FED et ça, on y peut rien… L’état  a juste compri que s’engager dans autre chose que le nucléaire peu nuire a l’interet de ses dirigeants (orgueil, argent..) et l’inciter un jour à avouer l’erreur de presque 7 mandats presidentiels en imposant une energie dangereuse et non-maitrisable…. (celui qui contredira ça devra m’expliquer pourquoi LENINE est encore en activité en Ukraine alors que tous nos scientifiques sont certains de se voir attribuer une reconnaissance universelle si ils trouvent comment le stopper)

Pastilleverte

les chinois sont les 1° émetteurs de CO2 anthropiques, à cause notamment de leurs centrales à charbon. Les chinois exploitent le barrage des 3 gorges, un désastre écologique et humain, sans CO2, enfin quand on aura amorti celui émis lors de la construction et des millions de T de béton et autres matériaux, en espérant que le lac de retenue n’émette pas trop de CH4 (certaines études “scientifiques” disent que…) Les chinois installent des ventilateurs partout chez eux, euh, bon à part l’esthétique des paysages, mais on s’en f… après tout on ne vit pas là-bas, pourquoi pas ? Z’auraient pas en plus quelques volcans pour faire de la géothermie et un peu de soleil pour du PV, et des fôrets à couper pour faire de la biomasse ? Et surtout y pourraient pas arrêter de croître à ce rythme ? (en otant le riz de la bouche de nos ouvriers)

9
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime