La production de froid industriel devient durable grâce à l’eau

Le froid est un besoin essentiel pour notre société, il permet de conserver les aliments, d’assurer un certain niveau de confort thermique et est également essentiel pour le refroidissement des machines et procédés industriels. De surcroît, avec le réchauffement climatique, ce besoin ne cesse de s’intensifier.

Le constat est clair mais un problème majeur subsiste malgré tout : les systèmes de refroidissement actuels contribuent grandement au réchauffement climatique et, par extension, à la dégradation de notre planète. S’il est vrai que cela peut s’expliquer par leur grande consommation énergétique, c’est surtout le résultat de l’usage de gaz fluorés comme réfrigérants, des fluides hautement néfastes pour l’environnement.

Les techniques conventionnelles de production de froid ne sont pas durables. Certes, Les gaz fluorés utilisés sont de très bons fluides mais ce sont aussi de puissants gaz à effet de serre. Ils sont d’ailleurs responsables de près 5% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde (ADEME) et à titre d’exemple, un petit climatiseur contient l’équivalent de 3 tonnes de CO2.

Conscients de cela, de nombreux pays développés ont adopté des politiques devant conduire à la fin de l’usage des HFCs (Hydrofluorocarbon : gaz fluorés de seconde génération). C’est par exemple le cas de la Chine, récemment félicitée par ses pairs pour avoir ratifié les accords de Kigali actant de facto un plan de sortie des HFCs. Malgré les efforts consentis par les industriels du froid avec la commercialisation d’une nouvelle génération de gaz fluorés moins pressants sur l’effet de serre appelés HFOs (hydrofluorooléfine), ces derniers demeurent tout de même néfastes pour l’environnement (inflammabilité, composés chimiques persistants, …).

Mais alors, quelles alternatives à disposition en cas de disparition des HFC/HFO ?

Lorsqu’il s’agit de cycle thermodynamique, le premier réfrigérant qui vient à l’esprit est l’eau. Il s’agit en effet d’un fluide naturel, abondant et abordable n’ayant aucun impact sur l’environnement. Exploitée dans un cycle thermodynamique intelligent, l’eau permet la conception de machines frigorifiques qui consomment jusqu’à deux fois moins d’énergie que les machines conventionnelles fonctionnant avec des gaz fluorés.

C’est fort de cette hypothèse qu’en 2016, Karino Kang et Alan Chauvin, deux jeunes ingénieurs respectivement anciens diplômés de l’ENSMA et de L’ENSAM se sont alors donné comme défi de concevoir une solution de refroidissement industrielle utilisant uniquement l’eau comme réfrigérant. Le but étant ainsi de fabriquer et d’installer des machines frigorifiques innovantes à faible empreinte environnementale et à haute efficacité énergétique, une véritable révolution dans un secteur où les avancées majeures se sont faites rares au cours des deux dernières décennies.

De telles machines, avec la particularité de n’exploiter que l’eau comme réfrigérant, présenteraient un éventail d’applications dans de nombreux domaines à l’instar de la climatisation, la pharmaceutique, la métallurgie ou encore des datacenters, quelques exemples d’industries avec de forts besoins en refroidissement.

Aujourd’hui, les deux jeunes ingénieurs touchent au but avec la conception d’une machine frigorifique protégée par deux brevets qu’ils ont baptisée GOLGOTH, ainsi que la création d’une start-up, LEVIATHAN DYNAMICS, dont l’objet sera de commercialiser cette technologie de rupture aux entreprises.

Ils entendent désormais peaufiner la conception de leur machine afin de présenter un second prototype dès cet été et pour mener à bien leur projet, ils sont actuellement en campagne de levée de fonds sur la plateforme de financement participatif à impact HAPPY CAPITAL et recherchent 300 000 €.

A propos de Leviathan Dynamics

LEVIATHAN DYNAMICS est une entreprise à mission qui répond aux problématiques liées à la transition écologique. Au cours des années, nous avons acquis une expertise dans les cycles thermodynamiques sous vide qui utilise l’eau comme fluide de travail. Notre mission première est de réduire l’impact environnemental des systèmes de production froid tels que les climatiseurs et les groupes froids industriels avec comme ambition d’imposer notre technologie de froid utilisant l’eau comme réfrigérant comme nouveau standard.

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : www.leviathan-dynamics.com

         

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires