Le planète numérique dévore 10% de la production mondiale d’électricité

La cabinet de conseil en énergie Digital Power Group a dévoilé récemment une étude intitulée "Internet fonctionne avec le charbon", montrant comment l’économie numérique consommerait 10% de la production mondiale d’électricité**.

Ce chiffre représente pas moins de 1.500 térawattheures annuels équivalent à la production d’électricité de l’Allemagne et du Japon réunis, soit autant d’électricité consommé par le système d’éclairage mondial en 1985 !

"On utilise déjà 50% d’énergie de plus pour faire circuler des octets que pour déplacer tous les avions du monde", fait savoir le rapport.

"Bien que le chargement d’une tablette ou d’un smartphone requiert une quantité négligeable d’électricité, le visionnage d’une heure de vidéo chaque semaine ferait consommer annuellement plus d’électricité que 2 réfrigérateurs dans une année" a affirmé chiffres à l’appui l’auteur de l’étude – Mark Mills – également PDG de Digital Power Group.

En effet, tout ce trafic numérique exige d’énormes infrastructures physiques distribuées qui consomment spécifiquement et presque exclusivement de l’électricité. Aussi, comme le charbon reste le combustible fossile le plus utilisé, car accessible et peu cher, dans le monde pour produire de l’électricité – 68% de fourniture supplémentaire durant la dernière décennie, et au moins 50% pour la prochaine décennie – la réalité demeure que l’univers numérique et le Cloud "fonctionne" avec le charbon.

Le planète numérique dévore 10% de la production mondiale d'électricité

"Une seule heure de transit sur l’Internet dépassera bientôt une année de transit réalisée en l’an 2000." Et la demande en données, bandes passantes et autres infrastructures connexes sont en plein essor non seulement pour permettre aux consommateurs d’utiliser des services numériques, mais aussi pour conduire une révolution dans tous les domaines, "de la santé à la voiture, et de l’usine à la ferme."

"Historiquement, la demande en octets a augmenté plus rapidement que l’efficacité énergétique. Pour que la demande mondiale en électricité des TIC ( Technologies de l’information et de la communication ) ne fasse simplement que doubler en une décennie, des améliorations sans précédents dans l’optimisation énergétique deviennent une nécessité" a prévenu l’auteur.

** L’étude est consultable gratuitement : ici

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
arzi77

Favoriser le bon usage et pénaliser le mésusage ! Comme le fait observer Paul Aries, avec 50 m3 de flotte on peut soit subvenir aux besoins d’une famille de 4 personnes pendant un peu plus de 8 mois, soit… remplir une piscine ! De meme qu’il faudrait un tarif progressif pour l’eau (de plus en plus couteuse au fur et à mesure que l’usager s’éloigne de la satisfaction de ses besoins de base pour aller vers des “conso de plus en plus futiles”), de même, il faudrait que les Giga-octets soient de plus en plus chers pour ceux qui zappent ou télechargent comme des malades ! Un warning pourrait être proposé aux gens, de façon que pour tout clic d’un poids superieur à, par ex… 100 Ko, un “pop-up” vienne alerter l’usager et, par ex… lui indiquer le poids (en Mo), et/ou le cout en Euro de ce clic… peut etre pas indispensable ! A l’opposé du “No limit”, la transition écologique, c’est aussi passer de la culture du “Tout tout de suite”, du “tout pour moi et rien pour les autres”… à celle d’une “conso RSE”, comme Raisonnable, Solidaire, et Ecologique !

jpdebangui

Si cette consommation a pour conséquence une meilleure communication entre les peuples, une augmentation des libertés, un meilleur accès à la connaissance, alors, 10%, ce n’est pas assez!

Lionel_fr

L’étude est belle et intéressante : je conseille vraiment de la regarder (et faire péter le charbon) La réaction de jpdebangui est laconique mais le sujet est tellement compliqué que c’est peut être le mieux à faire.. Imaginez que Elon Musk n’ait jamais pu faire paypal car trop précautionneux avec le charbon , il ne serait pas devenu milliardaire et Tesla n’aurait jamais vu le jour.. C’est donc indirectement les milliards de paypal , dégagés à grands coup de millions de tonnes de charbon qui ont permis aux véhicules electriques d’avoir aujourd’hui un segment haut de gamme qui ne ressemble à aucun autre. Bon , il n’est pas possible de résumer ça sur un forum : on parle bien du premier marché au monde : 5 fois plus gros que l’énergie rien que pour l’internet mobile ! (10 trillions $ par an en 2025 vs. 2 trillions pour l’énergie) Je veux bien que le communiste vert vienne nous expliquer qu’il n’y a qu’à installer de la péréquation pour que la lutte finale chante le genre humain , mais non .. franchement non .. même avec la meilleure volonté du monde , on ne résumera pas ce sujet à un stupide algoritme marxiste. L’internet n’est pas un medium broadcast comme la télé, et il ne le deviendra jamis , n’en déplaise aux économies de bout de chandelle , sa consommation éléctrique faramineuse vient de là : aucune économie d’échelle sur le service rendu par le cloud – exceptés les nouveaux composants bien sûr. Et la france ne produit ni l’un , ni l’autre, elle ne survivra pas plus à des restriction d’importation à la frontière, ce combat est perdu de longue date Si des communistes ou un monopole à la française (c’est différent ?) l’avaient conçu, il aurait connu la même carrière que le minitel , dont je rappelle qu’il a connu un gros succès commercial et que FT disposait de budgets illimités pour le faire évoluer , en vain , non ! Ca ne marchera jamais comme ça. C’est bien l’internet qui a tué le minitel et le communisme vert ne pourra jamais inverser cela et ressuciter le 3615.. il n’y changera rien. Il ne peux que regarder passer l’internet mobile comme un boeuf regarde un porte-avions, avant de se fatiguer et recommencer à brouter, c’est ce qu’il fait de mieux (le boeuf) , le communiste regarde et se scandalise, le charbon ne déclinera vraiment qu’après l’économie de l’hydrogène ou les batteries capacitives bon marché… Le reste reste un voeu pieux aux allures de prières

Babase

@ jpdebangui j’aimerai etre aussi optimiste (voire naif) que vous, mais concretement la masse des données sur internet est : porno, vidéo type youtube, sites marchands… j’avais lu un article avec de données la dessus, mais je ne le retrouve pas.

Bren

86 Mbbl par jour @ 111 $/bbl (moyenne 2012 BP), ça fait 3 500 Milliard de $ pour le pétrole. Le pétrole, c’est 1/3 de l’énergie primaire, c’est aussi la plus chère, on peut donc estimer le marché de l’énergie à environ 10 000 Milliard de $ en 2012, soit 1/7e du PIB mondial. D’où sors tu ces 2 Trillions en 2025 ?

Lionel_fr

Internet Mobile 10 trillions : Etude de McKinsay à laquelle se réfèrent le MIT et Gartner notamment. Echanges energie 2 à 3 Trillions : les echos (je ne sais plus quand) Pour le pétrole , j’ai refait le calcul avec tes données : 86 Mn * 111 $ = 9546 Mn * 365j = 3484 milliards $ , je confirme que les échos se plantent où j’avais mal lu.. L’internet mobile va donc faire le même score que le pétrole .. Par contre pour le 1/3 d’énergie primaire , je conteste car on parle de valeur et non d’énergie, le pétrole a connu quelques errements depuis 10 ans. Homis le gaz sous contrat dont le prix est indexé, les autres sources n’ont pas quadruplé leur prix Pour ce qui concerne la qualité des contenus internet, je ne pense pas que cela ait de pertinence : l’internet pourrait être optimisé de bien des façons : le spam en est une mais la seule compilation des scripts php aurait un impact bien plus important sur la consommation. Le porno est un produit comme un autre.. Souvent hors sujet mais très bien valorisé à ma connaissance. L’internet permet aussi aux braves gens de communiquer sur des sujets très corrects , en fait , je ne vois pas le rapport Presque tous les géants de l’internet investissent une partie de leur bénéfice dans l’innovation énergétique : Google , Apple .. sur chaque dollar payé quelques cents servent à financer leur indépandance énergétique. Un bon exemple est la Bloom Box qui n’aurait pas survécu sans les datacenters et qui devrait être la seule de son secteur à dégager du cash brut cette année. Non seulement les IT sont une source énorme de financement pour les EnR mais en plus elles en constituent une partie : une éolienne est remplie de controleurs et de CPU plutot puissants.. L’embarqué, l’industrie, la gestion (…) ne sont pas comptés dans l’internet mobile selon McKinsaymais le smart grid par contre est évidemment une application telecom (j’ignore comment le calcul a été fait) cheers

Ecospam
Pastilleverte

dont l’internet et consorts ne fonctionnent pas avec la diabolique charbon, mais avec le très vertueus atome !

8
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime