L’espagnol Gamesa va fournir 165 éoliennes au Maroc

Gamesa, la compagnie espagnole spécialiste de l’éolien, va fournir 165 turbines à vent au Maroc pour un investissement global de 250 millions d’euros.

Ce parc éolien d’une capacité de 140 MW demeure le premier projet de cette importance dans les énergies renouvelables au Maroc.

Gamesa vient de signer un accord avec l’Office national de l’Électricité (ONE) pour l’approvisionnement de 165 aérogénérateurs montés sur mâts-supports de type tubulaires (Gamesa G52-850). Ils seront installés sur deux sites à l’est et au sud-est de la ville du Détroit.

Ce parc permettra d’économiser 120 000 tonnes de fioul par an et d’éviter l’émission de 470.000 tonnes de gaz à effet de serre (CO2) par an.

Ce contrat « clés en main » renforce le rôle de Gamesa en tant que fournisseur principal d’aérogénérateurs au Maroc, où, jusqu’ici, il avait souscrit des contrats pour l’installation de plus de 210 MW. Cette étape décisive devrait lui permettre de multiplier par 5 d’ici 3 ans la capacité installée dans le pays pour atteindre les 600 MW.

(src : Gamesa)

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
anas

Après des années de pilotage sans vision (station concedée à +20% de leur prix à l’international) faire supporter au citoyen le cout du surplus, enfin quelque chose de clean pour l’environnemnt à noter le citoyen et les industrie au maroc normal paie l’elec plus chère de 22% vs cout complet de celui de l’office national…il faut mener une reflexion à même d’encourage l’auto production par éolienne

Houssa

La demande de l’électricité augmente de 8 % par an represantant quelques 400 Mw, Le nucleairé est la seule solution pour que le pays ne depende pas de l’etranger pour ses kwh. Ni l’éolien, ni les cables sous marins avec l’espagne ne pourront combler les deficits à venir coté energie electrique. Si rien n’est decidé dans deux ans bonjour les degats (économiques)

outemzguine

pour promouvoire des idees ecologique qui permettra au pays de reduire l emmission de gaz à effet de serre et de sauvegarder notre planete et de la laisser saine a nos enfants.

zine jaziri

mhamed bouzagloma dit que le gaz c mieux

yassir

mhamed qui?

omar

Comité marocain de lutte contre l’énergie nucléaire BP :8856, Agdal, Rabat, Maroc http://www.partiecologistemarocain.blogspot.com Pétition NON au nucléaire au Maroc , OUI aux énergies renouvelables, OUI à la maîtrise de l’énergie, OUI à l’emploi ! Le Maroc pourrait devenir, d’ici à neuf ans, le premier pays d’Afrique du Nord à se doter d’une centrale nucléaire, au terme d’un projet mené en coopération avec le groupe russe Atomstroyexport, filiale du géant gazier Gazprom. C’est ce qu’affirme le quotidien espagnol El Pais du lundi 19 mars 2007, indiquant qu’une délégation russe était attendue le jour même à Rabat. La porte-parole d’Atomstroyexport, Irina Yesipova, a d’ores et déjà fait savoir qu’il y avait “de bonnes chances” qu’un contrat soit conclu, même si aucun appel d’offre n’a pour l’heure été lancé. Dans un communiqué, le groupe affirme que “Moscou entre dans la compétition internationale qui voit plusieurs multinationales offrir à Rabat la technologie nécessaire à la construction d’un complexe nucléaire”. Tenant compte que notre pays regorge de ressources d’énergie renouvelables Tenant compte que l’énergie nucléaire est coûteuse et non maîtrisable Tenant compte que cette technologie avait déjà fait des victimes (catastrophe de Tchyrnobyle en Russie) Tenant compte de la pollution des eaux des rivières qui servent au refroidissement des centrales nucléaires Tenant compte de la non fiabilité du réacteur retenu par les autorités marocaines (de type VVER-1000 et qui coûte 1,5 milliard d’euros). · Exigeons que notre pays ne reste pas à l’écart des politiques de développement des énergies renouvelables, créatrices de milliers d’emplois décentralisés, adaptés à un pays en voie de développement. L’Etat doit cesser de multiplier les obstacles sur l’éolien, le solaire, la biomasse. · Exigeons une réelle politique de maîtrise de l’énergie, notamment dans le bâtiment et les transports. · Refusons la propagande d’ONE et du lobby nucléaire visant à présenter le nucléaire comme la solution unique alors que de nombreux pays d’Europe prennent des voies alternatives, et exigeons un réel débat démocratique présentant un choix véritable. · Demandons aux élus communaux, régionaux, et aux parlementaires de ne pas apporter de soutien à cette politique. Pour signer cette pétition veuillez cliquer sur ce lien et suivre les instructions Pour tout contact : Omar LOUZI 012 11 29 00

6
0
Laissez un commentairex