MOBI.E promeut la mobilité électrique au Portugal

L’Alliance Renault-Nissan et le consortium portugais MOBI.E Tech ont créé un partenariat pour la promotion de la mobilité électrique au Portugal, un des premiers pays au monde à avoir adopté une politique nationale en la matière.

Dans une lettre d’intention signée mercredi, les deux parties s’engagent à étudier un moyen de promouvoir la mobilité électrique, en utilisant le réseau de recharge facile à utiliser et technologiquement avancé MOBI.E actuellement développé par le consortium.

MOBI.E comprendra des bornes de recharge utilisables par des véhicules électriques de toutes marques. Les bornes seront installées dans tout le Portugal, notamment dans des parcs de stationnements, des centres commerciaux, des hôtels, des aéroports et des stations-service. Il suffira que l’utilisateur se munisse d’une carte d’identification pour accéder facilement et rapidement au réseau, quel que soit le lieu du point de recharge.

Le réseau comprendra des bornes de recharge normales où les véhicules électriques pourront être rechargés en six à huit heures grâce à l’énergie éolienne produite pendant la nuit, ainsi que des bornes de recharge rapide qui permettront aux véhicules d’être rechargés en moins de 30 minutes.

« L’Alliance Renault-Nissan considère que la satisfaction totale du client sera la clé du succès de la mobilité électrique. Notre partenariat avec MOBI.E Tech permettra de proposer à tous les propriétaires de véhicules électriques au Portugal de recharger leur véhicule dans les meilleures conditions possibles, » a déclaré Emmanuel Delay, Senior Vice President en charge de l’administration et des finances chez Nissan International SA.

MOBI.E Tech travaille activement au déploiement du modèle MOBI.E et des technologies associées dans d’autres pays.

« Nous pensons que la création d’un système de recharge paneuropéen, intégré, entièrement interopérable, et ouvert à plusieurs fournisseurs d’énergie, opérateurs de réseau de recharge, constructeurs automobiles, et autres fournisseurs de services, est le principal enjeu de l’adoption des véhicules électriques à grande échelle en Europe. La technologie MOBI.E a été mise au point pour répondre à cette demande, » précise Fernando Baptista, Directeur Général de MOBI.E Tech.

La lettre d’intention signée aujourd’hui s’inscrit dans le cadre de l’accord définitif signé entre l’Alliance Renault-Nissan et le Portugal en 2008 qui porte sur la mise en œuvre d’un programme national de mobilité électrique dans le pays. Cet accord prévoit l’installation de 1 300 bornes de recharge d’ici à 2011 et l’approvisionnement en véhicules électriques par l’Alliance Renault-Nissan, à commencer par le modèle la Nissan LEAF en décembre 2010.

La semaine dernière, Nissan a annoncé que le Portugal serait l’un des deux premiers pays européens à recevoir ce véhicule familial compact tout électrique en décembre. Vendue 29 955 euros (après déduction des 5 000 euros de prime gouvernementale), la LEAF de Nissan est proposée avec un équipement complet, avec la climatisation, la navigation par satellite, une caméra de recul, une prise de recharge rapide et une connectivité smartphone innovante.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trimtab

Attention aux yeux ! “Vendue 29 955 euros (après déduction des 5 000 euros de prime gouvernementale), la LEAF de Nissan est proposée avec un équipement complet, avec la climatisation, la navigation par satellite, une caméra de recul, une prise de recharge rapide et une connectivité smartphone innovante” A part une prise de recharge rapide, tous le reste c’est de la poudre aux yeux,….et abhérant pour une voiture toute éléctrique, comme doit être des vitres electroniques (surement !) et d’autres ‘comdanation centrale éléctronique des portes’. Enlevez moi tous ces ‘gagets’ messieurs et vous me ferez ça à combien, mes ‘quatre roues sous un parapluie’ !!?? Et attention aux yeux ‘bridés’ qui guettent ! Si vous le faites pas, eux ils le feront ! Elegance frugale messieurs, c’est ça l’avenir, car je n’est guère besoin du SATNAV pour aller faire mes courses au super du coin, ou chercher mon panier ‘bio’ au village à coté, ou de caméra de recule pour se garer dans ma cour sous mes panneaux PV ! Vous n’y êtes pas encore messieurs, et quand je pense qu’aujourdhui on annonce chez SANYO un record de plus de milles kilomêtres sur une recharge (même si c’est ‘experimentale’!), on voit bien que certains on une longeur d’avance, sans camera de recule, et je pense pas qui regardent dans le retroviseur pour ‘reproduire’ en electrique toutes les conneries qu’on a pu faire avec la ‘voiture familale ‘toute équipée’! La mobilité electrique va être ‘frugale et élegante’, va faire ‘beaucoup plus avec beaucoup moins’, sur 2, 3, ou 4 roues, ou elle ne sera pas ! Vous aurez que vos yeux pour pleurer quand les yeux bridés vont sourire, parce qu’eux (j’en suis convaincu) sauront proposer ‘quatre roues sous un parapluie pour le plus grand nombre, à un prix ‘raisonnée et raisonable’ pendant que vous faites des yeux doux aux ‘bobos’ priviligiés et éCONogiques ! trimtab

marcob12

La plupart des automobilistes ne rêvent pas de quatre roues sous un parapluie et il faut donc (principe de réalité) les satisfaire en premier, si on veut être efficace. Il est vrai par contre que pour remplacer le parc de petites voitures il faudra aussi des voitures électriques compactes dans le style que vous décrivez. Je pense (à mes lectures) qu’on aura assez toute la gamme du vélo au 30 tonnes d’ici quelques années.

bigbluejlr

bonjour à tous malgré le slogan de Renault, la voiture electrique pour tous, ils ne veulent pas trop la democratiser car ils ne gagnent pas d argent avec ces modeles, puis surtout il faut encore faire tourner les usines qui fabriquent les nouvelles voitures avec les vieux moteurs thermiques !! par contre si BYD ou autre chinois, viennent avec des vehicules plus performants ( autonomie comme la BYD e6 300 kms) et moins cher, on aura plus que nos yeux pour pleurer et à part mettre des taxes d importations colossales il sere difficile de contrer la vague qui s annonce !! 10 % du PIB tourne autour de la voiture …. si le virage est mal négocié ca va etre un bain de sang social ! qui parait malheureusement inévitable, meme si bien négocié, car on ne sera jamais exportateur de produits technologiquement avancé dans ce domaine, on a pris trop de retard pour mieux protéger les anciennes techno. on a pas quitté l Age de pierre par épuisement des pierres, on a trop tendance à l oublier ….

marcob12

Deux projets de lois aux USA visent en résumé à faire passer la part des véhicules électriques (tout modèle) aux USA à 50% d’ici 20 ans en mettant sur la table plus de 10 milliards de dollars pour accélérer la transition. On ne parle plus d’une tentative molle à la “EV1” mais bien d’un futur “raz-de-marée” en puissance. L’un d’eux semble avoir de bonnes chances de passer. Avec la montée en puissance des chinois et la tension sur les approvisionnements en pétrole conventionnel, les gouvernements semblent avoir mis un terme à la temporisation sur le dossier “peak-oil”.

4
0
Laissez un commentairex