Campus Orange (Lyon) : ouvert à la ville, à la lumière et à l’air libre

La construction de deux immeubles neufs transforme l’usage du central Lacassagne, construit par André Gutton dans les années 1970 et valorise sa dimension patrimoniale. Le central téléphonique Lacassagne est un édifice emblématique du quartier de la Part-Dieu. Construit en 1972 par André Gutton, architecte des bâtiments civils et palais nationaux dès les années 1930, il fait partie du patrimoine technique du groupe Orange. L’opération de regroupement régional des effectifs du Centre-Est prévoit l’accueil de 3 000 utilisateurs sur ce site fédérateur.

Le projet des agences HGA-Hubert Godet Architectes et Hardel Le Bihan Architectes place cette pièce remarquable au cœur du nouveau Campus Orange, qui connecte efficacement les trois entités (le central existant et ses deux extensions neuves) et libère les vues depuis et vers chacune d’entre elles pour un maximum d’ouverture à la ville et la lumière.

D’un point de vue urbain, le projet s’inscrit dans la régénération du secteur Part-Dieu souhaitée par les urbanistes de l’AUC, en respectant le bâti d’origine. L’ensemble forme un repère fort pour marquer ce renouveau, en lisière sud-ouest du quartier, vu depuis les rails et le grand paysage.

Des espaces de travail lumineux et confortables dans un bâtiment pérenne et durable

Le Campus Orange se caractérise par la pérennité de ses partis-pris constructifs et de ses matériaux. Les architectes ont cherché à rester fidèles à la simplicité géométrique
des bâtiments présents dans le quartier de la Part-Dieu tout en l’enrichissant par une expression constructive énergique qui met en œuvre des matériaux et des techniques
inscrits dans l’histoire récente.

A l’échelle de la parcelle comme à l’intérieur des bâtiments, la volonté d’offrir un environnement sain, lumineux et aéré domine. Des percées et porosités sont créées
entre les bâtiments, tandis que le travail du plan favorise les locaux en premier jour, qui bénéficient d’un ensoleillement direct et de vues dégagées sur l’extérieur grâce aux
vitrages de 0,90 m par 2,70 m. Le restaurant d’entreprise et le showroom sont pourvus de grands modules vitrés permettant aussi la pénétration optimale de la lumière naturelle.

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

En termes de qualité de l’air et de confort thermique (dispositifs détaillés dans la fiche technique), la ventilation naturelle est assurée par des ouvrants de confort à chaque
trame. Les dispositifs d’occultation et le relief des façades contribuent à maîtriser les apports solaires tandis que la structure béton isolée par l’extérieur assure l’inertie
thermique. Les utilisateurs bénéficient d’un confort thermique toute l’année grâce à une distribution hydraulique au sein des bâtiments qui tient compte de leur orientation :
il est ainsi possible d’avoir du chauffage sur les parties les moins ensoleillées pendant que les façades les plus exposées au soleil peuvent être rafraîchis.

En toiture, les terrasses jardin favorisent la continuité végétale sur la parcelle, bordée à l’ouest par la grande esplanade Nelson Mandela. Les eaux pluviales sont récupérées
et stockées.

Si les bureaux répondent aux meilleurs standards internationaux de qualité environnementale et de performance énergétique, ils sont surtout agréables à vivre et stimulants, ouvert sur l’extérieur et propices aux échanges.

Crédit photo : Schnepp Renou

Dispositifs de confort thermique

Les deux nouveaux bâtiments sont raccordés aux réseaux de chaleur et de froid urbain de la ville de Lyon.

La distribution hydraulique tient compte de l’orientation de chaque façade : les utilisateurs pourront avoir du chauffage sur les parties les moins ensoleillées du bâtiment pendant que les bureaux associés aux façades les plus exposées pourront être climatisés.

Pour compléter le confort thermique du bâtiment l’air hygiénique est pré- traité par des CTA double flux avec récupérateur d’énergie haut rendement.

Des ventilo-convecteurs sont installés au plafond des bureaux. Leur régulation est gérée via des télécommandes infrarouges ou les smartphones individuels pour plus de facilité d’utilisation. Leur batterie électrique assure un appoint de chauffage en mi-saison, quand la climatisation est en fonctionnement mais que les températures extérieures sont anormalement basses. Ainsi, le confort thermique est garanti toute l’année aux utilisateurs.

Les salles de conférence sont climatisées indépendamment les unes des autres et possèdent une production de chaud et de froid indépendante du reste des bâtiments. Le hall en double hauteur dispose d’un double traitement thermique par ventilo- convecteurs et plancher chauffant hydraulique pour plus de confort en particulier pour les hôtesses d’accueil.

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : www.hardel-lebihan.com
Autre lien : www.hubert-godet.com/

      

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires