SPL Bois Energie Renouvelable exploite 7 réseaux de chaleur

Créée en décembre 2018, la SPL Bois Energie Renouvelable compte 18 actionnaires et exploite 7 réseaux de chaleur. Un développement continu qui attire toujours plus de partenaires et permet de nouveaux projets, comme la réalisation d’une plateforme de stockage et de séchage de bois déchiqueté à Quéven.

Depuis décembre dernier, des chaudières à bois de 500 kW alimentent l’IUT de Lorient, le restaurant et la bibliothèque universitaires, la fac de lettres, le conservatoire et le groupe scolaire Lanveur-Kerjulaude. C’est grâce à la Société Publique Locale (SPL) Bois Energie Renouvelable créée en 2018 par Lorient Agglomération, Quimperlé Communauté et les communes adhérentes (Lorient, Lanester, Hennebont, Inguiniel, Bubry, Locmiquélic, Ploemeur, Plouay, Port-Louis, Quéven, Inzinzac-Lochrist, Languidic, Arzano, Riec-sur-Belon, Bannalec et Guilligomarc’h).

La SPL Bois Energie Renouvelable vise le développement de filières bois énergie sur le territoire : elle exploite aujourd’hui 7 réseaux de chaleur (dont 3 en délégation de service public) et 4 autres sont en cours de déploiement.

11 nouveaux actionnaires

Forte de son succès en seulement 3 années d’existence, la SPL Bois Energie Renouvelable a été sollicitée par d’autres communes qui souhaitent entrer au capital : de 18 actionnaires à sa création, la SPL va bientôt en compter 13 nouveaux, conformément à l’approbation de l’ouverture de son capital lors du CA du 1er juillet 2021.

Les nouvelles collectivités entrantes sont : Larmor-Plage, Guidel, Caudan, Gestel, Le Trévoux, Tréméven, Rédené, Quimperlé, Saint-Thurien, Querrien, Baye et la Région Bretagne.

La Ville de Lorient souhaite souscrire 13 nouvelles parts à l’occasion de l’augmentation de capital, afin de conserver l’équilibre de gouvernance (Lorient garderait plus de 50% du capital). Le montant du capital passera donc de 150 000 € à 163 000 € par création de 26 actions nouvelles de 500 € chacune.

Une plateforme de stockage à Quéven

La SPL Bois Energie Renouvelable va entamer la construction et l’exploitation d’une plateforme de stockage et de séchage de bois déchiqueté à Quéven, sur la zone d’activité du Mourillon. Il s’agit d’un outil de structuration important de la filière bois énergie qui permettra de stocker 8 000 tonnes de bois déchiqueté chaque année, afin d’alimenter les chaufferies du réseau de chaleur du territoire.

Une autre plateforme est également prévue à Bannalec. Pour le programme de Quéven, le budget estimé est de 3,527 M€, financé par une subvention ADEME Fonds Chaleur et par des emprunts auprès du Crédit Agricole pour lesquels la garantie de Lorient Agglomération est sollicitée. Par ailleurs, Lorient Agglomération, actionnaire de la SPL Energie Bois Renouvelable, propose d’ouvrir un compte courant d’associé afin de couvrir 20% de l’investissement prévu, conformément aux statuts de la SPL.

Le montant d’avance sur compte courant d’associé serait de 705 460 €.

Les autres projets de la SPL Bois Energie Renouvelable en 2022 :

▪ Deux chaudières bois de 400 kW chacune à Ploemeur pour alimenter le centre pénitentiaire, des logements privés et sociaux, le centre technique municipal, des serres, le collège privé et un Ehpad
▪ Une chaufferie Bois de 1 500 kW à Bodélio (Lorient) pour alimenter deux lycées, le centre technique municipal et le CFA
▪ Un deuxième réseau de chaleur de 400 kW à Plouay au profit d’une école, d’un collège, de l’école de musique, d’un pôle public

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : www.agglo-lorient.fr

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires